Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Schalke 04-Borussia Dortmund (2-0)

Double baffe pour Dortmund dans le derby de la Ruhr

Après une première mi-temps vierge, mais pas nulle, Schalke 04 s'est imposé dans le 175e Revierderby, grâce à Konoplyanka et Naldo. Une victoire nette (2-0) qui permet aux Königsblauen de bétonner leur deuxième place en reléguant leur adversaire du jour à quatre points.

Modififié

Schalke 04 2-0 Borussia Dortmund

Buts : Konoplyanka (50e), Naldo (82e) pour Schalke

La pression au maximum, comme d’habitude, quoi de plus normal pour un stade nommé d’après une marque de bière ? Dans une Veltins Arena survoltée et sous les yeux de Raúl, venu rendre visite à son ancien club, le 175e Revierderby de l’histoire a tenu toutes ses promesses : physique, intense, offensif, seule la pluie de buts qui a marqué le match aller (4-4), a fait défaut. Remis de sa gifle reçue face au Bayern (6-0), Dortmund affichait une ambition claire : s’emparer de la deuxième place détenue par son rival. Non seulement le BvB n’y sera pas parvenu, la faute à Konoplyanka et Naldo, mais il doit en plus rentrer au bercail avec un Michy Batshuayi sorti sur blessure. Un jour schwarz, sans gelb.

Petit-bleu contre Petit-jaune


Des problèmes techniques dans le système de communication entre M. Gräfe et ses assistants obligent la partie à commencer avec quelques minutes de retard. Pas de quoi décontenancer les Königsblauen qui commencent la rencontre à plein régime et se procurent la première occasion par l’intermédiaire d’Alessandro Schöpf. Mais la frappe surpuissante de l’ailier autrichien trouve la main ferme de Roman Bürki qui dégage en corner (6e). Dix minutes plus tard, c’est un autre Autrichien qui est sur le point de faire la différence en la personne de Guido Burgstaller, meilleur buteur de 04. Mais le service que lui adresse Konoplyanka est taclé en dehors des limites du terrain par un Toprak très alerte (18e). Le Borussia Dortmund n’est pas à la peine, mais face à une défense très solide, les meilleures occasions viennent de loin. En témoigne ce coup franc direct botté par Marco Reus en direction de la lucarne de Ralf Fährmann, lequel doit déployer toute sa puissance pour dégager le ballon en corner (24e), ou la frappe de Konoplyanka qui lèche le poteau de Bürki (45e). En quarante-cinq minutes, les deux équipes se rendent coup pour coup, ne laissant pas le moindre centimètre à exploiter à l’adversaire. Le nul vierge qu’affiche le marquoir à la pause est logique, mais quelque peu frustrant.

Konoplyanka d’école et Derbynaldo


Bleu et jaune, comme les couleurs de l’Ukraine, le pays d’Evgen Konoplyanka, qui, après s’être montré dangereux en première période, devient décisif dès la reprise. Une perte de balle de Marcel Schmelzer bien récupérée par Daniel Caligiuri, un centre aux seize mètres, une patate du gauche suffisamment puissante pour ressortir immédiatement des filets et voilà les Königsblauen en tête (50e). Troisième pion de la saison pour l’ancien Sévillan, qui prouve que la distance a aussi du bon. Pour le BvB, c’est le signal de la révolte. Les Schwarzgelben reprennent la possession, et Marco Reus se crée une occasion franche dans l’axe au point de penalty. Mais là encore, Fährmann veille au grain et capte le ballon sans problème (66e). Pendant que Leon Goretzka sort sans tambour ni trompette, toujours jugé coupable d’avoir signé au Bayern la saison prochaine (71e), Peter Stöger tire nerveusement sur son bouc – là encore, normal pour un homme qui entraînait Cologne il y a quelques mois – et rage devant le manque d’efficacité de sa ligne offensive. Lorsque Naldo double la mise sur un coup franc plein axe et pleine puissance – confirmant ainsi son statut d’homme providentiel du Revierderby après avoir inscrit la tête du nul lors du match aller – l’Autrichien s’effondre : pas reconduit sur le banc du BvB la saison prochaine, il vient de manquer sa dernière occasion de faire un coup d’éclat (2-0, 82e). Dans le même temps, Domenico Tedesco tente de calmer la joie de ses joueurs, mais les Königsblauen sont incontenables. Cette victoire nette et sans bavure leur permet de bétonner la deuxième place en comptant désormais quatre points d’avance sur le Bayer Leverkusen, qui chipe au passage la troisième marche du podium à Dortmund grâce à une meilleure différence de buts. Les Schwarzgelben terminent la rencontre à dix après la sortie de Michy Batshuayi sur blessure dans le temps additionnel. Une double peine pour une équipe dont la fin de saison va paraître désormais très longue.


Schalke 04 (3-5-2) : Fährmann - Stambouli, Naldo, Kehrer - Schöpf, Harit (Di Santo, 87e), Bentaleb, Goretzka (McKennie, 71e), Caligiuri - Burgstaller - Konaplyanka (Pjaca, 74e). Entraîneur : Domenico Tedesco.


Borussia Dortmund (4-3-3) : Bürki - Schmelzer (Götze, 86e), Toprak, Sokratis, Piszczek - Şahin, Reus, Dahoud (Sancho, 79e) - Philipp (Schürrle, 46e), Batshuayi, Pulisic. Entraîneur : Peter Stöger.


  • Résultats et classement de la Bundesliga

    Par Julien Duez
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:31 Joueurs et supporters de l'Atlético demandent à Griezmann de rester 17 Hier à 09:01 Parme est de retour en Serie A ! 46
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
    vendredi 18 mai La France en 4-3-3 au Mondial 2018 ? (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai L'équipe type des suppléants des Bleus (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai À quoi pourrait ressembler le 4-2-3-1 des Bleus en Russie ? (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai La folie pour la montée du MO Béjaïa en Algérie (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai L'autre liste des 23 de l'équipe de France (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai La liste des 23 du Sénégal pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai Le pire cadeau à faire à un fan du Napoli (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai La liste des 23 du Portugal pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) 7 vendredi 18 mai Le pire cadeau à faire à un fan de Naples (via Facebook SO FOOT)
    À lire ensuite
    Inzaghi, la Roma et lui