1. // Bundesliga – 31ème journée

Dortmund dans le flou artistique

Alors que les jeux semblaient faits, les clubs allemands s'emploient à tergiverser. Dortmund qui trébuche encore, le Bayern qui fait du surplace, Hanovre qui n'en finit plus de surprendre, Mönchengladbach et Wolfsburg qui ne veulent pas mourir. Etat des lieux de la 31ème journée...

Modififié
0 0
Franck Ribéry et Arjen Robben ont beau prétendre que l'Europa League les ennuie, il y aura toujours un moyen pour qu'ils s'éclatent l'an prochain au Bayern, le championnat domestique. Les journées passent, les enjeux demeurent, le suspens reste entier à tous les niveaux de la ligue allemande. A commencer par le virtuel champion national, Dortmund, tombé au champ d'honneur à Mönchengladbach (0/1), sur un but de Idrissou en première mi-temps. Les 20 000 fans du BvB, qui avaient fait le cours déplacement, ont du remiser leurs cotillons pour la semaine prochaine quand le Borussia accueillera Nuremberg. Même s'ils avaient gagné, les joueurs de Klopp n'auraient pu être champions puisque le Bayer Leverkusen (souffleté, 1/5, la semaine précédente par le Bayern) avait battu en début d'après-midi Hoffenheim (2/1). Un but avant (Kadlec), un autre après (Vidal) la pause et tout le monde pouvait faire semblant d'y croire.

Non, le véritable mano a mano concerne cette troisième place, tant convoitée par le Bayern Munich post-van Gaal et l'improbable Hanovre 96, qui donne accès au tour préliminaire de la Champions. A la faveur d'une victoire à Fribourg (3/1) jeudi soir, le club de Basse-Saxe devance de nouveau le manoir bavarois et sa pléiade de stars. La faute à un vilain match nul à Francfort (1/1) grappillé en fin de match, via un pénalty de Mario Gomez. Robben purgeait le dernier de ses trois matchs de suspension et Ribéry fut étrangement absent. Plus on annonce de renforts (Neuer, van der Wiel, Heynckes, J. Boateng), plus le Bayern menace de ne pas jouer la C1. Plus que trois journées et Hanovre ne lâche pas l'affaire. La dernière place en Europa League se jouera entre Nuremberg et Mayence : les deux équipes n'ont pas réussi à se départager cet après-midi (0/0) tandis que les supporters locaux hurlaient encore contre la direction de leur club pour avoir Areva comme sponsor.

Le bas du classement ne déroge pas à la règle du flou artistique qui règne sur l'Allemagne, bien au contraire. La victoire du Werder à Hambourg (3/1, grâce entre autres à un doublé de Pizzaro) va sûrement renvoyer le Sankt Pauli à son championnat préféré (la L2 teutonne), qui n'en finit plus de glisser au classement depuis des mois. Le ‘Gladbach vient de lui céder sa lanterne rouge. Le coéquipiers de Logan Bailly peuvent encore y croire malgré le succès de Wolfsburg ce jour contre Cologne (4/1 : un doublé et une passe décisive pour le Croate Mandzukic). La première victoire de Magath avec le champion d'Allemagne 2009. Barragistes, les Loups ne sont plus qu'à deux points du sauvetage. Francfort, Cologne et Stuttgart (vainqueur hier de Hambourg (3-0) grâce notamment à un doublé de Caucau) peuvent encore occuper la place du mort. Quatre points séparent le VFB (36) de Wolfsburg (32). Donné pour relégué durant de longs mois, Mönchengladbach (29) peut encore croire au miracle s'il fait un sans-faute sur les trois journées qui restent. A commencer par Hanovre le week-end prochain. Une idée qui plairait drôlement à Franck Ribéry et Arjen Robben...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pas de série pour Paris
0 0