1. //
  2. // 8es
  3. // Dortmund-Benfica (4-0)

Dortmund se farcit le Benfica

Même s'il a un peu tremblé en première période, le Borussia Dortmund s'impose finalement largement contre Benfica (4-0) et valide son ticket pour le prochain tour. La bande à Thomas Tuchel continue d'apprendre le plus haut niveau, avec folie et fraîcheur, quitte à parfois inquiéter dans le jeu.

Modififié

Borussia Dortmund 4-0 (4-1) Benfica Lisbonne

Buts : Aubameyang (4e, 62e, 83e), Pulisic (60e) pour le Borussia

« Tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois, [...] la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. » C'est aussi ce que les supporters de Dortmund souhaitaient à l'entrée des joueurs, déployant un immense tifo en hommage à l'exploit de 1963, lorsque le BvB s'était imposé 5-0 contre cette même équipe portugaise au match retour. Si Karl Marx ne pensait évidemment pas à un 8e de finale de Ligue des champions lorsqu'il lance sa missive, en 1852, elle sonne toutefois subtilement bien pour évoquer la qualification arrachée par Dortmund. Avec un jeu fou et peu contrôlé, souvent au bord de la rupture, bordélique en défense, Dortmund a conclu sa farce par une victoire large et un peu flatteuse, contre une équipe vaillante, mais trop limitée.

Dembélé trop chaud


Dortmund commence comme il le faut son match. Pour éviter de tergiverser trop longtemps comme à l'aller, le BvB veut rapidement inscrire un premier but et laisser l'euphorie faire le reste. À cause d'un Dembélé en feu, Benfica doit reculer, subir, et déjà céder un corner sur une première offensive venue de la gauche... puis laisser le trident offensif de Dortmund ouvrir le score sur une phase arrêtée. Dembélé au tir. Pulisic pour dévier premier poteau. Aubameyang pour conclure au second. En quatre minutes, le retard du match aller est comblé, les compteurs – presque – remis à zéro. Ousmane Dembélé n'en a pas encore eu assez et sème la panique dans la zone Semedo. Sa frappe manque le cadre (11e). Dortmund et son diamant brut manquent de précision. Doucement, Benfica revient dans le match à mesure que son adversaire panique. Cervi manque de rentre-dedans (24e), Luizao s'impose dans les airs et tombe sur un Bürki serein. Le gardien de Dortmund est bien seul. Tout le reste de son équipe part en vrille. Dembélé en particulier commence à s'énerver, prend un jaune pour une poussette idiote sur Eliseu (39e) avant de lui coller une semelle qui aurait pu coûter cher. Signe d'une équipe de Dortmund qui manque de bouteille pour éviter le piège portugais, l'équipe bout, surchauffe et fait siffler la cocotte minute de Tuchel au moment de rentrer aux vestiaires.

Benfica mis K.O.


Dès le retour des vestiaires, les Borussen se mettent encore en difficulté. Piszczek dégage n'importe comment dans l'axe, devant son but. La frappe de Cervi tape un défenseur et sort en corner (47e). La mi-temps n'a visiblement pas calmé les esprits. Sauf celui de Dembélé, moins en vue. C'est finalement l'heure du drôle de duel Aubameyang-Ederson. Si le Gabonais est toujours signalé hors jeu, le gardien multiplie de toute façon les arrêts invraisemblables. Sur un troisième face-à-face, c'est encore le Portugais qui s'impose. Mais contre Pulisic, il ne peut rien. Le petit jeune venu des États-Unis est plus rapide, a le temps de piquer son ballon et inscrit son premier but européen au meilleur des moments (60e). Dortmund a repris confiance. Schmelzer remise sans contrôle pour trouver son buteur plein axe. À 3-0, Dortmund craint degun. Dembélé s'efface dans un collectif qui émerveille quand il parvient à faire cela et à trouver le but en trois passes. Dès lors, Benfica se reprend en serrant la vis pour éviter un score trop lourd, mais abandonne l'espoir d'une qualification. Ederson s'incline pourtant une dernière fois contre Aubameyang, servi cette fois depuis le côté droit par Erik Durm. Peu constant, très foutraque, et assez rafraîchissant, Dortmund passe ainsi au tour suivant à l'issue d'un match qui ne restera pas dans les mémoires comme un chef-d'œuvre, mais qui confirme que l'histoire se répète. Malheur au vaincu de l'être encore.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Toon Eastman Niveau : Ligue 1
    Pulisic > Dembele. Je l'ai deja dit et je pense que je le dirai encore. Dembele a du talent, c'est clair, mais niveau intelligence de jeux y a pas photo. Pas possible de perde autant de ballons bêtement.
    +10000
    Nullissime Dembelé sur ce match et très très bête!
    Mais bon, il est encore très jeune mais celui qui est sans espoir, c'est Aubameyang.
    Weigl est un très très grand joueur!
    AtlanteanKodex Niveau : DHR
    Je n'ai pas vu le match, mais Aubameyang sans espoir, il marque quand même un triplé, je sais pas ce qu'il te faut de plus...
    Aubameyang, c'est la preuve que les stats, c'est de la merde.
    Regarde les matchs, regarde comment il grippe le jeu du BVB et surtout ce qu'il rate.
    Petite Morve Niveau : Loisir
    Aubameyang je pense que 80% de ces buts c'est des poussettes à 1m des cages... Mais au moins il a un excellent placement, c'est toujours ça.
    Sama Eder Niveau : DHR
    Je suis d'accord avec toi pour son sens du placement, j'en veut pour preuve le dernier but: l'action est superbe, le centre aussi, tu ne voit personne à la réception, et là il arrive de nul part pour planter.
    HerbyCohen Niveau : CFA
    Là encore, totalement d'accord avec toi. Il n'a pas le sens du jeu et le mec ce fait offrir 3 superbes caviars. Le reste du temps c'est vraiment pas ça. Ramos était plus efficace, donc les statistiques ne sont pas révélatrice. Hier, il y a au moins 3 grosses occasions qu'il doit mettre au fond en plus des 3 qu'il mets déjà.
     //  09:29  //  Hooligan de Tours
    J'avais dit la même chose cet été quand beaucoup de bruit a été fait sur l'arrivée de Dembélé au BVB. Pulisic a déjà cette culture du jeu si particulière à Dortmund et partait avec une longueur d'avance même si le jeu de Dembélé l'expose davantage aux "highlights". Après il n'est pas forcément judicieux de les comparer, Dembélé est davantage un soliste (même s'il a distribué une quinzaine de passes décisives depuis son arrivée), Pulisic, plus altruiste, s'insère davantage dans le jeu et va d'abord chercher le décalage ou le coéquipier mieux placé. Il me rappelle beaucoup Mkhitaryan en lui souhaitant une trajectoire encore plus belle, sans le transfert à Man U.
    Mais indéniablement, les deux apportent quelque chose de différent et c'est tant mieux, surtout que le secteur offensif du BVB, hormis PEA, c'est Götze en pré-retraite, Schürrle et Kagawa très loin leur niveau passé, Reus en porcelaine... Bon il y a toujours Emre Mor qui apporte également beaucoup avec ses jambes de feu.
    Il faudra que tout ce petit monde soit au top pour taper le vainqueur de Juve-Porto (mon intuition) en 1/4...
    Toon Eastman Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    A partir du moment ou ils jouent dans le même secteur de jeux et sont mit "en concurrence", forcement il y a comparaison. Après je suis d'accord que ce sont 2 joueurs au

    En fait je n'ai rien du tout contre Dembele. J'aimerais bien que Tuchel le fasse souffler un peu plus souvent, particulièrement depuis 1 mois ou j'ai l'impression qu'il finit tout ses matchs avec des crampes.

    Ce qui m’énerve en fait, c'est qu'on commence a en parler comme le nouveau maitre a jouer de l'equipe. Et que ceux qui en parle comme ca sont ceux qui ne regardent que les highlights. C'est toujours la même histoire d'ailleurs, a chaque fois qu'on a un jeune français qui montre un peu de talent on en fait un monstre. Selon les prédictions de certains génies du foot, Martial devrait deja avoir eu son ballon d'or et Coman devrait deja avoir envoyer Robben sur le banc depuis longtemps par exemple.

    Dembele est une des grosses pioches de ses dernières années, mais il est encore nul part comparé à ses prédécesseurs. Pulisic me parait plus proches de ce niveau.


    Et pour ce qui est des 1/4, perso j'aurais dit PSG si il étaient passé, mais vu la situation je pencherais aussi vers un tirage Juve si ils passent. Ça ferait une belle affiche
    Le démon de la comparaison...
    ça se justifie de comparer des joueurs en fin de carrière et avec du recul mais là franchement...
    HerbyCohen Niveau : CFA
    Totalement d'accord, il n'y a que en France pour s'extasier sur lui de cette manière. Je ne comprends pas trop Tuchel d'ailleurs. Mais Pulisic, je l'avais déjà dit aussi, est vraiment meilleur, beaucoup plus complet que Dembelé. Néanmoins, il est encore jeune, donc à voir. PEA, c'est tendu aussi d'avoir besoin d'autant d'occasions franches pour la mettre au fond je trouve...
    10 réponses à ce commentaire.
    Franko003
    Match intéressant <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x59pwba_jak-zapewnic-kotu-rozrywke-na-dluzszy-czas_animals?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Franko003
    Match intéressant <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x59pwba_jak-zapewnic-kotu-rozrywke-na-dluzszy-czas_animals?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Sheffield c'est la champions league! Niveau : District
    HS mais je viens de me faire la réflexion que pulisic ressemble trop à un acteur américain jouant dans des films de guerre, je ne me souviens plus de son nom mais ils ont les mêmes sourcils. Sinon pour le match rien à dire de plus à part que malgré les 4 goals j'ai trouvé encore bon le gardien de Benfica à voir dans les prochaines années
     //  01:30  //  Fidèle de Nantes
    Hein quoi? Il y avait un autre match?
    Sama Eder Niveau : DHR
    Pulisic à été très bon encore une fois, Dembélé était en jambe face à Eliseu (aka le Patrice Evra portugais) mais à quand même eu du mal quand il est passé du côté de Semedo qui le tiens niveau vitesse.
    HerbyCohen Niveau : CFA
    Note : 1
    Bartra ce n'est pas ça non plus... La défense est vraiment régulièrement en difficulté, malgré les bons matchs de Schmelzer et Piszeck. Sokratis je le trouve bon, mais il lui faut un autre mec à côté, un mec capable de drivé cette défense, de boucher les trous.

    L'absence de Bender fait mal. Il manque un vrai 6 à cette équipe. Je pensais Rode capable de tenir ce poste mais Tuchel ne l'utilise pas. Castro, on le voit, il à plus tendance à ce projeter et Weigl seul, tout très grand qu'il est, se retrouve souvent seul à couvrir beaucoup de terrain. Je pense que la meilleure combinaison possible au milieu serait justement Weigl/Castro/Bender.

    Je ne suis pas certain que ça passe face à une équipe plus cynique et mieux armée. Parce que le benfica à fait illusion mais était relativement faible. Malgré ça, je me suis tout même dit à un moment que le BvB n'était pas loin du traquenard.

    L'absence d'un vrai leader est préjudiciable aussi je pense. Un mec qui gueule aussi.
     //  10:43  //  Hooligan de Tours
    De toute façon, depuis la fin de l'ère Subotic-Hummels avec Sebastian Kehl juste devant, la défense du BVB ce n'est plus trop ça. L'équipe est outrageusement portée sur l'offensive et fait preuve parfois d'une naïveté désespérante derrière. On a souvent l'impression que l'équipe est fébrile dès les premières minutes.
    Il n'y a qu'un seul aboyeur dans cette équipe, c'est Sokratis. Les autres sont des "gentils", Bartra le premier. Même remarque pour Ginter. Alors certes il est loin d'être mauvais et a une grosse marge de progression, mais pour couvrir le seul Weigl, il faudrait un autre tank un peu vicelard et gueulard pour dissuader les attaquants adverses, pas un esthète. Un vrai leader défensif, un Jérôme Boateng pour rester en Allemagne. Omer Toprak arrive à l'été. Il est solide et habitué à la BuLi. est-il la solution? A voir.
    HerbyCohen Niveau : CFA
    Je suis d'accord avec toi. Je pense que Töprak va faire beaucoup de bien. C'est justement un joueur confirmé et i pleut faire une belle paire avec sokratis même si pour moi l'interrogation réside plus leur complémentarité. Mais la pioche est bonne, pour le BvB, c'est certain.

    Et Weigl ne peut pas rester seul à la récupération, c'est clair. Mais je ne vois pas trop qui ils peuvent aller chercher en Buli pour suppléer un Bender trop souvent blessé.
     //  13:31  //  Hooligan de Tours
    Pour le milieu défensif, je pensais que Ginter pourrait s'installer sur ce poste, avant l'incroyable éclosion de Weigl. Mais je le trouve léger en fin de compte.
    Celui qui me plaisait mais qui est parti s'enterrer en PL, c'est Havard Nordtveit. Dans son rôle de piston dans le très plaisant Gladbach de Lucien Favre, il était assez énorme et a permis à Dahoud et Thorgan Hazard d'entamer leur progression.
    Aujourd'hui, à ce poste en BuLi, à part Naby Keita (qui atterrira sûrement dans un top club), Aranguiz (s'il a son niveau équipe nationale chilienne) et Kramer (voire relancer Guilavogui car je pense que Tuchel peut en faire qqch d'intéressant), je ne vois pas grand monde d'accessible. J'avoue que j'aime bien Goretzka mais bon...là, y a juste pas moyen.
    3 réponses à ce commentaire.
    Le 4-0 est trop lourd pour Benfica si l'on tient en compte ce qui s'est passé sur le terrain. Un début de partie catastrophique de Benfica qui, après le but à la 4e minute, a fait jeu égal avec Dortmund. Benfica ne s'est pas déconcentré comme s'il savais que, de tout façon, pour se qualifier, il faudrait marquer à Dortmund et que, donc, le but n'avait rien changé.

    Je dirais même qui Benfica a été plus dangereux avec deux grosses occasions (je me souviens de la tête de Luisão et du tir contré de Cervi en deuxième mi-temps). Cela aurait fait, au moins, 1-1 et aurait complétement changé le cours du jeu.

    Néanmoins, quand on a de telles occasions et aucune n'entre, on risque ce qui est arrivé par la suite. Deux buts en deux minutes et partie pliée. on sait tous que Dortmund est une équipe où tout va très vite, qu'ils pourraient très bien planter 2 ou plus dans un court lapse de temps. Mais ce qui m'a frustré s'est que Benfica a baissé les bras après le troisième but alors qu'il avait encore une démi-heure à jouer! Certes, c'est difficile d'encaisser deux buts comme ça, mais rien n'était perdu.

    Cette éliminatoire a été frustrante. Il est clair que Dortmund est supérieure à Benfica. Ils l'ont démontré sur les deux parties, surtout, curieusement, au match aller. C'est pourquoi leur mérite n'est pas mis en cause. Néanmoins, Benfica n'a pas montré ce qu'il peut faire. Benfica a seulement marqué présence lors de ces huitième, rien de plus comme si le boulot était fait en se qualifiant pour les tours à éliminer. Cela est inadmissible.
    Ce commentaire a été modifié.
     //  11:19  //  Amoureux de la Bolivie
    vu qu'hier soir le site a merdé grave, mon commentaire n'est donc pas passé...

    Je voulais rebondir sur une phrase de l'article résumant de manière un peu douteuse le match de Dortmund "Avec un jeu fou et peu contrôlé, souvent au bord de la rupture, bordélique en défense, Dortmund a conclu sa farce par une victoire large et un peu flatteuse, contre une équipe vaillante, mais trop limitée."


    J'ai trouvé que Dortmund avait fait un bon match, certes de manière irrégulière et encore beaucoup de déchets offensifs, et une défense pas toujours rassurante. Mais dans l'ensemble, le 3-4-3 de Tuchel a bien fonctionné, l'équipe est montée en puissance et a pris de la confiance au fil de la rencontre bien aidée par ce but précoce qui a remis les équipes à égalité rapidement. A ce titre, la 2ème mi temps a été plutôt maîtrisée et le Borusssia a étouffé le jeu benfiquista pour dérouler au niveau du score, comparée à la première m.t plus équilibrée et où Dortmund était plus brouillon dans la construction du jeu et les phases défensives (ça ne repsire pas la sérénité et une sensation qu'une erreur défensive peut arriver à tout moment)

    Weigl est toujours aussi rayonnant au milieu bien aidé par Castro assez entreprenant et utile dans son role de piston au milieu, mais comme le dit Herby Cohen plus haut, il manque peut être un vrai récupérateur car le milieu peut vite se retrouvé débordé et crée un déséquilibre dans l'équipe.

    Après sur l'attaque, Aubameyang a encore (un peu) croqué, pas toujours le bon choix et la jouant trop individuel mais il met un triplé et très bon dans la finition, on peut pas vraiment lui en vouloir sur ce match. Pulisic et Dembele faut rappeler que c'est encore très jeune, Dembele on le sait apporte sa vitesse sur les contre-attaques et la projection éclair sur le but adverse mais encore beaucoup à faire pour s'améliorer et faire les bons choix pour être réellement décisif. Pulisic, plus technique (quel geste sur son but), je le trouve plus intéressant.
    "A ce titre, la 2ème mi temps a été plutôt maîtrisée et le Borusssia a étouffé le jeu benfiquista pour dérouler au niveau du score, comparée à la première m.t plus équilibrée et où Dortmund était plus brouillon dans la construction du jeu et les phases défensives (ça ne repsire pas la sérénité et une sensation qu'une erreur défensive peut arriver à tout moment)"

    Tu ne peux pas parler de la deuxième mi-temps comme si c'était quelque chose d'homogène du début à la fin. Les premières 15 minutes ont été dominées par Benfica: plusieurs corners et, notamment, la grosse occasion de Cervi.

    Après, les deux buts de Dortmund en deux minutes tombent du ciel et, à partir de ce moment-là, Benfica cesse d'exister plus à cause du coup moral pris que d'une quelconque maîtrise tactique de Dortmund.

    Dortmund est supérieur à Benfica, néanmoins ce serait une erreur de jouer la bonne qualité de Dortmund en tenant en compte ce qui s'est passé après le troisième but. J'ai vu beaucoup de faiblesses, de petites erreurs qui, contre un Benfica incompréhensiblement démoralisé (je ne parle pas seulement de ce jeu, je te parle de la saison... la première place en championnat est trompeuse vu qu'est assez évident que Benfica va lacher des points et que Porto sera champion), contre un Benfica démoralisé, je disais, cela passe. Néanmoins, je ne vois pas comment ils pourraient aller au-delà des quarts... peut-être en tombant sur Seville ou Leicester, Man City ou Monaco, mais même dans ces cas ce sera très compliqué (exception faite pour Leicester).
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
     //  11:44  //  Amoureux de la Bolivie
    Oui sur la 2ème mi temps (les 15ères minutes) je suis plutôt d'accord avec toi (sur le bon quart d'heure portuguais) je te l'accorde. Mais le Benfica s'est pas non plus créer d'énormes occasions (à part celle de Cervi), alors que marquer ce but précieux à l'extérieur aurait fait douter Dortmund et le poussait à attaquer et à se découvrir. j'ai pas eu l'impression que le Benfica a vraiment chercher à le faire, à mettre plus d'intensité dans son temps fort ( à 1-0 il n'était pas éliminer après tout), oscillant entre faire plus au niveau offensif pour mettre ce but (mais s'exposer à des contre rapides) ou attendre que Dortmund reprenne le jeu et se déséquilibre pour porter l'estocade.
    ops! Je t'ai répondu en faisant un nouveau commentaire en bas, au lieu de faire suivre ma réponse.
    3 réponses à ce commentaire.
    Je pense qu'en début de deuxième mi-temps, Dortmund a essayé de faire sortir Benfica, la domination de Benfica étant, d'une certaine manière, consentie. Pendant la première mi-temps, la partie est devenue favorable aux prétentions de Benfica. Dortmund était offensivement enfermé, ne réussissant pas à créer la profondeur (qu'il a réussi lors de tout le mach aller et lors des premières quinze minutes d'hier) dans une defense de Benfica plutôt bien placée.

    La seule façon pourque Benfica bouge défensive c'était d'avoir les opportunités pour attaquer. Or, c'est cela que Benfica a fait en début de deuxième mi-temps. Néanmoins, en le faisant, Benfica est devenu plus intable défensivement, souvent même anarchique. Et Dortmund a profité de cela.

    Mais, comme je l'ai dit, il ne faut pas tirer trop de conclusions concernant Dortmund d'après ces huitièmes de finale contre Benfica. Benfica cette année est une équipe plutôt apathique, "zombie" même, comme d'ailleurs tu l'a pus bien voir lors des deux confrontations avec Dortmund. C'est une équipe à années lumière de l'année dernière en championnat et également en Ligue des Champions, quand on est allé à Madrid battre l'Atlético, quand on élimine le Zenith en huitièmes avec deux victoires ou alors quand on se bat d'égal à égal contre le Bayern en quarts.

    Rergarder Benfica cette année 16/17 c'est être sûr de perdre 90 minutes de notre vie, tant son niveau de jeu est souvent affligeant, tant son attitude est souvent inexistante.
    MathySmith Niveau : CFA2
    Dites SF, c'est bien de vouloir faire genre vous savez placer des expressions marseillaises, mais écrivez-les bien au moins...
    il y a 3 heures Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 12
    il y a 6 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 7 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 il y a 8 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    il y a 12 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
    Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14