En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Douchez : « Quelques gestes d’énervement, mais pas de violence »

Modififié
Embarqué dans une situation extra-sportive très compliquée, Nicolas Douchez a tenu à s’expliquer et clarifier les faits de cette fameuse nuit alcoolisée.

Au micro de Canal+ Sport vendredi soir, le portier lensois a confirmé n’avoir commis aucun acte de violence sur la femme qui l’accompagnait. « C’était une soirée entre amis qui s’est passée normalement. Le resto, boîte..., raconte l’ancien gardien parisien. La fin de soirée s’est mal déroulée. Il y a eu une dispute et quelques gestes d’énervement, mais, en aucun cas, de violence envers quelqu’un. Je me suis emporté et me suis défoulé sur un mur, sur un meuble, chose que je regrette. J’aurais dû garder mon sang-froid et repartir tranquillement.  »


L’Artésien, qui reprendra l’entraînement dès la semaine prochaine, après que son club l’avait mis à pied, a tenu à remercier les dirigeants Sang et Or pour leur « comportement respectueux » . « Ils ont attendu d’avoir tous les éléments pour prendre une décision et appliquer des sanctions, explique Douchez. Ils ne m'ont pas jugé trop tôt. La plus belle des thérapies, c’est d’être sur le terrain, de jouer. Cela me permettra de moins penser à ça. » LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 17 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24