1. // Bundesliga -20e journée

Dortmund seul devant

Le BVB ayant gagné à Nuremberg et Schalke ayant concédé le nul face à Mayence, les Schwarzgelben sont pour le moment seuls en tête de la Bundesliga, en attendant le choc HSV-Bayern qui aura lieu en fin d’après-midi. Statu quo chez les autres, Gladbach se fait ralentir à Wolfsburg, de même que Leverkusen face à Stuttgart. La bonne opération est à mettre au crédit de Hanovre, qui se rapproche lentement mais sûrement des places européennes.

Modififié
0 0
Qu’elle fut dure à obtenir, cette victoire pour le Borussia Dortmund. Une victoire obtenue dans le froid (le mercure affichait -9°C au début de la rencontre) face à de courageux Franconiens. Bousculés dans le premier quart d’heure, les Schwarzgelben sont revenus progressivement dans la partie, finissant la première période bien mieux que leurs adversaires. Au retour des vestiaires, Capitaine Kehl montrait l’exemple en ouvrant le score pour les siens. Sonné par ce but, Nuremberg balbutie son football. A vingt minutes de la fin, Jürgen Klopp change comme à son habitude son attaquant de pointe, Lewandowski sortant pour Barrios, qui a fini par rester au club, grâce au soutien des fans, selon ses propres dires. Bien lui en a pris, à l’attaquant paraguayen, puisque c’est lui qui doublera la mise pour le 09 à dix minutes de la fin. Dortmund s’impose sur la pelouse du « Club » , s’empare de la première place, et peut tranquillement passer son weekend à regarder ses adversaires directs lutter pour le rattraper, à commencer par son meilleur ennemi, Schalke 04.

Schalke et Gladbach calent

En alignant Draxler, Obasi, Marica, Raul et Huntelaar, soit cinq joueurs à vocation offensive, Huub Stevens pensait avoir fait les choses comme il faut. Au-delà de la victoire et de la course aux points, c’est la course aux buts qui compte. Soigner sa différence de buts, c’est devenu vital pour Schalke, qui en compte une dizaine de pions de moins que les autres leaders que sont le Bayern et le Borussia (+21 contre +33 et +31). Alors va pour l’attaque, surtout à domicile, surtout face à une équipe comme Mayence, pas glorieuse en ce moment. Sauf qu’il y a un problème, et il est de taille. L’ombre de Jürgen Klopp plane sur la Veltins Arena. En lâchant son ancien chouchou Momo Zidan à son club de cœur qu’est le « 05 » , Kloppo ne pensait faire autant chier les Königsblauen. Et pourtant… L’Egyptien ouvrira la marque au bout de dix minutes de jeu, contraignant Schalke à s’exposer plus que de raison. Le S04 a de la chance de rentrer aux vestiaires avec seulement un but de retard. Borné, Stevens continuera à aller de l’avant (Marica pour Farfan, Jurado pour Draxler), et sa persévérance finira par payer, quand Obasi égalisera à l’heure de jeu. Insuffisant toutefois: Schalke sera contraint au « Remis » , laissant Dortmund filer en tête du championnat avec deux petits points d’avance. Pas le meilleur moyen de se rassurer, surtout que Null-Vier devra se rendre au Borussia Park pour défier Mönchengladbach.

Gladbach qui avait un coup à jouer aujourd’hui, sur la pelouse de Wolfsburg. Après un déplacement bien négocié à Suttgart (3-0), les Fohlen allaient traîner leurs pattes en Basse-Saxe en espérant griller la priorité aux mecs de Volkswagen. Et bien non. Le VfL Wolfsburg n’avait pas envie. Avec son équipe rafistolée au mercato, Felix Magath a réussi à tenir tête au Borussia, le contraignant à lever le pied de la pédale de vitesse. C’est vrai que Reus et les siens n’ont pas eu de chance, un but de Hanke ayant été injustement refusé pour un hors-jeu imaginaire. Toutefois, ce match nul ne change pas grand-chose pour le moment, puisque les ouailles de Lucien Favre restent calés à la quatrième place, neuf points devant le duo Bayer-Werder.

Hanovre revient dans la course à l’Europe

Profitant de la blessure débile d’Eren Derdiyok (il a marché sur du verre brisé et s’est fait poser sept points de suture), Stefan Kiessling se retrouve à la pointe de l’attaque de Leverkusen. Le longiligne attaquant fait le taf, puisqu’il ouvre la marque pour le Bayer. Julian Schieber, de retour après une longue blessure, égalise sur un puissant coup-franc. Le Bayer reprend l’avantage sur pénalty, mais Michal Kadlec préfère laisser ses partenaires jouer à dix. Les Souabes reviendront au score dans les ultimes minutes de la rencontre grâce à leur sauveur attitré, l’Autrichien Martin Harnik. Leverkusen reste européen, mais attention, car derrière, Hanovre revient dans le game. En allant s’imposer à Berlin sur le plus petit des scores, le 96 revient à un petit points des places européennes. Sinon, du côté du Hertha, c’est la troisième défaite en autant de matchs pour Michael Skibbe. Du côté de Munich, un certain Markus B. rentré auprès de sa femme et de ses enfants doit se taper des barres semaine après semaine. Non pas pour se foutre de la gueule de ses anciens joueurs, non, mais plutôt de son ancien directeur sportif, un certain Michael P.

Enfin, un grand classique s’est joué du côté de Sinsheim. Hoffenheim a mené deux fois au score face à Augsburg, mais s’est fait rattraper deux fois, pour finalement concéder le match nul. A vrai dire, le promu n’a pas eu de chance, les officiels prenant deux fois la mauvaise décision quant à des positions de hors-jeu de joueurs du FCA. C’est ce qu’on appelle une justice à deux vitesses.

Résultats et Classement de Bundesliga

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Rennes prend froid
0 0