Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Dortmund se rassure, Leipzig européen

L'après-midi fou en Bundesliga. Avec six matchs au programme, les buts n'ont pas arrêté de déferler en Allemagne, entre un déluge inarrêtable entre Hoffenheim et Gladbach (5-3) et un duel de Patator à Dortmund (3-1 contre Francfort). Mais l'événement de la journée se situe à Leipzig, qui obtient déjà sa première qualification européenne pour la saison prochaine. En bas de classement, tout reste ouvert, mais Wolfsburg s'est rassuré contre Ingolstadt (3-0).

Modififié

Bayer Leverkusen 0-0 Bayern Munich


À part la blessure de Coman à la 70e et l'expulsion de Jedvaj pour deux jaunes en dix minutes (50e et 59e), pas grand chose à se mettre sous la dent. De mauvais augure avant le retour face au Real en Champions ?


Borussia Dortmund 3-1 Eintracht Francfort

Buts : Reus (3e), Sokratis (34e) et Aubameyang (86e) pour Dortmund // Fabian (29e) pour Francfort

Avec Marco Reus à nouveau apte à jouer, le BvB a retrouvé le sourire après une semaine éprouvante sur tous les plans. En deux minutes de jeu, l'homme de verre évite de jouer le ballon lorsqu'il est hors jeu, puis ouvre le score sur une talonnade osée. La journée de Dortmund s'annonce bonne. Le raté de Marco Fabián dans le premier quart d'heure, alors que le but était grand ouvert, fait même croire que rien ne peut atteindre cette équipe. Pourtant, Fabian est moins maladroit de loin. Sa patate rentre grâce à poteau. Bürki n'y peut rien. Mais Sokratis se révèle encore plus fort que Fabian dans l'exercice de la Bundesfrappe. Montée balle au pied, crochet et frappe en puissance. L'action que personne n'attendait de la part du défenseur grec permet au BvB de ne pas douter et faire tourner en prévision de mercredi prochain.


Sans Reus et Bender, en deuxième période, Dortmund ronronne jusqu'aux dernières minutes. Lors d'une contre-attaque éclair, Dembélé a la pertinence d'attendre Aubameyang, encore dans sa surface cinq secondes plus tôt. La passe est belle. La conclusion est propre. Dortmund a encore de l'énergie pour le football et des arguments à défendre contre Monaco.


RB Leipzig 4-0 SC Fribourg

Buts : Poulsen (36e), Werner (42e), Keita (51e) et Demme (90e+1)

Dans le duel des promus, la différence est de taille. Fribourg n'a jamais semblé réellement en état de perturber la dynamique de Leipzig. Trop défensif en début de match, le SCF encaisse logiquement un premier but sur un duel aérien perdu par Söyüncü. Dans la foulée, le buteur Poulsen lance Werner seul au but. Sans la moindre pitié, l'ancien du VfB Stuttgart met le RB à l'abri, avant que Keita n'achève le suspense avec une facilité et une décontraction stupéfiante. Demme se sacrifie pour la différence de but dans les dernières secondes. Leipzig a de toute manière la deuxième place bien chevillée au corps et déjà sa place (en théorie) pour la Ligue des champions.


VfL Wolfsbourg 3-0 FC Ingolstadt

Buts : Suttner (45e+1 csc), Malli (69e) et Gómez (80e)

Les Loups ne vivent pas une saison facile. Encore une fois, ils ont même eu du mal à trouver le bon tempo à domicile dans un match vital pour le maintien, contre une équipe d'Ingolstadt en forme. Pendant longtemps, Mario Gómez reste introuvable aux avant-postes. Avec Joncker sur le banc, le buteur est pourtant indispensable : il est le seul à avoir marqué. Si ce n'est Gómez qui marque, il faut donc une astuce. Ce sera le but contre son camp. À quelques secondes de la pause, Suttner reprend un centre dans ses propres filets. Si Wolfsbourg est encore en difficulté, le déclic a eu lieu. Un malin Arnold file son ballon en retrait à Malli. La conclusion est parfaite. Le coûteux transfert de l'hiver porte enfin ses fruits. Gómez frappe à son tour et Wolfsbourg se sort de la galère pour une semaine, au moins, et sûrement la saison.


FC Augsbourg 2-1 FC Cologne

Buts : Hinteregger (5e) et Verhaegh (23e sp) pour Augsbourg // Max (65e csc) pour Cologne

Augsbourg n'avait plus gagné depuis six matchs. Mais lorsque le FCA ouvre le score, il est étrangement imbattable cette saison. Autant dire que l'oubli de marquage sur Hinteregger est coupable et suicidaire. Le corner de Schmid est déposé sur la tête du défenseur. Augsbourg mène 1-0 en moins de cinq minutes et double la mise grâce à un penalty, après une faute de Sörensen sur Usami. Le but contre son camp de Max en seconde période et les cartons rouges successifs contre Koo et Finnbogason (89e et 90e+2) ne permettent pas à Cologne de revenir. Le Effzeh a ralenti ces dernières semaines. Les Bavarois, eux, sont prêts à défendre leur place en Buli.



FSV Mayence 1-0 Hertha Berlin

But : Latza (45e+1)

Le Hertha n'a plus envie de jouer sa saison. Alors qu'il y a une place européenne plus que jamais d'actualité pour les Berlinois, ces derniers n'ont pas eu envie de jouer sur le terrain de Mayence. Alors, sans être très convaincants, les joueurs de Schmidt gagnent grâce à l'homme providentiel de la saison, le milieu de terrain qui s'est trouvé des talents de buteur : Danny Latza. De l'extérieur de la surface, Latza frappe fort et profite de la déviation de Brooks pour mettre un nouveau but décisif. Mayence n'est toujours pas dans la zone rouge.


TSG Hoffenheim 5-3 Borussia Mönchengladbach

Buts : Szalai (9e et 24e), Demirbay (58e et 89e) et Uth (75e) pour Hoffenheim // Vestergaard (31e), Stindl (35e) et Dahoud (78e)

Match fou de cette journée de Bundesliga, l'affrontement entre Hoffenheim et Mönchengladbach pouvait basculer dans les deux sens. Pendant 90 minutes, les deux équipes ont eu tour à tour la main sur le match et les moyens de passer devant. Mais étrangement, c'est au moment où Gladbach faisait le forcing pour prendre la tête que le match a basculé dans l'autre sens. Dominateurs, les Fohlen sont surpris par un coup franc excentré de Demirbay. Sommer attend jusqu'au dernier moment l'intervention de Wagner. Elle ne vient pas. Le ballon va directement dans les filets. Gladbach ne mènera jamais au score de l'après-midi. La faute notamment à un Szalai très très efficace en début de rencontre. Si le Borussia a de la réussite pour revenir dans le match, d'une phase arrêtée où Hoffenheim manque d'attention à un dégagement de Baumann contré de la main, Traoré loupe le cadre au retour des vestiaires. Hoffenheim prend alors le large sur une patate incroyable d'Uth et un Kramarić qui refuse de jouer le penalty et préfère donner son ballon à Demirbay. Hoffenheim reste dans le coup pour jouer le podium. Gladbach subit un petit coup d'arrêt, mais peut se rassurer : devant, personne n'avance non plus.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1