Doni se confesse

Modififié
3 0
Cristiano Doni vide son sac.

L’ancien capitaine de l’Atalanta, qui a avoué il y a quelques semaines avoir participé à des combines pour truquer des matches, a décidé de parler. « J’ai été un imbécile, je l’ai compris en prison » a-t-il commencé à dire dans une interview exclusive à la Repubblica.

Suspendu jusqu’à la fin de sa carrière pour avoir truqué des matches, Doni préfère aujourd’hui jouer le rôle du repenti. Même si cela n’allègera pas sa peine. « Ne me prenez pas comme exemple. Mes erreurs ont commencé lors d’un match contre la Pistoiese où jouait Allegri, il y a 12 ans. Ce match là aussi avait été truqué. J’ai été stupide, je pensais m’en sortir. Il faut jouer sainement, toujours. Et ne surtout pas écouter ceux qui vous demandent de tricher, même si c’est un coéquipier » a-t-il affirmé.

Enfin, Doni a laissé planer le doute quant à d’autres éventuels « tricheurs » sur les terrains de Serie A et de Serie B. « Combien d’autres joueurs trichent ? Beaucoup, beaucoup trop. En Serie B, plus qu’en Serie A, car à part 3 ou 4 clubs, les autres payent peu, environ 20 000 euros par an. Du coup, les joueurs sont plus facilement corruptibles. Mais en général, il y en a beaucoup, oui, c’est un problème culturel » a-t-il souligné.

Une subtile façon de dire que l’on n’est pas sortis de l’auberge.
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 0