Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // 16es
  3. // Dortmund-Porto (2-0)

Dortmund dresse les Dragons

Dans son antre, le Borussia s'est tranquillement imposé face à Porto. Impressionnant de maîtrise, Dortmund est en bonne position pour éliminer des Dragons limités avant le match retour.

Modififié

Borussia Dortmund 2-0 FC Porto

Buts : Piszczek (6e) et Reus (71e) pour le Borussia Dortmund

Dans la fraîcheur rugueuse de l'hiver allemand, les fans du Borussia dansent calmement. Juste de quoi se réchauffer pendant ce quart d'heure de pause. Écharpe autour du cou, bonnet sur la tête, les supporters sont sereins. Il n'y a que 45 minutes de passées, mais le public sait d'ores et déjà que son équipe lui fera passer une bonne soirée jusqu'au bout. Et qu'il n'aura pas trop besoin de forcer la voix en deuxième période pour que ses protégés leur rendent cette confiance. Car leur Dortmund a eu une telle maîtrise jusque-là qu'il ne peut rien lui arriver. Et effectivement, il ne lui arriva rien. Les Jaune et Noir se sont contentés de deux buts, un par mi-temps, pour remporter la première manche sur un score qui décrit bien leur supériorité. Beaucoup trop limité, Porto aura bien du mal à renverser la vapeur au retour dans son stade.

Peace and tranquility


Grosse surprise chez les Dragons : Maxi Pereira suspendu, Varela occupe le flanc droit. Un attaquant arrière latéral… Sinon, Neves profite de l’absence de Danilo Pereira pour démarrer. Quant au Borussia, pas question de se la couler douce devant son mur jaune, qui plus est en compétition européenne. Tous les durs à cuire sont donc là : Aubameyang, Reus, Şahin, Kagawa, Mkhitaryan, Hummels… Mais c’est bien un autre ancien de la maison, Piszczek, qui lance les débats en ouvrant le score sur corner malgré Casillas. Mérité, vu comme les Allemands ont commencé tambour battant. La suite se résume en une domination écrasante de Dortmund. Les locaux enchaînent les passes, en manquent très peu et se créent régulièrement des occasions. La possession est largement en leur faveur, et Porto peine à exister. Il n’y arrive même pas du tout, d’ailleurs. Face à un Reus particulièrement en forme, la vitesse d’Aubam’ et un pressing bien installé, les Portugais ne peuvent que se contenter de défendre et rester en place sans céder à la peur pour éviter un deuxième pion. Toutes les stats parlent contre eux. Les hommes de Tuchel, tranquilles, regagnent les vestiaires en toute quiétude.

Efficacité et sobriété


Toujours aussi facile, le club allemand gère la seconde partie du match en plaçant des petites accélérations par à-coups. Porto est tout de même un peu mieux, mais c'est loin d'être suffisant pour espérer inscrire un but à l'extérieur si important pour une éventuelle qualification. On est toujours sur une possession d'environ 60/40 pour l'équipe hôte. Comme on s'ennuie un peu, Tuchel fait entrer Leitner pendant que son homologue choisit André. Sauf que ce dernier remplace Brahimi, peut-être le seul capable d'un exploit individuel... Bon. Après tout, le 1-0 laisse des chances aux Dragons en vue du match retour. Et puisque le résultat semble également plaire au Borussia, Kagawa et Reus foirent les rares actions dangereuses qui flottent dans la surface de Casillas. C'est en tout cas plus dynamique sur les bancs de touche, l'adjoint de José Peseiro étant renvoyé en tribunes pour des mots tout doux. Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, le technicien voit son équipe encaisser un nouveau but tout moche de Reus. Plus le temps passe, plus on a peur pour l'intégrité physique de Bürki qui doit geler de froid tellement il n'a rien à glander. Ce n'est pas le cas de son confrère Casillas, qui échappe au troisième caramel grâce à ses gants et son poteau. Qu'importe : les fans allemands peuvent garder leur belle sérénité et continuer de gueuler pour le fun, ils n'ont franchement pas de quoi s'inquiéter pour la qualification.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5 il y a 3 heures Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? il y a 4 heures Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
    il y a 5 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 il y a 6 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 48 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3