En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // Dortmund/Schalke (3-2)

Dortmund, maître de Schalke et de la Ruhr

Le BvB a eu peur, mais s'offre une victoire importante pour le moral et le classement avant la trêve internationale (3-2). Peu inquiétés par un Schalke 04 timide mais réaliste, Dortmund se place seul concurrent du Bayern... Avec cinq points de retard.

Modififié

Borussia Dortmund 3-2 Schalke 04

Buts : Kagawa (30e), Ginter (43e) et Aubameyang (48e) pour les Schwarzgelben / Huntelaar (33e et 71e) pour les Königsblauen

Ce Revierderby s'est joué il y a plusieurs mois. En plein match de Ligue Europa contre Odds Grenland, Thomas Tuchel a deux problèmes sérieux à régler : son équipe est menée 3-0 et il lui faut une roue de secours au poste de latéral droit. Piszczek est blessé, Castro vient de prendre un coup. Alors, le nouveau coach de Dortmund choisit d'y placer son champion du monde de 21 ans, Matthias Ginter, particulièrement décevant lors de sa première saison au BvB. À ce poste nouveau pour lui, plutôt habitué lors de son époque fribourgeoise à naviguer entre un poste de 6 et celui de défenseur central, Ginter se révèle excellent et Dortmund s'impose 4-3. Depuis, Ginter est impérial et livre caviar sur caviar. Peut-on être champion du monde et avoir besoin de changer de poste pour être à son meilleur niveau ? Pour Ginter, homme de ce 147e derby, la réponse est oui.

Ginterminator


Dans un Westfalenstadion plein, 80 000 personnes attendent un match intense. C'est la suprématie dans la Ruhr qui se joue. Les joueurs sont au diapason de l'atmosphère du stade. Il y a du contact, c'est rugueux sans être de trop, avec une volonté certaine de marquer son territoire et marquer l'ennemi au fer rouge. Schalke est toutefois plus craintif chez son ennemi, et recule très rapidement dans son camp pour attendre les Borussen et laisser le minimum de place à Aubameyang et Mkhitaryan. Résultat, on se régale de l'intensité des coups et des échanges tendus, moins des gestes techniques. Point d'orgue de cette première partie du match, l'Arménien de Dortmund et Denis Aogo jouent au tête à tête dans un speed-dating interrompu à temps par M. Brych. Côté jeu, il faut encore attendre. Schalke verrouille efficacement. Alors, l'axe bouché, il faut chercher la solution sur le côté ou par des longs ballons. Leroy Sané fait frissonner la Südtribüne en manquant sa reprise sur un centre au cordeau d'Aogo. En provenance du même côté, sur un une-deux malin dans la surface avec Castro, Ginter centre en plein sur la tête de Kagawa. Le Japonais ouvre le score à la demi-heure de jeu et le derby est enfin lancé...

Un Revierderby d'autant mieux lancé que Dortmund se la joue trop facile. Hummels perd le ballon bêtement à la relance. La sanction est immédiate quand on fait face à Sané et Huntelaar, parfait buteur au sang-froid. À 1-1, le résultat est presque le même qu'à 0-0, mais les intentions changent. Le verrou a sauté une première fois, et Dortmund veut goûter encore à cette sensation de l'avantage au score. Malheureusement pour les Schwarzgelben, la frappe de Gündoğan et la tête de Ginter échappent aux filets de Fährmann. Il faut attendre la fin de la mi-temps pour revoir Ginter, une nouvelle fois de la tête. Le latéral reprend victorieusement un corner de Mkhitaryan. À la surprise générale, Matthias Ginter s'avère être le meilleur joueur sur le terrain et l'homme providentiel qui permet au BvB de virer en tête.

Batman Returns


Après la pause, en trente secondes, Dortmund donne le tempo : le rythme ne faiblira pas en deuxième période. Mkhitaryan joue de sa force de percussion et oblige déjà Caicara à une faute. Le coup franc de Gündoğan loupe le cadre, mais sur une nouvelle action gérée à grande vitesse, Castro glisse vers Aubameyang après voir fixé la défense. Deux minutes de jeu, 3-1 pour Dortmund. Schalke n'a pas trouvé la sortie du tunnel. Sans Marco « Robin » Reus, Batman savoure une nouvelle victoire sur les Königsblauen en affichant un T-shirt « Do you remember » sanctionné d'un carton jaune.



Schalke est pris à la gorge, suffoque et manque d'imagination pour s'en sortir. Il faut des miracles – et un surplus de décontraction – pour que Mkhitaryan ou Sokratis ne corsent pas l'addition. Le match paraît malgré tout plié, Schalke n'arrivant plus à se sortir de la pression du BvB. Sauf que... Dortmund n'arrive plus à défendre correctement et intelligement. Les Schwarzgelben se découvrent, s'exposent aux contres et prennent un deuxième but d'Huntelaar suite à une intervention douteuse de Sokratis. Incapable de gérer les dernières minutes, il s'en faut d'un rien pour que Dortmund perde deux points bêtement. Mais ce n'est pas la saison de Schalke 04. C'est bien le Borussia qui s'impose et qui se place loin de tout le monde, huit points devant Wolfsburg... mais encore cinq points derrière le Bayern. Avec cette inconstance en défense, si la Ruhr appartient à Dortmund, l'Allemagne va être difficile à reprendre.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17