1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 28e journée

Dortmund à l'arrachée, Gladbach avec la manière

Alors que le Bayern et Dortmund ont encore gagné, mais sans vraiment convaincre, Gladbach a pour sa part atomisé le Hertha Berlin et se rapproche du coup de la Ligue des champions. En bas, la lutte pour le maintien est toujours aussi folle.

Modififié
80 10

L'équipe du week-end

Borussia Mönchenglabach vs Hertha Berlin. Cela devait être le choc de la journée. Ce fut surtout un choc pour le club de la capitale. Comme à l'aller, les hommes de Pal Dardai n'ont pas résisté une seconde à la puissance offensive des Poulains et ont encaissé autant de buts en 80 minutes que lors de leurs six dernières sorties. Grâce à ce match maîtrisé de bout en bout et où tous ses joueurs (même André Hahn) ont brillé, le Borussia se rapproche de son adversaire du jour et se retrouve à 3 points de la 3e place, synonyme de qualification directe pour la LDC. Une qualification qui permettrait peut-être au club rhénan de garder certaines de ses pépites. « Le but est évidemment de conserver tout le monde, même Granit Xhaka » , a déclaré cette semaine Max Eberl, directeur sportif du BMG. Une place sur le podium en fin de saison ne serait alors pas de trop.

Le joueur du week-end : Adrián Ramos

Adrián Ramos n'a encore pas beaucoup joué ce week-end, mais une nouvelle fois, il a été décisif. Dès son premier ballon, le Colombien a remis un Borussia Dortmund bien mal embarqué sur de bons rails en inscrivant le but du 3-2 à la 82e minute. Un but hautement important puisqu'il permet au BvB de continuer à se battre pour le titre, mais aussi de s'assurer au pire la deuxième place en fin de saison. Quant à Ramos, il peut se targuer d'être impliqué dans un but toutes les 45 minutes et d'être un des tout meilleurs remplaçants de la Ligue.

Vous avez raté Mayence - Augsburg et vous n'auriez pas dû


Quand on n'a pas de pétrole, mieux vaut avoir des idées. C'est ce qu'on doit se répéter souvent, aussi bien du côté de Mayence que d'Augsburg. Deux équipes qui sont certes modestes, mais qui ont une philosophie de jeu, une vision, et surtout, qui font plaisir à leurs fans. De fait, cette rencontre à la Coface Arena a tenu toutes ses promesses. Dès le début de la rencontre, le FCA met la pression sur Mayence, et Caiuby ouvre le score après que Dominik Kohr a bien profité de l'avantage (9e). Pas de quoi impressionner le FSV pour autant, qui réagit immédiatement et égalise par Cristian Clemens quatre minutes plus tard (13e). Mayence prend alors le contrôle du match, et Pablo de Blasis donne l'avantage aux siens avec la manière. Le FCA est sous l'eau, mais parvient tout de même à égaliser par Ja-Cheol Koo (40e), ancien sociétaire du FSV, servi par un autre ancien, Markus Feulner. Une belle première mi-temps qui en appelle une autre. Mayence, qui tient à aller en Europe, pousse, et finit par prendre l'avantage par De Blasis. Forcé de réagir - Abstiegskampf oblige - Augsburg va de l'avant, mais se fait surprendre par une merveille de contre, un mouvement conclu par Clemens (76e). Mayence s'impose 4-2 et continue à rêver de l'Europe. Quant au FCA, il continue à être embourbé dans la lutte contre la relégation. Et même si le club souabe ne peut s'en prendre qu'à lui-même, ce serait vraiment triste pour la Bundesliga de perdre une équipe avec un tel niveau de jeu.

Le but du week-end

Le Bayern n'a pas vraiment été étincelant face à l'Eintracht. Heureusement, Kaiser Franck était là.

Le tweet du week-end

Le community manager de Schalke 04 essaye tant bien que mal de rassurer les supporters après la défaite 3-0 de son équipe à Ingolstadt, et ce, à quelques jours du derby.

L'image du week-end

Pendant ce temps-là, à Dortmund, les supporters n'ont pas l'air d'avoir trop envie de voir Götze rejouer en noir et jaune.

Diego Benaglio a dit

«  Peut-être qu'on aura de la chance et que les Madrilènes ne nous prendront pas au sérieux.  » En même temps, on ne voit pas comment le Real pourrait prendre au sérieux une équipe qui ne met pas un pied devant l'autre, dont un des attaquants mange trop de Nutella et dont l'autre s'est fait virer parce qu'il a roulé en Mercedes.

La stat inutile

Joueur d'Hanovre, Edgar Prib a perdu ce week-end son 14e match de suite. Sachant qu'il n'a joué que 15 matchs cette saison, ce nouveau record doit lui faire encore plus mal.

L'analyse définitive

Les supporters de toutes les équipes ont beau continuer à exprimer leur mécontentement, des matchs finiront bien par avoir lieu le lundi soir. Et c'est Rummenigge lui-même qui le dit : « Nous voulons tous plus d'argent, nous serons donc obligés de faire des concessions aux chaînes de télévision. Cela ne concernera pas plus de 5 matchs par an. Que les fans soient contents ou non, cela aura lieu. » Toujours aussi aimable et compréhensif.

Et sinon...


- - (1-1) entre Hoffenheim et Cologne. Le but de Kevin Volland survenu alors qu'un joueur de Cologne était au sol risque de faire pas mal parler. Enfin toujours moins que le lancer de chewing-gum de la part du directeur sportif de Cologne à Julian Nagelsmann.

- Thomas Schaaf et Hanovre, c'est fini. L'ancien du Werder pourra donc crier sur tous les toits qu'il n'est pas descendu en deuxième division.

- Jérôme Boateng devrait être de retour sur les terrains d'ici quinze jours.

- Si jamais il n'était pas remis de sa blessure au genou avant le début de l'Euro, Bastian Schweinsteiger pourrait tout de même venir en France avec la Nationalmannschaft, mais en étant intégré au staff. David Beckham style.

- En 2. Bundesliga, Leipzig reprend la tête en attendant le match de Fribourg ce lundi soir. Nuremberg reste 3e avec maintenant dix points d'avance sur le 4e. Les trois premiers ne devraient donc plus changer.

- En 3. Liga, le Dynamo Dresde tient toujours la tête.

  • Résultats et classement de la Bundesliga

    Par Sophie Serbini
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    "Nous voulons tous plus d'argent."

    Toujours sympa les types qui s'expriment au nom de tout le monde et qui parce qu'ils sont d'accord avec une manière de faire, estiment que c'est la seule bonne façon de faire.

    Peut être que tous les clubs allemandes ne veulent pas tous plus d'argent. Et surtout, peut être qu'ils ne sont pas prêts à tout faire pour de l'argent, et surement pas se mettre leurs fans à dos.
    Manyathela Niveau : DHR
    C'est une tradition en Bavière de dire de la merde et de l'empaquater avec le plus d'arrogance possible, mais Rummenigne est vraiment en train de devenir un "Rekordmeister" dans cette discipline.
     //  12:27  //  Supporter des Pays-Bas
    "Si jamais il n'était pas remis de sa blessure au genou avant le début de l'Euro, Bastian Schweinsteiger pourrait tout de même venir en France avec la Nationalmannschaft mais en étant intégré au staff. David Beckham style."

    Était-ce Totti ou Ballack qui avait fait de même? Blessure avant une grande compétition et qui sont tout de même venus comme +1 avec le staff.
    Message posté par féliré
    "Nous voulons tous plus d'argent."

    Toujours sympa les types qui s'expriment au nom de tout le monde et qui parce qu'ils sont d'accord avec une manière de faire, estiment que c'est la seule bonne façon de faire.

    Peut être que tous les clubs allemandes ne veulent pas tous plus d'argent. Et surtout, peut être qu'ils ne sont pas prêts à tout faire pour de l'argent, et surement pas se mettre leurs fans à dos.


    Ouai, enfin même le président de Sankt Pauli a du expliquer il y a quelques années aux supporters, que malgré l'image du club et les convictions des supporters , il était nécessaire de se plier à certaines logiques financières pour l'intérêt du sportif...

    Je serais curieux de savoir quels dirigeants de Bundesliga seraient prêt à sacrifier une augmentation substantielle (et indispensable pour la compétitivité européenne, et même la conservation des joueurs), à la faveur d'un maintien du programme traditionnelle des journées?

    N'ayant pas lu de débat là dessus dans la presse Allemande, si quelqu'un a des éléments de réponse?
    Pour le reste une petite vue du calendrier:

    Bayern: Stuttgart (E) Schalke (D) Herta (E) Gladbach (D) Ingolstadt (E) Hanovre (D)

    Dortmund: Schalke (E) Hambourd (D) Stuttgart (E) Wolfsubrg (D) Frankfurt (E) Cologne (D).

    Quand on voit le programme, (les 4 premiers matchs sont tous en Avril), plus la rencontre de coupe pour chaque équipe, et au moins 2 matchs européens sur cette période, pour les 2 équipes.. Je me dis que c'est vraiment pas fait, surtout si Dortmund sort avec les 3 points du Derby...
    nyakichan Niveau : CFA2
    Message posté par ILOVEBAYERN
    Pour le reste une petite vue du calendrier:

    Bayern: Stuttgart (E) Schalke (D) Herta (E) Gladbach (D) Ingolstadt (E) Hanovre (D)

    Dortmund: Schalke (E) Hambourd (D) Stuttgart (E) Wolfsubrg (D) Frankfurt (E) Cologne (D).

    Quand on voit le programme, (les 4 premiers matchs sont tous en Avril), plus la rencontre de coupe pour chaque équipe, et au moins 2 matchs européens sur cette période, pour les 2 équipes.. Je me dis que c'est vraiment pas fait, surtout si Dortmund sort avec les 3 points du Derby...


    Dortmund perdra contre Hambourg, ça va passer large pour le Bayern :(
    Toon Eastman Niveau : National
    Note : 1
    "Quand on n'a pas de pétrole, mieux vaut avoir des idées. C'est ce qu'on doit se répéter souvent aussi bien du côté de Mayence que d'Augsburg. Deux équipes qui sont certes modestes, mais qui ont une philosophie de jeu, une vision, et surtout, qui font plaisir à leurs fans."

    C'est tellement vrai. Au lieu de vouloir monter "le projet" Dortmund, l'OM, et les autres clubs francais aussi d'ailleurs, devraient commencer par s'inspirer de ce qui ce fait à Mayence et Augsburg. La L1 ne pourrait que en sortir grandie. Mais bon après dire que Mayence est un modèle, c'est certainement pas assez bling bling pour Labrune & co.

    Sinon j'en reviens toujours pas que Tuchel arrive a faire quelque chose avec Ramos. Moi qui croyais que ce gars était complètement cramé, chapeau
     //  14:33  //  Passionné de Allemagne
    Oui il est cramé, c'est sûr, mais Tuchel a l'intelligence de lui faire jouer des bouts de matches (20 minutes par ci, 15 minutes par là), ce qui fait que lorsqu'il entre sur le terrain, il se donne à fond pendant un laps de temps court.

    Je ne suis pas sûr qu'il aurait le même rendement en étant titulaire dès la première minute.
    Toon Eastman Niveau : National
    Oui c'est exactement ce que je voulais dire, il a réussi a faire de Ramos un joker alors que jusqu'il y a quelque semaines c’était juste la doublure un peu pauvre d'Aubam. Ca devrait pouvoir le faire jusqu’à la fin de saison sans soucis.

    Après par contre il faudra sérieusement se pencher sur un jeune gars prometteur. J'espérais Origi mais je pense que de ce coté la c'est mort.
    King in the North Niveau : District
    Message posté par toof11
    "Si jamais il n'était pas remis de sa blessure au genou avant le début de l'Euro, Bastian Schweinsteiger pourrait tout de même venir en France avec la Nationalmannschaft mais en étant intégré au staff. David Beckham style."

    Était-ce Totti ou Ballack qui avait fait de même? Blessure avant une grande compétition et qui sont tout de même venus comme +1 avec le staff.


    De mémoire, je dirais Cannavaro en 2008, sûr et certain. Totti, je ne vois pas quand il l'aurait fait et Ballack ce serait en 2010 mais je ne crois pas qu'il l'ait fait (mais j'en mettrais pas ma main à couper non plus)
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    80 10