Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Douchez : « Je n'ai frappé personne »

Modififié
Nicolas Douchez s'est exprimé pour la première fois dans les médias depuis sa garde à vue.

Le 26 octobre dernier, Le Parisien nous apprenait que le gardien du RC Lens avait été arrêté lors d'une soirée à Paris pour violences conjugales envers sa compagne. Une source proche du dossier avait même affirmé qu' « il l'avait massacrée » . Le joueur de 37 ans, qui a été mis à pied puis entendu par sa direction ce jeudi, est sorti du silence dans un entretien accordé à L'Équipe paru ce vendredi matin.

Il a d'abord exprimé au quotidien sportif sa version des faits : « Le fait d'être sorti, d'avoir bu, de m'être emporté et d'avoir cassé des meubles, j'en endosserai pleinement les conséquences. Ce qui est délicat, en revanche, est d'avoir à assumer ce que je n'ai pas fait. Je veux juste un peu rétablir la vérité. C'est simple : il s'agit d'une soirée entre amis, dans un cadre privé, qui s'est prolongée et s'est mal finie. Elle s'est terminée par une dispute qui a un peu dégénéré, mais pas au point de ce qui a été balancé dans les médias. »

« Je n'ai frappé personne. Sans rentrer dans les détails des procès-verbaux, cela a été dit, expliqué, constaté : il n'y a pas eu de violences physiques » , a expliqué Douchez qui estime avoir été « lynché médiatiquement » , « massacré » , pour reprendre le mot du gardien lensois.


Il comparaîtra le 2 février prochain devant le tribunal correctionnel de Paris pour « violences en état d'ivresse » et « dégradation grave du bien d'autrui » . AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE