Dortmund et Leverkusen à la poursuite du Bayern

En attendant Fribourg-Hambourg et Mönchengladbach-Francfort, on a vu le Bayern galérer, mais battre le Hertha 3-2, le Bayer rester dans le rythme, Dortmund dominer le Revierderby et Mayence retrouver le sens du mot victoire. Et puis des stades pleins, plein de buts et des gestes fous. Comme d'hab, quoi.

Modififié
0 3
L'équipe du week-end

Leverkusen fait peu parler. Pourtant, le Bayer enchaîne les très bonnes performances et affiche un bilan comptable excellent. Il y a de quoi espérer une grosse saison, avec une équipe homogène et talentueuse. Si Augsburg a donné plus de mal au Bayer que le Shakhtar, en se permettant même d'ouvrir le score, c'est à nouveau trois points qui sont allés dans la poche du club pharmaceutique au final. Les mauvaises langues qui voyaient l'Allemagne sous le prisme du seul duel Dortmund vs Munich vont devoir faire attention. Le Bayer est définitivement l'équipe de la semaine en Bundesliga. Ne jamais dire Neverkusen.

Vous avez manqué Schalke-Dortmund (et vous n'auriez pas dû)

Un Revierderby, ça se vit en direct. Mais pour ceux qui avaient la mauvaise idée de faire du shopping ce samedi après-midi, la Mutter aller Derbys a été vue par Ali Fahrat.

L'analyse définitive du week-end

La DFB (la Fédé allemande) doit payer ses arbitres. Mais ne les payerait-elle pas aussi pour « réparer » des erreurs commises une semaine plus tôt ? Après l'affaire du but fantôme, Hoffenheim a obtenu trois points facilement à Hannovre. Facilement sur le tableau d'affichage, 4-1, mais aussi grâce à de sérieux coups de pouce. Dès la 13e minute, Mame Biram Diouf a pris un second carton jaune, pour l'expulsion après deux avertissements la plus rapide de l'histoire de la Bundesliga. Le plus étrange, c'est que ce carton est sorti pour sanctionner une soi-disant simulation dans la surface d'Hoffenheim. Du côté Leverkusen, l'arbitre a rétabli la balance en refusant à Kießling un but qui avait l'air tout à fait valable. Mais ce Bayer est plus fort que les filets et que les arbitres.

On risque d'en parler sur RMC

Hoffenheim ne va-t-il pas être la belle surprise de la saison ? Le club de Dietmar Hopp a vécu le chaos pendant six mois et traînait dans la zone de relégation avec Greuther Fürth. Il s'est sauvé miraculeusement grâce à une victoire au Westfalenstadion et des matchs de barrages maîtrisés contre Kaiserslautern. Et cette année, il enchaîne les belles prestations de grande qualité grâce à ses jeunes pousses Firmino et Volland, qui font ce qu'ils veulent balle au pied. Modeste en profite beaucoup et le TSG Hoffenheim pourrait bien connaître le même effet que son voisin Freiburg, passant en quelques mois de la lutte pour le maintien aux seconds rôles, derrière la course pour le titre. L'Europe, enfin ?

Le top 5

1- Les supporters de Dortmund. À l'Arena Auf Schalke, les Dortmunder se sont fait comprendre juste avant le coup d'envoi en déclenchant une série de fumis jaunes. Une première vague jaune pour annoncer les nombreuses autres qui suivront 90 minutes durant.

2- Roman Weidenfeller. Vainqueur du premier Revierderby de la saison et gardien décisif avec un penalty arrêté.

3- Henrikh Mkhitaryan. Vainqueur du premier Revierderby de la saison et passeur décisif à deux reprises.

4- Pierre-Emerick Aubameyang. Vainqueur du premier Revierderby de la saison et premier buteur de la soirée.

5- Nuri Şahin. Vainqueur du premier Revierderby de la saison et buteur d'une frappe splendide de 20 mètres.

Le geste

Ce week-end, la Bundesliga a choisi de rendre un bel hommage à un geste de qualité : la frappe lobée. Ainsi, Okazaki a ouvert le score en profitant de la position avancée de Davari dans les buts de Braunschweig, pour finalement une victoire aisée 2-0. Mais il y a surtout eu cette inspiration merveilleuse de Ben-Hatira contre le Bayern, qui trouve malheureusement la barre transversale. Alors, pour se rattraper d'avoir manqué d'un cheveu le 2-0, Ben-Hatira a réduit le score à 3-2 en deuxième mi-temps… en lobant David Alaba.

Youtube

La phrase de… Kevin-Prince Boateng.

« Je ne veux plus voir Roman [Weidenfeller] pour un temps. » Pour KPB, on ne peut pas être pote avec le gardien d'en face quand on doit tirer un penalty.

La stat : 24

Le Reflextor : vingt-quatre buts marqués en sept matchs seulement. Une statistique simple, mais éloquente. La Bundesliga avait déjà la meilleure moyenne de buts par match des cinq grands championnats d'Europe de l'Ouest sur le début de saison (3,31 après la huitième journée). La tendance se confirme donc : le ballon « Torfabrik » , aka usine à buts, porte parfaitement son nom. On ne répétera jamais assez que la Bundesliga est le championnat le plus spectaculaire du monde.

Et sinon…

Dortmund a égalé son meilleur départ en Bundesliga après dix journées. Avec vingt-cinq points, comme en 2010-2011. Et il n'est que deuxième.

Leverkusen a égalé son meilleur départ en Bundesliga après dix journées. Avec vingt-cinq points, comme en 2004-2005. Et il n'est que troisième.

Götze est entré en jeu, le Bayern a gagné alors qu'il était mené 1-0. Comme la semaine dernière. Mandžukić est entré. Il a mis deux buts. Pep va pouvoir penser au fait qu'avoir un neuf est utile sur coups de pied arrêtés et que Götze a un talent monstre.

Ribéry a désormais un nouveau record : celui du nombre de matchs consécutifs sans défaite dans le championnat allemand, porté à 39 avec la victoire contre le Hertha.

Wolfsburg fait dans le grand écart pour ses buteurs : Maximilian Arnold est né en 94, Ivica Olić en 79. Mais ça fonctionne, avec une belle victoire 3-0 sur le Werder.

Anthony Modeste a provoqué un penalty. Quand est-ce que le hashtag #ModesteenEDF sera lancé ?

par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gregory Vignal-Qaïda Niveau : CFA2
au moins on n'a pas eu droit sur Bein au sempiternel "c'est pas ça le football / on n'aime pas voir ces images / ohlalalala que c'est grave" quand il y a eu jets de fumi et tir de fusée(s) depuis le parcage de Dortmund, voilà personne n'est mort, on attend 5 minutes et ça joue
Dortmund gère bien son temps faible!
Ils sont pas au top mais ils restent au contact.
S'ils font comme il ya deux ans où ils étaient archi-mauvais en début de saison pour finir en roue libre avec le meilleur football d'Europe, ça craint grave pour Guardiola!
J'aime beaucoup comment est fait cet article, la présentation et la mise en page sont plaisantes, il faudrait continuer à faire ça pour les championnats principaux c'est vraiment plaisant à lire.

Sinon entre Leverkusen 3ème et le 4ème il y a déjà 10 points d'écart je crois, la Bundesliga risque de se jouer à 3 et j'aime beaucoup, Leverkusen a un très bon niveau cette année et c'est kiffant à voir.

Le travail de l'arménien(J'écorche pas son nom comme ça) sur le but de Kuba(à lui non plus) est quand même énorme, il remonte tout le terrain et temporise magnifiquement pour que Kuba soit seul face au goal, priceless!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3