1. //
  2. // 2e journée

La deuxième journée de Bundesliga a fait la part belle aux promus, et notamment à Francfort qui prend les commandes du championnat. Alors que Schalke 04 et Leverkusen lancent leur saison, Dortmund marque un coup d'arrêt, et Hambourg est déjà dans une zone de turbulence.

Modififié
1 0
Les promus sont dans le coup. Après une première journée plutôt convaincante (deux victoires, une défaite, Ndlr), les petits nouveaux ont remis ça ce week-end. Surclassé par le Bayern samedi dernier, Greuther Fürth s'est imposé à Mayence (0-1) grâce à un but du jeune espoir allemand Felix Klaus sur un service d'Azemi, vingt piges lui aussi et entré deux minutes auparavant. Klaus entre dans l'histoire en devenant le premier buteur du club du Trèfle en Bundesliga. Vainqueur du Bayer Leverkusen pour son retour dans l'élite, Francfort a fait fort cet après-midi en écrasant Hoffenheim dans une Rhein-Neckar-Arena médusée (0-4). Compper contre son camp, Schwegler, Meier sur penalty et Lanig ont inscrit les quatre buts d'une rencontre qu'Hoffenheim a terminée à neuf, Salihović et Schröck ayant été expulsés dans les vingt dernières minutes. Grâce à ce succès retentissant, Francfort prend les commandes du championnat avant les matchs du Bayern et de Wolfsburg. Enfin, Düsseldorf a tenu en échec (0-0) le Borussia Mönchengladbach de Lucien Favre et compte déjà quatre points.

Schalke 04 et le Bayer Leverkusen se reprennent

Décevants lors de la première journée, Schlake 04 et le Bayer Leverkusen ont bien réagi cette semaine. Orphelins de Raúl, les hommes de Huubs Stevens ont prouvé qu'ils étaient encore capables de faire le show contre Augsbourg (3-1). Papadopoulos, Jones et Huntelaar, déjà buteur à Hanovre, ont fait trembler les filets de Jentzsch, pas franchement aidé par sa défense. Plus que la réduction du score de Oehrl - le Peter Crouch allemand -, on retiendra surtout les premiers pas d'Ibrahim Afellay sous le maillot de Schalke. Arrivé vendredi en provenance de Barcelone, le milieu de poche néerlandais est entré dans les dix dernières minutes de la rencontre sous les ovations du public de Gelsenkirchen. Battu à Francfort après avoir mené au score, Leverkusen n'a pas tremblé face à Fribourg (2-0) grâce à un but d'entrée de jeu de Castro, et un autre de Wollscheid dès l'entame de la seconde période. Et cette fois, Kruse n'a été d'aucun secours pour les Breisgau-Brasilianer.

Coup d'arrêt pour Dortmund, Hambourg déjà dans le trou

Avec Reus, mais sans Götze, une nouvelle fois sur le banc au coup d'envoi, Dortmund a marqué un premier coup d'arrêt à Nuremberg (1-1). Dominateurs, les hommes de Jürgen Klopp se sont fait surprendre à la demi-heure de jeu par Pekhart qui a profité d'une mauvaise sortie de Weidenfeller pour ouvrir le score contre le cours du jeu. L'égalisation de Błaszczykowski avant la pause suite à une frappe sur la barre de Perišić laissait pressentir une seconde période à l'avantage du BVB. Loupé. En dehors d'un sauvetage de Pinola et d'une belle parade de Schäfer, Nuremberg n'a été que (trop) rarement mis en danger et aurait même pu s'imposer en fin de match grâce à Mak dont le centre-tir a échoué sur le poteau de Weidenfeller. Pas sûr que ce trentième match d'invincibilité en Bundesliga ne rassure les supporters du Borussia. Le genre d'états d'âme que ne peuvent pas avoir les fans d'Hambourg. Déjà à la limite de la relégation la saison dernière, le dinosaure du foot allemand est reparti pour vivre une saison galère : deux matchs, deux défaites, aucun but marqué, trois encaissés, dont deux aujourd'hui contre le Werder Brême (2-0) qui a fait la différence en seconde période grâce à Hunt et Petersen. Attention, monument en danger.

Par Quentin Moynet
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Exclu limitée : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez NetBet !France & Allemagne = 213€ à gagner
dimanche 26 juin
Revues de presse en Pologne et en SuisseCroke Park décale ses finales de foot gaëliqueFernando Santos : « il faut être pragmatique pour gagner »
samedi 25 juin
Le but de Quaresma en prolongationLes compos de Croatie-PortugalShaqiri est « très déçu » Le CSC de l'Irlande du NordLa Russie officialise le départ de son sélectionneur Lars Lagerbäck : « J'ai affronté six fois l'Angleterre, je n'ai jamais perdu »L'Irlande, le 4-4-2 et les 1-0L'Italie privée de CandrevaLes compositions de Galles/Irlande du Nord Le ciseau dingue de Shaqiri Le tacle assassin de Schär sur LewandowskiPoteau rentrant, le jeu de l’apéro de l’Euro L'ouverture du score de BłaszczykowskiLa danse des supporters suisses et polonaisLes compos de Suisse-Pologne La folie capillaire de Perišić Giorgio Chiellini et la culture espagnolePerquis : « La Pologne a une belle carte à jouer »Bale veut aller au boutFàbregas a hâte de bosser avec ConteWilmots répond aux critiquesGénésio : « L’Euro commence maintenant » Le podcast complètement fou d’Éric CantonaLa Croatie et le Portugal font monter la pression Quand Lucas Digne pète une caméra de la FFFMessi s’en prend de nouveau à sa FédérationŠkrtel : « Ce ne sera pas notre dernier match dans la compétition »L’Algérie dans le groupe de la mortČačić : « On a l’ambition d’aller très loin dans ce tournoi »Une rencontre entre le vainqueur de la Copa América et de l’Euro ? Santos : « On sera au rendez-vous »
vendredi 24 juin
Pronostic Croatie Portugal : jusqu'à 615€ à gagner sur la première affiche des 1/8es de l'Euro 2016Xavi : « L’Italie de Conte est un mélange de l’Atlético et du Barça »Marc Wilmots : « Oui, Radja Nainggolan fume »Coleman : « L’Irlande du Nord défend très bien »Le meilleur buteur de Serie B rejoint MilanExclu SoFoot : 5€ sans dépôt offerts chez France-Pari !Kane et les Anglais pas préoccupés par le BrexitNeuer ne se méfie pas que d'Hamšík Le retour triomphal des Albanais Nainggolan surpris avec un paquet de cigarettesMourinho veut des gros transferts à United cet étéChiellini craint la « bête noire » espagnoleRooney et la malédiction anglaise des tirs au butGénésio : « Garder une majorité des joueurs »
Partenaires
Trash Talk basket Le kit du supporter Vietnam Label
1 0