1. //
  2. // Le Mans/Lorient

Doumbia : « La Coupe peut nous redonner confiance »

Après avoir traîné son mètre 82 et ses 80 kilos à l’ASEC Abidjan puis à Istres, Mamadou Doumbia a posé ses valises en juin dernier au Mans (Ligue 2), pour jouer la montée en Ligue 1. Seulement 17ème en championnat avec le club de la Sarthe, le défenseur central ivoirien compte bien tirer profit du quart de finale de Coupe de la Ligue contre Lorient (à 18h45) pour faire le plein de confiance.

6 0
Qu’est-ce que ça fait d’être le dernier club de Ligue 2 encore en lice en Coupe de la Ligue ?

C’est un honneur, ça prouve que si on est là, ce n’est pas pour rien. Le club traverse des moments difficiles en ce moment, alors être là au milieu de toutes ces équipes de Ligue 1, ça montre qu’il se passe quelque chose avec ce groupe et ça nous donne envie de montrer ce qu’on vaut dès demain (mercredi, ndlr) en battant Lorient.

Lorient est une équipe joueuse. Sur quoi allez-vous vous appuyer pour les battre ?

Déjà, il faut être bien en place et défendre ensemble. Contre une équipe comme Lorient, il ne faut pas laisser le moindre espace, et surtout ne pas les laisser jouer et développer leur football. Si on a un bon bloc, on pourra les faire douter. Il faudra être présent physiquement, leur montrer qu’on est là et qu’on est capable de faire face à tout ce qu’ils vont nous proposer. Et puis, on a aussi des arguments à faire valoir. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui on est mal classé qu’on est une mauvaise équipe. On est capable de jouer en attaques placées ou en contres, et on posera des problèmes à Lorient.

Vous pensez déjà au Stade de France ?

Pour le moment, personne n’en parle, mais c’est dans la tête de tout le monde. On va déjà essayer de gagner contre Lorient et aller en demi-finale. De là à remporter la Coupe de la Ligue, c’est une autre histoire. Après, ce sont des matchs de Coupe, tout peut arriver.

Vous vous êtes inclinés 2-0 contre Valenciennes en Coupe de France le week-end dernier. Qu’est-ce qu’il vous a manqué pour passer ?

On a manqué de réalisme. Le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre. En première mi-temps, on a le match en main, on domine, mais on n’arrive pas à concrétiser les quelques situations intéressantes qu’on s’est procurées. On n’a pas été assez précis dans la dernière passe et surtout on n’est pas assez tueur devant le but. On doit aussi être meilleur au marquage. Ca nous évitera de prendre des buts à la con sur coup de pied arrêté. C’est un point sur lequel nous devons travailler pour le match contre Lorient. Contre une équipe de Ligue 1, les erreurs de concentration se paient cash.

Denis Zanko, le nouvel entraîneur, est arrivé fin décembre à la place d’Arnaud Cormier. Comment les choses se passent-elles avec lui ?

Tout va bien, on le connaissait déjà avant car il est de la maison (avant d’entraîner l’équipe première, Denis Zanko était responsable du centre de formation et entraîneur de l’équipe réserve depuis 2008, ndlr). Il essaie de nous donner confiance en nous, c’est le plus important quand on entraîne une équipe qui doute. Nous sommes mal classés en championnat parce que beaucoup de joueurs doutent et ne jouent pas à leur niveau. Denis Zanko est un coach qui aime le jeu, il nous demande de nous lâcher et de prendre du plaisir à jouer.

Qu’est-ce qu’il manque au Mans pour sortir de cette mauvaise passe ?

Il faut qu’on soit capable de réaliser deux mi-temps de bon niveau. Pour l’instant, on est trop inconstant. Ce match de Coupe de la Ligue arrive au bon moment. On ne sera pas favori, on va donc jouer plus libéré et sans pression. Si on gagne, toute l’équipe va reprendre confiance.

Sur un plan personnel, quel bilan tirez-vous de votre première partie de saison ?

J’ai été à l’image de l’équipe. Je n’ai pas toujours été bon, je n’ai pas toujours fait les matchs qu’il fallait. J’ai aussi eu une pubalgie qui m’a embêté pendant 3-4 mois. Aujourd’hui ça va mieux, je n’ai presque plus de douleurs. Je me sens bien physiquement et je suis capable de jouer 90 minutes en étant à 100%. Je suis content du match que j’ai fait contre Valenciennes, même si on a perdu. En tout cas, je sais que je peux beaucoup apporter à cette équipe.

Pour finir, un pronostic pour le match contre Lorient ?

Le gagner c’est tout, et si possible dans le temps règlementaire. On a un match important contre Guingamp samedi, si on peut éviter les prolongations et griller toute notre énergie ce serait bien.


Propos recueillis par Romain Leroux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 0