En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Donnarumma va virer Raiola

Modififié
La famille en Italie, c'est sacré.

Passé de prodige à potentiel mercenaire en quelques semaines, Gianluigi Donnarumma serait sur le point de mettre fin à la polémique. Selon la presse italienne, le jeune portier milanais devrait virer son agent, le puissant Mino Raiola.

Accusé d'être à l'origine du refus du joueur de prolonger, et de propos visant le club milanais et ses menaces, Raiola est au cœur du cyclone Donnarumma. Pour rappel, le prodige rossonnero a refusé une prolongation de son contrat avec un salaire revu à cinq millions d'euros annuels, pas mal à dix-huit balais.


Mais le gosse en a dans le short puisqu'il s'apprête à virer son agent. La faute à une visite du cousin de Raiola, Enzo, lors de l'Euro U21 en Pologne. À la suite d'un entretien entre le Milan et la famille de Donnarumma, Mino Raiola a en effet envoyé son cousin associé à la rencontre du joueur, pour le pousser à rejoindre le Real. Un geste qui a aggravé les désaccords entre l'entourage du joueur et son agent.


Donnarumma devrait engager son père en tant que conseiller, et Abbiati, revenu au Milan, sera son tuteur pour le guider dans ses choix.

C'est quand même mieux écrit que le feuilleton Verratti à Paris. AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6