1. //
  2. //
  3. // Résumé

Dortmund surpuissant et Leipzig surprenant

Le Bayern encaisse un but mais bat Ingolstadt, Dortmund en colle encore six, cette fois-ci à Darmstadt, et Leipzig démolit Hambourg.

Modififié
1k 11

Bayern Munich 3-1 Ingolstadt

Buts : Lewandowski (11e), Xabi Alonso (51e) et Rafinha (84e) pour le Rekordmeister // Lezcano (8e) pour le FCI

Petit événement aujourd'hui : le Bayern a encaissé son premier but de la saison ! Les Munichois ont même été menés au score et bousculés à plusieurs reprises par Lezcano et la vitesse de Leckie. Mais quelques mauvais choix de l'Australien et deux bonnes passes de Ribéry sortent le FCB de ce derby bavarois mal embarqué. Le Français a aussi été bien aidé par la vista de Lewandowski et la puissance de frappe de Xabi Alonso – l'Espagnol s'est visiblement lancé le défi de ne plus marquer que de belles frappes du dehors de la surface. Pour le plaisir, Ribéry se permet en contre de donner sa troisième passe décisive du jour à Rafinha. Le Bayern n'a presque pas eu peur.


Borussia Dortmund 6-0 Darmstadt

Buts : Castro (7e et 78e), Ramos (48e), Pulisic (54e), Rode (84e) et Mor (88e) pour les Schwarzgelben

Le temps des contres ultra rapides pour être en supériorité numérique est bien fini à Dortmund. Désormais, sous Thomas Tuchel, le BvB est plus dans le contrôle, même à la 7e minute lorsque Bürki relance très vite à la main. Le ballon circule, la défense de Darmstadt a le temps de se replacer, mais ne revoit plus le ballon. Au bout de la belle action collective, Castro ouvre le score. Par la suite, Dortmund continue sa démonstration au-delà des 70% de possession de balle. Ramos et Pulisic marquent chacun leur tour en début de seconde période, Niemeyer voit rouge pour un mauvais geste sur Ramos sanctionné d'un second jaune. C'est un cauchemar pour les uns, un régal pour les autres. Castro, Rode et Mor concluent l'après-midi magnifiquement, avec des buts d'une fluidité folle. Ce Dortmund est superbe.


Hambourg SV 0-4 RB Leipzig

Buts : Forsberg (66e sp), Werner (72e et 77e) et Selke (90e+2) pour le Rasenballsport

Après sa performance contre Dortmund il y a une semaine, le promu venu de l'Est continue de surprendre tout le monde, à commencer par l'historique Hamburger SV. Si le RB Leipzig a été dominé pendant une grosse heure, la fin de match a été entièrement à son avantage. Le tournant est une faute de René Adler sur Werner. Forsberg transforme le penalty et la défense d'Hambourg arrête ses efforts. Alors sur coup de pied arrêté ou dans le jeu, Werner et Selke font mumuse et infligent une fessée sévère : 4-0 au final. L'histoire ne fait pas les résultats.


Hoffenheim 0-0 Wolfsbourg



Pas de buts entre ces deux équipes qui ont pourtant goûté au repos pendant la semaine, n'étant pas concerné par les matchs européens. La faute en revient en partie à Oliver Baumann, toujours très solide sur sa ligne, mais aussi au manque de réussite du duo Draxler-Gómez. C'est notamment Draxler qui aurait dû ouvrir le score à la demi-heure de jeu, grâce à un très beau travail de Gómez, mais sa frappe trouve finalement la barre transversale. Du gâchis.


Eintracht Francfort 2-1 Bayer Leverkusen

Buts : 'Fußballgott' Meier (53e) et Fabian (79e) pour les Adler // Chicharito (60e) pour le Werkself

Francfort a mérité ses trois points. En faisant une prestation solide, les joueurs de Kovač ont logiquement battu Leverkusen, peut-être essouflé par son match de mercredi. Pourtant, si Meier et Fabian ont marqué tour à tour en reprenant deux centres venus de la gauche, Chicharito n'était pas si loin de prendre un point à lui tout seul. Le Mexicain rate cependant la balle de 2-2 dans les dernières minutes, en envoyant un penalty sur le poteau de Hrádecký.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Vollstrecker Niveau : District
    Wow, véritable correction infligée par Leipzig...
    Ils sont efficaces. Pourtant, c'est quasilent la même équipe que l'année dernière.
    weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
    Le match du BvB est juste invraisemblable! 6-0 c'est quasiment bien payé pour Darmstadt quand on voit le nombre de parades de leur gardien..
    Toon Eastman Niveau : National
    Quel match du BVB, impressionnant, avec 2 madjer sur les 6 buts en bonus. Castro et Pulisic entre autre on vraiment été très bon. C'est de très bonne augure pour la suite, si l'équipe continue d'évoluer de la sorte ils vont exploser le goal average. Quand je pense qu’après Leipzig on s'inquiétait du manque de réalisme. 12 buts en 2 matchs, même si les adversaires n'étaient pas effrayant, ca envoie du lourd.

    Du coté de l'autre Borussia, que je regarde en ce moment, Thorgan Hazard est en feu, doublé en 5 minutes et 3-0 après 20.. Si le Werder continue a faire n'importe quoi, ca va être un massacre
    Coté Bayern trois bon points, bien payé, dans un match très disputé.

    ce fut pas simple avec une équipe qui a souffert des absences, et du manque de rythme de Coman, Sanches, puis Costa.

    Sanches a beaucoup de travail devant lui, notamment pour remonter le ballon par des passes ou des éliminations, ce qu'il n'a pas été capable de faire (Thiago a fait du bien dans ce registre, une fois rentré).

    Les anciens, Ribery et Alonso en tête on permis à l'équipe de maintenir son rang, mais ce ne fut pas simple.

    Par contre trois beaux buts pour le Bayern, le premier est vraiment intelligemment fait de Lewandowski.

    Content ça fait trois points de plus, ça permet au groupe de se souder, ça montre le travail à effectuer.
    J'ai regardé hambourg - liepzig et bien m'en a pris. Gros match du suédois Forsberg qui a du gagner sa place. Des récupérations dans les 22m adverses, 3 passes décisives je crois.

    Le coach euphorique de l'état d'esprit de son équipe. Si Hambourg marque à la 44e sur sa grosse occaz, ça peut donner un autre match...

    Pour un promu, c'est solide, équipe jeune.
    Le commentateur expliquait que c'est l'équipe la plus détestée de Bundesliga parcequ'il s'agit pas d'un club avec une histoire. C'est les investissements de Redbull qui ont aidé sa progression (passé de la 5e division à l'élite en 7ans). Pour dire le sponsor ainsi que le logo du club c'est l'icône Redbull.

    Soit mais ça joue bien, ça se bat et ça semble cohérent. Le commentateur expliquait qu'il y'avait une bonne base de joueurs qui ont participé eux mêmes aux montées et qui sont toujours là.

    Un article détaillant l'histoire du club de Liepzig :
    http://www.francefootball.fr/news/Pourq … gne/721393
    Message posté par alejer
    J'ai regardé hambourg - liepzig et bien m'en a pris. Gros match du suédois Forsberg qui a du gagner sa place. Des récupérations dans les 22m adverses, 3 passes décisives je crois.

    Le coach euphorique de l'état d'esprit de son équipe. Si Hambourg marque à la 44e sur sa grosse occaz, ça peut donner un autre match...

    Pour un promu, c'est solide, équipe jeune.
    Le commentateur expliquait que c'est l'équipe la plus détestée de Bundesliga parcequ'il s'agit pas d'un club avec une histoire. C'est les investissements de Redbull qui ont aidé sa progression (passé de la 5e division à l'élite en 7ans). Pour dire le sponsor ainsi que le logo du club c'est l'icône Redbull.

    Soit mais ça joue bien, ça se bat et ça semble cohérent. Le commentateur expliquait qu'il y'avait une bonne base de joueurs qui ont participé eux mêmes aux montées et qui sont toujours là.

    Un article détaillant l'histoire du club de Liepzig :
    http://www.francefootball.fr/news/Pourq … gne/721393


    Désolé ça s'écrit leipzig visiblement
    crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
    Putain ! Guerrero-Mor-Pulisic-Dembelé c'est juste orgasmique !!

    Je sens que Dortmund aura la meilleur équipe d'europe d'ici 2/3 ans parce que ces 4 là sont les meilleurs espoirs à leur postes, et sont DEJA bons ! Avec un excellent Weigl derrière aussi.

    Ils tiennent là une génération démente !!!
    The flying dutchman 2.0 Niveau : Loisir
    J'adore Ribery, je l'adore mais Sabattier, il te le fait sortir par les trous de nez.
    2 buts sur des frappes à 25 mètres et Sabattier ne te parle que de l'assist de Ribery alors que ce n'est qu'une vulgaire passe latérale au départ, il est insupportable.

    Sinon, Pulisic, il est incroyable!
    crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
    Non mais Leipzig, ce n'est pas un club de foot. C'est un outil sportif d'une grande société. ni plus ni moins.

    De même que Leverkusen et Wolsburg. qui sont des filiales (j'utilise le bon terme) de Bayer (belle entrepris que celle-ci) et Wolswagen.

    à ne SURTOUT pas amalgamer avec des clubs comme sochaux qui ont aussi été crée par une entreprise, mais qui sont plus des clubs d'ouvriers, ancré dans une region ou il y avait une grande usine, (l'example de West-ham aussi, y en a beaucoup d'autres tellement le foot était populaire chez la classe ouvrière) ou le club à été crée pour les travailleurs de l'usine (parfois par).

    Alors peut-être que je suis hors-sujet. Que je vis dans un monde parallèle et que je me fourvoie. Mais je ne changerai jamais la vision que j'ai d'un club de foot, même si je devais être le dernier à penser qu'un club c'est plus que un organigramme, un staff et des joueurs. Qu'un vrai club à une histoire, une raison d'être, un contexte de création, un ancrage. Qu'il rassemble des gens qui ont la même vision de leur entourage. Que l'histoire d'un club n'est pas juste sa performance sportive.

    Et moi j'éprouve de l’empathie pour tout ceux qui ont un lien fort avec leur club, et qui sont victimes de proprios/gosses de riches qui pensent que c'est leur joujou parce qu'ils ont mis des sous.

    Tous ça pour dire que je n'ai rien contre RB Leipzig, mais ce n'est pas un "club de foot" pour moi. Ils jouent bien, sont sérieux et ont un projet cohérent. Mais en aucun, et JAMAIS il ne représenteront ce qu'est Leipzig, et l'allemagne de l'est.
    Message posté par crabunjourcrabtoujours
    Non mais Leipzig, ce n'est pas un club de foot. C'est un outil sportif d'une grande société. ni plus ni moins.

    De même que Leverkusen et Wolsburg. qui sont des filiales (j'utilise le bon terme) de Bayer (belle entrepris que celle-ci) et Wolswagen.

    à ne SURTOUT pas amalgamer avec des clubs comme sochaux qui ont aussi été crée par une entreprise, mais qui sont plus des clubs d'ouvriers, ancré dans une region ou il y avait une grande usine, (l'example de West-ham aussi, y en a beaucoup d'autres tellement le foot était populaire chez la classe ouvrière) ou le club à été crée pour les travailleurs de l'usine (parfois par).

    Alors peut-être que je suis hors-sujet. Que je vis dans un monde parallèle et que je me fourvoie. Mais je ne changerai jamais la vision que j'ai d'un club de foot, même si je devais être le dernier à penser qu'un club c'est plus que un organigramme, un staff et des joueurs. Qu'un vrai club à une histoire, une raison d'être, un contexte de création, un ancrage. Qu'il rassemble des gens qui ont la même vision de leur entourage. Que l'histoire d'un club n'est pas juste sa performance sportive.

    Et moi j'éprouve de l’empathie pour tout ceux qui ont un lien fort avec leur club, et qui sont victimes de proprios/gosses de riches qui pensent que c'est leur joujou parce qu'ils ont mis des sous.

    Tous ça pour dire que je n'ai rien contre RB Leipzig, mais ce n'est pas un "club de foot" pour moi. Ils jouent bien, sont sérieux et ont un projet cohérent. Mais en aucun, et JAMAIS il ne représenteront ce qu'est Leipzig, et l'allemagne de l'est.


    Personnellement, je ne vois aucune différence entre Sochaux, le Bayer Leverkusen et le Vfl Wolfsburg. Il faut bien se renseigner sur l'histoire de ces clubs qui sont aussi à l'origine des clubs d'ouvriers.
    Je connais pas l'histoire de Wolfsburg mais le Bayer c'est bien un club créé pour les ouvriers de l'usine à leur demande, il y'a plus de 100 ans (comme le défunt Bayer Uerdingen). Et il a gagné sa légitimité en entrant dans l'histoire du sport avec un coupe UEFA et une finale de LDC, plus la coupe nationale.

    C'est lui faire insulte que de le comparer au RB.

    Et pour rebondir sur le sujet, je trouve aussi injuste de mettre Hoffenheim dans la même catégorie que RB, car le club est né de la passion d'un homme pour le foot et pour son patelin, et il est géré de manière rationnelle. OK il fait la promo de son entreprise SAP mais je crois pas que ce soit sa motivation première.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1k 11