Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 13e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Dortmund regarde le Bayern avec une longue-vue

Le Bayern est tout là-haut, BVB est tout en bas. Entre les deux, Wolfsburg ne lâche pas l'affaire, Leverkusen a de la chance, Hoffenheim et Hanovre se sont renvoyé coup pour coup, et Schalke 04 continue à rendre ses supporters chèvres. Et sinon, beaucoup de buts. Et des gens. Partout. Tout le temps. Et des marchés de Noël.

  • L'équipe du week-end : Schalke 04

    En Allemagne, l'inconstance a un nom : FC Schalke 04. Une équipe capable de se faire éliminer par le Dynamo Dresde en Coupe, mais de tenir tête au Bayern Munich et à Chelsea. Une équipe capable de battre Wolfsburg, mais de se faire humilier 5-0 à domicile par Chelsea. Alors qu'on les pensait au fond du trou (mentalement parlant), les Königsblauen ont tenu à montrer qu'ils n'étaient pas encore morts. Victime expiatoire : Mayence, qui n'avait rien demandé. Arme principale du crime : Klaas-Jan Huntelaar, auteur d'un triplé (7 buts et 3 passes décisives en douze matchs pour lui). Mobile : la qualification à la Ligue des champions. Attention, Schalke ist zurück. Enfin, on verra d'ici le prochain match.

  • Les hommes du week-end : les Suisses

    Samedi après-midi, Josip Drmić se dit que ça fait longtemps qu'on ne lui a pas donné 45 minutes de temps de jeu, alors il se dit que planter un doublé contre Cologne, c'est pas mal. Dans le même temps, Barnetta aide tranquillou son copain Huntelaar à concrétiser la victoire de Schalke sur Mayence. Un peu plus tard, Pirmin Schwegler se dit que c'est vraiment pas mal ce que font ses potes de sélection, et décide d'ouvrir le score pour Hoffenheim face à Hanovre. Dimanche, Haris Seferović croque, mais l'attaquant de Francfort finit par se délecter de l'offrande concoctée par le duo Ginter-Weidenfeller. Ce week-end, la Germanie avait des accents suisses. Au sens figuré, hein, parce qu'au sens propre, le Schwiizerdütsch, c'est pas possible.

    Vidéo

  • Les gestes du week-end

    Manuel Neuer continue sa mue :



    Et hop ! Sans les mains !

    Vidéo

    Le coup franc direct, par Hakan Çalhanoğlu :

    Vidéo

    Le coup franc direct, par Zlatko Junuzović :

    Vidéo

  • L'image du week-end

    Auteur du second but de l'Eintracht face au BVB, Haris Seferović en a profité pour rendre hommage à Tugçe, jeune femme de 23 ans qui vivait à Offenbach (banlieue de Francfort), qui est morte après avoir passé deux semaines dans le coma. Elle y avait été plongée après avoir été frappée à la tête par un mec de 18 ans qui voulait s'en prendre à des meufs, des ados que Tugçe avait protégées. Elle a été débranchée le jour de son anniversaire. RIP, Tugçe Albayrak.


  • Vous avez raté Bayer Leverkusen–FC Cologne (et vous n'auriez pas dû)

    Ce week-end avait lieu le Rhein Derby entre le FC Cologne et sa banlieue, le Bayer Leverkusen. Très vite, Kölle ouvre le score sur penalty, suite à une faute de Bernd Leno sur Anthony Ujah à la 4e minute. 10 minutes plus tard, le meilleur ennemi de Marc-André ter Stegen – qui avait déjà écopé d'un jaune – remet ça, toujours sur Ujah, mais étonnamment, l'arbitre Thorsten Kinhöfer ne siffle rien cette fois-ci : pas de penalty, et surtout, pas de deuxième biscotte pour Leno. Leverkusen, cocu comme jamais, entame alors sa marche en avant : Karim Bellarabi égalise, Hakan Çalhanoğlu fait parler la poudre sur coup franc, Josip Drmić (entré à la mi-temps à la place d'un Stefan Kiessling qui ne sait plus où il habite) claque un doublé en neuf minutes et Bellarabi finit le taf. Les Bouquetins sont boutés hors de l'usine, le goût de l'injustice à la bouche.

    Sinon, il y a eu un Hoffenheim-Hanovre tout aussi riche en événements, qu'on vous propose de revivre ici :

    Vidéo

  • L'analyse définitive

    Le BVB sera champion d'Europe. À partir du mois de février, plus rien à foutre du championnat, plus rien à foutre de la DFB-Pokal, tout pour la Ligue des champions. Les néophytes découvriront Mitsuru Maruoka, Joseph-Claude Gyau et Jon Gorenc Stanković lors des matchs du week-end, tandis que Reus, PEA et Hummels mettront l'Europe à genoux durant la semaine. Les grands cadors européens sautent un à un, terrifiés par ce Borussia qui tient plus que tout à remporter la deuxième LDC de son histoire. Le 6 juin 2015, le BVB devient la première équipe à soulever la coupe aux grandes oreilles tout en se cassant la gueule dans les escaliers qui mènent à la deuxième division. Bien évidemment, on quitte sans sauvegarder. Elle ne rime à rien, cette partie de FM.

  • Christoph Kramer a dit :

    « Si ce n'était pas moi, j'aurais dit qu'il n'y a pas penalty. Mais vu qu'il s'agit de moi, je dis qu'il y a clairement penalty. » Visiblement, le numéro 23 du Borussia Mönchengladbach a oublié que le football se jouait à onze, et qu'il a des copains aussi.


  • La stat inutile : 7

    Voilà 7 ans que le Borussia Dortmund ne s'était pas retrouvé à la 18e et dernière place de la Bundesliga. Au terme de la 2e journée de la saison 07/08, le BVB se trouvait à « égalité de points » avec le Hansa Rostock (0), mais avec une moins bonne différence de buts. À la fin, les Schwarzgelben avaient fini 13es.

  • Et sinon :

    - Huub Stevens est de retour aux affaires, et de nouveau à Stuttgart, qu'il avait sauvé de la relégation l'année dernière. Résultat : une victoire 4-1 à Fribourg dans ce vrai-faux derby du Bade-Wurtenberg.
    - 35 buts en 9 matchs, une moyenne de 3,88 buts/match. Il fait froid, mais les Allemands ne sont pas frileux. Ils se réchauffent avec du Glühwein au Weihnachtsmarkt, d'ailleurs.

    Big, bigger, Bayern Munich.

    - En 2. Bundesliga, Ingolstadt est inarrêtable. Le club de la ville d'Audi n'a fait qu'une bouchée du VfL Bochum (3-0) et compte cinq points d'avance sur ses poursuivants, à savoir le promu Darmstadt, ainsi que les Traditionsvereine que le Fortuna Düsseldorf et le 1. FC Kaiserslautern.
    - Il y a eu du grabuge en 3. Liga en marge du match entre le Hansa Rostock et le Dynamo Dresde. Le match a été arrêté au bout de 15 minutes, suite à l'explosion de « pétards » divers. Le jeu a repris, et à la 54e minute, les gars du Dynamo ont allumé plein de fumigènes, ce qui a eu le don d'énerver les mecs de Rostock, qui ont voulu les retrouver après le match. Beaucoup sont tombés sur la police, et il y a eu 55 arrestations. Le match ? Dresde a battu Rostock 3-1.

    ⇒ Résultats et classement de Bundesliga


    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


  • Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE