Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Dortmund-Bayern (1-0)

Dortmund fait tomber le Bayern

Grâce à un but de Pierre-Emerick Aubameyang, le Borussia Dortmund bat le Bayern Munich, qui s'incline pour la première fois de la saison. Leipzig finira la journée seul en tête.

Modififié

BV 09 Borussia Dortmund 1-0 FC Bayern Munich

But : Aubameyang (11e)

« Salut Mario !
– Hey, salut Mats, ça va ?
– Bah écoute, plutôt pas mal, tu racontes quoi ?
– Eh bien écoute, là je suis en face de toi, et hop je fais une passe pour Pierre-Emerick, et hop, on mène 1-0. C'est fou, hein, le karma, tout ça... Allez, salut !
 »
Si le temps s'était arrêté à la onzième minute, c'est probablement ce qu'auraient pensé Mario Götze et Mats Hummels lorsqu'ils se sont retrouvés face à face dans la surface. L'un permet à PEA d'inscrire un but qui s’avérera décisif, tandis que l'autre sortira tête baissée d'un stade qui l'a tant aimé. Comme le temps passe vite...

PEA en renard


Ce qui n'a pas changé en revanche, c'est toute l'attente autour de ce match, qui réunit les deux équipes, a priori les plus fortes sur le papier. D'entrée, les Bavarois cherchent à monopoliser le ballon. La formation de Tuchel se veut flexible, avec Piszczek et Schmelzer qui couvrent les couloirs, pour bloquer les montées de Ribéry et Müller. Dortmund presse, pour obliger le Bayern à perdre le ballon. Sauf que trois années de Guardiola ne s'oublient pas du jour au lendemain. Néanmoins, à force d'insister, le BvB finit par y arriver. Et s'offre même un joli jeu en triangle dans la surface bavaroise. Aubameyang sert Piszczek qui, à son tour, décale Götze, qui retrouve PEA, qui enfile le costume de Pippo Inzaghi pour le 1-0 (11e).

Un Rekordmeister qui aura tout essayé


Mené au score pour la troisième fois de la saison (après les épisodes Ingolstadt et Hoffenheim), le Bayern se doit de réagir. Sauf que les hommes de Carlo Ancelotti n'y arrivent pas. Le jeu se décale petit à petit vers le milieu du terrain, qui devient un véritable champ de bataille. Sur la terre du milieu, les passes n'arrivent pas à destination, les fautes se multiplient, et le public du Signal Iduna Park conteste chaque décision arbitrale avec une mauvaise foi de compétition. Surtout quand elle est en faveur de Mats Hummels ou de Franck Ribéry.


Les actions se font aussi rares que le charbon dans la Ruhr. Malgré tout, le Bayern finit plus fort, sans toutefois réussir à vraiment inquiéter Roman Bürki. Et la deuxième mi-temps reprend sur le même ton. Mais ni Ribéry (hors jeu sur le but, 55e), ni Xabi Alonso (dont la frappe finit sur la barre, 65e) ne parviennent à remettre le Rekordmeister dans le match. Dortmund continue d'attendre, et a la possibilité de tuer le match, mais un PEA peu inspiré bute sur Neuer (71e). Ancelotti lance sa colonie lusophone (Costa, Rafinha, Sanches), mais rien n'y fait. Le Borussia Dortmund revient à trois points de son adversaire du soir, qui laisse le RB Leipzig trôner seul en tête de la Bundesliga. Pour la première fois depuis le 31 août 1991, un club de l'ex-RDA est en tête du championnat. La dernière fois, ce club s'appelait le Hansa Rostock.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:26 Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 6
    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:09 Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20 vendredi 25 mai Le fair-play financier renforcé 20
    À lire ensuite
    Les notes de Nice