Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Wolfsburg-Dortmund

Dortmund avance par pack de six

Après avoir collé des packs de six au Legia Varsovie et à Darmstadt, le Borussia Dortmund new look a clairement marqué les esprits. De là à penser que cette équipe est meilleure que celle de la saison passée, il n'y a qu'un pas, que Thomas Tuchel ne souhaite pas franchir pour le moment.

Modififié
Thomas Tuchel passerait volontiers pour un rabat-joie. Alors que son équipe vient d'enregistrer deux larges victoires de suite, l'entraîneur du Borussia Dortmund n'a clairement pas envie de s'emballer. S'il est arrivé décontracté hier en conférence de presse, il n'était clairement pas prêt à supporter les comparaisons foireuses des journalistes présents. « Est-ce que nous avons plus de qualité sur le banc cette saison ? Je pense qu'on ne peut vraiment pas établir ce genre de comparaison, a-t-il tranquillement répondu à son interlocuteur. Ce ne serait pas juste par rapport à ce que nous avons réalisé l'année dernière. L'équipe a tout de même fini deuxième avec un record de 78 points. Quand nous avons perdu contre Leipzig, personne ne m'a demandé si notre effectif était meilleur que celui de l'an passé.  » Du reste, le vent semble avoir tourné très vite du côté de Dortmund. Vivement critiquée il y a une semaine pour son match complètement raté face au RB Leipzig, l'équipe se retrouve maintenant portée aux nues après ses deux victoires écrasantes sur le Legia Varsovie (0-6) et Darmstadt (6-0). Si Tuchel n'a pas envie de minimiser ces performances, il sait que les adversaires vont se faire plus coriaces ces prochains jours. « Les joueurs savent estimer ces victoires à leur juste valeur. Il faut effectuer des prestations très solides pour gagner ce genre de rencontres. D'habitude, même après des victoires, nous nous autorisons à faire des critiques. Là, par deux fois, ça n'a pas été le cas. Il faut dire que c'étaient des prestations réussies. Mais face à Wolfsburg, nous allons être testés à un tout autre niveau » , a fait remarquer le coach du BvB.

Bartra n'a toujours pas convaincu


Si Thomas Tuchel reste prudent, ce n'est pas seulement parce que les prochains adversaires du Borussia (à savoir le SC Fribourg, le Real Madrid, le Bayer Leverkusen et le Hertha Berlin) semblent plus difficiles à manœuvrer que Varsovie ou Darmstadt, du moins sur le papier. Non, si l'entraîneur allemand ne veut pas s'emballer, c'est parce qu'il a conscience que son groupe est encore très largement perfectible, notamment en défense. Lors des deux derniers matchs, cette dernière a tenu le choc essentiellement car elle était confrontée à des équipes peu entreprenantes. Lors de la défaite face à Leipzig (mais aussi lors de la victoire face à Mayence), certains membres de l'arrière-garde ont montré de sérieux signes de faiblesse. Arrivé cet été en provenance du Barça, Marc Bartra n'a par exemple pas encore tout à fait convaincu. Si sa qualité de passe n'a rien à envier à celle de Mats Hummels, sa nonchalance lors du repli défensif pose encore de nombreux problèmes. Matthias Ginter, qui l'a remplacé samedi dernier, ne semble pas forcément un meilleur choix. Sur les côtés, les problèmes sont moins nombreux, même si à droite, Łukasz Piszczek a énormément souffert à Leipzig et que son remplaçant, Felix Passlack, semble encore un peu trop tendre. Comme prévu, le départ de Mats Hummels est donc pour le moment le plus difficile à gérer. Et comme prévu, les automatismes peinent à se mettre en place. Face à Wolfsburg, la défense risque d'être beaucoup plus sollicitée que lors des deux dernières rencontres. Si, pour le moment, le club de Volkswagen n'est pas au mieux offensivement, Thomas Tuchel assure que le match sera compliqué pour le Borussia : « Même s'ils n'ont pas marqué lors des deux dernières journées, c'est une équipe qui attaque toujours beaucoup et qui fait sauter les défenses sur les côtés. » Même son de cloche du côté de Dieter Hecking, l'entraîneur des Loups : « Sans vouloir manquer de respect au Legia et à Darmstadt, nous sommes meilleurs que ces deux équipes et nous voulons le montrer. »

Guerreiro impressionne Tuchel


Avec sept matchs en 21 jours, le BvB va vivre sa première période-clé de la saison. Dans un mois, à quelques encablures du derby, il sera plus opportun de tirer des conclusions. « La saison ne fait que commencer » , a rappelé Thomas Tuchel à ceux qui voudraient occulter l'évidence. Pour le moment, on serait tenté de dire que le club réussit plutôt bien sa métamorphose, notamment au milieu de terrain et dans le secteur offensif. Le groupe ne semble pas trop souffrir des départs de Gündoğan et Mkhitaryan. Les recrues s'intègrent plutôt bien. Replacé au milieu de terrain, Guerreiro est pour l'instant celui qui a le plus impressionné. « Raphaël sait tout faire » , a affirmé Tuchel après le match de samedi. Mais Rode, Schürrle et même Götze ont également livré de très bonnes prestations. En faisant tourner régulièrement son effectif, le double T s'assure que tous les joueurs se sentent concernés. Et si certains finiront forcément par être mis de côté, notamment lors du retour de Marco Reus, l'entraîneur aura au moins essayé à peu près toutes les combinaisons possibles pour trouver la meilleure qui soit. En rappelant que l'on ne juge pas une équipe dès le début de la saison, Thomas Tuchel n'essaye forcément pas de minimiser l'énorme travail qu'a effectué le club cet été pour rester compétitif malgré les départs. Au fond de lui, l'ancien coach de Mayence sait que ce début de saison est pour le moment bien meilleur que prévu. Le boss du club Hans-Joachim Watzke avait déclaré en août dernier que les premiers matchs risquaient d'être « décevants au vu du nombre de nouvelles recrues potentiellement titulaires  » . Pour l'instant, il n'en est rien. Il serait cependant dommage d'oublier les erreurs du passé. L'année dernière, le BvB avait aussi démarré la saison sur les chapeaux de roue pour finir sans titre à la fin de l’exercice 2015/2016. Une leçon que Thomas Tuchel ne semble pas près d'oublier.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 19 minutes Il chambre les fans adverses, mais son un but est hors-jeu il y a 59 minutes À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 97 Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36