Dopage : un Euro propre selon l'UEFA

Modififié
1 15
Débuté en janvier, le programme de tests anti-dopage pour l'Euro 2016 a livré son verdict.

Et il n'a révélé aucune irrégularité, a annoncé l'UEFA dans un communiqué. Au sein de « la plus grosse opération jamais menée pour un Championnat d'Europe » , l'instance domiciliée à Zürich a pu travailler main dans la main avec les agences anti-dopage nationales. « Ce programme de tests peut être présenté comme un modèle de coopération entre une organisation sportive et des agences nationales à un niveau continental, en matière de partage de savoirs et d'action dissuasive contre le dopage » , a commenté Marc Vouillamoz, directeur du service médical et anti-dopage de l'UEFA.

Les 2 242 échantillons prélevés ces six derniers mois ont été stockés et analysés par l'agence mondiale de lutte contre le dopage. Aucun des 552 joueurs présents à l'Euro 2016 n'a pu échapper à ces prélèvements. Même les joueurs appelés en sélection durant le premier semestre 2016 ont été contrôlés.

442 tests ont également été effectués pendant la compétition par l'UEFA, 336 par les agences anti-dopage nationales. Dans le laboratoire de Châtenay-Malabry, chaque prélèvement a été analysé dans les 24 heures suivant chaque rencontre, pour connaître les résultats avant le prochain match des joueurs concernés. TM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Normal, sakho vinokourov n'y était pas.
zinczinc78 Niveau : CFA
Et moi qui étais persuadé que la Russie avait participé à cette compétition ! J'ai du me tromper..
Toon Eastman Niveau : National
552 joueurs pour 442 contrôles en compétitions. C'est beau que l'UEFA nous sortent ces chiffres mais c'est 442 joueurs contrôlés ou 442 controles ? Ça change tout..
Toon Eastman Niveau : National
*442 joueurs différents controlés vs 442 controles *
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Est ce que les fédés avaient été prévenues de cette volonté de faire plus de contrôle ?

Car, si certaines choses au foot sont immuables, dopage ou non, le fond de jeu de l'équipe, le fléau est le joueur majeur, qui en forme peut faire basculer un match tout seul, et cette remise à niveau physique peut l'être via un protocole médical illégal.

Dans ce cas - c'est juste une mise en perspective dans le cas d'infos parvenues aux fédés :
Les joueurs fatigués de leur longue saison auraient-ils fait un meilleur euro sans ces contrôles annoncés ? Griezmann au début, Müller, Ronaldo...
Les disparition sur blessure. Est ce que certains ne seraient pas resté dans l'effectif en cas de long parcours, comme on en a vu par le passé.
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
Message posté par zinczinc78
Et moi qui étais persuadé que la Russie avait participé à cette compétition ! J'ai du me tromper..


J'espère pour eux qu'ils n'étaient pas dopés. Mais vraiment j'espère pour eux, pour leur amour propre, leur dignité toussa
footchampagne Niveau : Ligue 2
Eclairez-moi si je dis une connerie (ce qui est loin d'être rare) mais c'est la fédération de l'équipe nationale qui analyse les échantillons des joueurs issus de leur propre fédé ?
C'est à dire un contrôle sur Jallet ou Pogba, c'est la FFF qui l'analyse ?
Cela aurait été marrant qu'Éder soit contrôlé positif.
Laslandes Of The Dead Niveau : Loisir
Il n' y a pas de dopage dans le monde du football.
Ou alors je serais déçu
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 15