Downliners Sekt : « La première fois que Jacquet a entendu parler d'Iniesta, c'était grâce à moi »

Fabrice et Pere, qui composent le duo franco-espagnol Downliners Sekt, ont des choses à dire sur le foot barcelonais. Enfin, surtout Pere qui, au-delà d'être fan des deux équipes, arpente chaque week-end pour le travail les stades de Liga. Où il est question de la folie des antres basques, de l'inéquité des centres de formation et du syndrome d'Asperger de Messi.

Modififié
Vous supportez qui ?
Fabrice : Je vais dire l'Italie parce que je suis né en Italie et je les ai vus gagner en 1982. Ça m'a marqué pour toute la vie. Donc azzuri, azzuri ! J'ai grandi dans cette culture, j'ai pratiqué le foot pendant longtemps, d'ailleurs. Bon, je me rappelle aussi du France-Allemagne à ce moment-là. J'ai ressenti la même frustration que tout le monde, je pense. Cette scène de violence dans un sport qui était censé représenter certaines valeurs. C'était traumatisant.
Pere : C'est marrant parce que cette demi-finale, c'est un de mes meilleurs souvenirs de football. Je me rappelle être dans un camping à Majorque, j'ai cinq ans et je suis entouré d'Allemands et de Français. C'est un de mes premiers souvenirs de toute ma vie, en fait.

Et donc toi, Pere, tu supportes qui ?
Pere : Je suis fan du Barça depuis toujours. Mais je suis un cas un peu spécial parce que je suis supporter du Barça et de l'Espanyol Barcelone en même temps. Il y a deux cas connus dans le monde : mon père et moi ! (rires) Bon, je dois avouer que je suis plus supporter du Barça. Mais je kiffe trop l'Espanyol.

Comment c'est possible ?
Pere : Le Barça, j'ai pas choisi. Je ne me rappelle pas d'avoir dit un jour que ça y est, j'allais supporter le Barça. C'est génétique, c'est ma famille. Et l'Espanyol, c'est plus parce que j'aime l'esprit des clubs un peu losers, les underdogs, et je me suis accroché à ce club via mes potes qui sont très fans. C'est un peu une anomalie, je sais, parce que tu ne peux pas être supporter des deux. Mais bon, c'est comme ça. L'Espanyol, c'est un club qui n'a jamais eu de stabilité, mais qui, depuis quelques années, fait un vrai travail de formation. De plus en plus de familles choisissent d'emmener leurs enfants à l'Espanyol parce qu'à la Masia, on forme des joueurs pour jouer comme le Barça. Et derrière, s'ils ne s'imposent pas au Barça, ils ont du mal à faire une carrière ailleurs. Alors qu'à l'Espanyol, tu peux jouer ailleurs. La formation, c'est leur seul moyen de survivre. Ils ont perdu trop d'argent dans les années 80-90 avec un président qui s’appelait Julio Pardo. Il a fait du business horrible et ils ont été obligés de revendre l'Estadi de Sarrià, là où s'étaient joués les matchs de la Coupe du monde 1982, notamment ceux du Brésil. Ils ont eu une longue traversée du désert. Là, ils ne peuvent pas dépenser, mais ils s'en sortent. Pour te donner un exemple, en tant qu'ingénieur du son pour les matchs de Liga, quand je fais un match du Barça, il y a cent mille spectateurs et personne ne crie, donc c'est très facile de prendre ton son. Alors que tu vas au stade de l'Espanyol, ils sont vingt mille, mais laisse tomber... C'est un peu à l'ancienne, avec une architecture à l'anglaise. Cette année, j'aime trop l'entraîneur, Aguirre, le Mexicain. L'année dernière, il les a sauvés, c'était un miracle. Relégables à l'époque de Pochettino, Aguirre arrive et ils se sauvent tranquilles. Mais le problème avec l'Espanyol, c'est que dès que la presse commence à parler d'Europa League, ils se ramassent. Donc la tradition, c'est de ne pas en parler, il y a une malédiction. Mais ils ont beaucoup de mérite à exister à côté du Barça parce que le Barça est un monstre.

Tu as été ingé son pour la chaîne du Barça : t'as dû côtoyer des joueurs ?
Pere : Ouais, j'ai plus côtoyé des joueurs pendant l'époque de merde du Barça : Kluivert, Saviola, Rivaldo. Celle de Rexach, Antić, la deuxième période de Van Gaal. J'ai vécu un peu le début de toute la nouvelle génération en place. Je me rappelle très bien d'Iniesta parce que pour la chaîne du Barça, on s'occupait même des matchs des juniors, etc. Je me souviens de lui quand il est arrivé au club, à neuf ans. Il était tout petit, super timide. Mais quand il jouait, c'était autre chose. Puyol, Xavi, Iniesta, ce sont des nerds et c'est de là qu'ils tiennent leur succès, je pense. Tu les sors du foot, ils sont un peu asociaux.
Fabrice : Surtout Messi !
Pere : Ouais, absolument. Ils ne sont pas comme Ronaldinho, ils ne sortent pas, ils ne font pas la fête et du coup, leurs carrières sont super longues. Ils n'ont jamais eu de vices. Messi, il a un peu le syndrome d'Asperger. Je l'ai croisé une ou deux fois dans les couloirs à la sortie des entraînements et c'est limite lui qui te dit bonjour et pas l'inverse, un peu gêné, etc. Alors que c'est Dieu, quoi !

Il paraît que tu as une belle anecdote au sujet d'Iniesta, Pere ?
Pere : Ouais. Les dernières années que j'ai passées à Paris, j'ai notamment bossé pour Canal+. Je voyageais avec Alex Ruiz et un consultant. On allait au Camp Nou, à Bernabéu, à Mestalla. Ça pouvait être Paul Le Guen, Raynald Denoueix ou, parfois, Aimé Jacquet. La première fois qu'Aimé Jacquet a entendu parler d'Iniesta, c'était grâce à moi ! On était en train de bouffer autour d'une table, Frank Rijkaard commençait à le faire jouer et Jacquet ne le connaissait pas du tout. Mais bon, j'ai préféré Raynald Denoueix : il était super cool, super intéressant. On partait un week-end entier à Madrid et on ne parlait que de foot. La saison qu'il a faite avec la Real Sociedad, c'était incroyable. Ils se sont chiés à la fin, mais ils ont quand même terminé deuxièmes.

Toi qui as vu pas mal de stades espagnols, lequel est le plus fou ?
Pere : Il y a un stade qui est hallucinant, c'est celui d'Osasuna, El Sadar. J'ai fait pas mal de matchs Osasuna-Real Madrid et Osasuna-Barça. C'est infernal. Tu peux rien faire, les gens sont fous. Ils ont été obligés de protéger les cadreurs parce que les fans leur crachent dessus, leur jettent des trucs. C'est une tradition un peu bourrine. Comme l'ancien San Mamés. Tu entrais là-dedans, tout le monde fumait, ça sentait à mort la beuh. C'est drôle parce qu'alors qu'on est à la mode des stades aseptisés, les stades basques – à l'exception de la Real Sociedad parce qu'Anoeta est un gros stade – gardent cette identité.

Pour finir, votre meilleur souvenir de football ?
Fabrice : Mon oncle m'avait emmené voir un match de la Sampdoria de Gênes au milieu des années 80. En face, il y avait Zico. Incroyable. Ne serait-ce que par le public qui portait l'équipe... Mais mon souvenir le plus dingue, c'est quand je jouais dans une petite équipe à Perpignan, l'ASCOBAS. Comme on était une équipe catalane, on avait le maillot du Barça. Lors d'un match, le seul terrain libre était celui d'un asile psychiatrique. C'était un truc de malade... Et j'ai fait le match de ma vie. Mais il y avait une sorte de gêne qui s'instaurait parce que les patients commençaient à se rameuter. Encore une fois, c'était traumatisant. Quand j'étais gamin, je voulais vraiment faire carrière dans le foot ! Donc j'ai aussi joué dans une petite équipe italienne. Et mon père me disait : « Si tu marques, je te donne 20 000 lires ! » À l'époque, ça valait dix euros, le truc. Et je peux te dire qu'il faisait la gueule quand je marquais trois buts !
Pere : C'était le père à Neymar, en fait ! (rires)
Fabrice : En Italie, tu sentais que dès les équipes de jeunes, l'encadrement était très sérieux. C'était vital pour eux. Ils m’appelaient Platini à l'époque, vu que j'étais français. « Oh Michel ! Oh Michel ! Cassez-lui les jambes à Michel ! » (rires)
Pere : J'ai un peu ressenti la même chose au Barça parce que mon petit cousin a été pendant trois ans à la Masia à la période d'Iniesta, Valdés, etc. Il s'est fait éjecter à quinze ans. C'était horrible, atroce, la façon dont les parents de joueurs mettaient la pression sur l'entraîneur, sur l'arbitre. Au Barça, il y avait beaucoup d'influence de la part de certains parents. Mon petit cousin ne jouait pas parce qu'il ne connaissait personne et que le mec à sa place était le fils d'un influent parent. Sinon, pour revenir à mes souvenirs de football, je suis plus dans une position de spectateur. Bien sûr, je me rappelle l'époque de la Dream Team de Cruyff. Jusqu'en 1994/95/96. Quand t'es adolescent, c'est le meilleur moment pour toi. Il a changé l'histoire du Barça. Mais si je devais choisir un seul match, je dirais la finale de Paris, en 2006 : Arsenal-Barça. Surtout les quinze dernières minutes. Un match-clé pour le Barça qui a commencé super mal : ça commençait à devenir épique, il s'est mis à pleuvoir, on s'est pris un but. Ça sentait le coup du « On est favoris, mais on va perdre » comme à Séville en 1986. J'ai halluciné quand j'ai vu comme le match a changé d'un coup : le but d'Eto'o, celui de Belletti ensuite et on gagne la Coupe d'Europe. J'habitais à Paris à l'époque et le lendemain, je déménageais pour Barcelone. C'était symbolique. J'avais presque l'impression de ramener personnellement la Coupe à Barcelone !

Vidéo

Le nouvel album de Downliners Sekt, Silent Ascent, sortira le 7 avril chez InFiné
Le Facebook de Downliners Sekt
Le site de Downliners Sekt


Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Ca commençait très mal. Je suis supporter du FCB et de l'Espanyol. A la maison on est footix de père en fils. Et puis, si on admet cette bizarrerie, l'interview est devenue plutôt pas mal. Le passage sur la Masia qui forme des joueurs ne pouvant s’inscrire que dans le schéma tactique du FCB est particulièrement intéressant.

Combien de Bojan pour un Fabregas qui a su éclore à l'étranger (et encore il s'agissait d'Arsenal, où une attention particulière est portée aux jeunes).
Super interview ! Celles ou les mecs nous racontent des choses de l'intérieur sont les meilleurs, comme celle avec Christophe Lollichon la dernière fois.
Mattnirrep Niveau : CFA2
Message posté par samotraki
Ca commençait très mal. Je suis supporter du FCB et de l'Espanyol. A la maison on est footix de père en fils. Et puis, si on admet cette bizarrerie, l'interview est devenue plutôt pas mal. Le passage sur la Masia qui forme des joueurs ne pouvant s’inscrire que dans le schéma tactique du FCB est particulièrement intéressant.

Combien de Bojan pour un Fabregas qui a su éclore à l'étranger (et encore il s'agissait d'Arsenal, où une attention particulière est portée aux jeunes).


Waaaaa heureusement que tu t'es arrêté dans ton commentaire. Je pense pouvoir affirmer (même sans te connaitre) que ce mec à mille fois plus d'expérience foot en un an que toi en une vie.
Redescend d'un étage mon garçon.
Message posté par Mattnirrep


Waaaaa heureusement que tu t'es arrêté dans ton commentaire. Je pense pouvoir affirmer (même sans te connaitre) que ce mec à mille fois plus d'expérience foot en un an que toi en une vie.
Redescend d'un étage mon garçon.


Waaaa heureusement que t'es là pour nous faire partager la finesse de tes analyses. Le ton condescendant, le "mon garçon" garde le pour ton petit frère et profites-en, bientôt il sera assez grand pour t'en coller une.
+1 Fabregas s'en est bien sorti, pcq à arsenal on joue un football proche de celui du barca (pcq philosophie de wenger). Mais ailleurs il ne fera pe pas pareil. Après de là, à traiter quelqu'un de footix, alors qu'il te donne les raisons de ses choix, il y a quand même de quoi mesuré ses propos
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 42 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31