Donald Trump, candidat footballeur

Candidat aux primaires du parti républicain pour les prochaines présidentielles américaines, Donald Trump empile les propos agressifs contre les Latinos. Et pourtant, Donald aurait investi dans le football colombien, à l'Atlético Nacional.

Modififié
8 16
Il est sans doute le candidat le plus décrié, autant du côté des Démocrates que du côté des Républicains. Il ne fait rien comme tout le monde, et n'hésite pas à tacler les gens « de son camp » , quitte à s'attirer la haine de nombreux votants. Le magnat de l'immobilier, à la tête de sa Trump Organization, explique à qui veut bien l'entendre que John McCain, candidat républicain à la présidentielle de 2008, n'est pas un héros de guerre. Parmi ses innombrables déclarations, Donald Trump empile les phrases chocs, les dérapages plus ou moins contrôlés et ceux qui ne le sont pas du tout. Bref, rien n'a vraiment changé depuis sa grande période d'animateur de télévision et de son émission, The Celebrity Apprentice, dont la NBC avait stoppé la diffusion après des propos jugés racistes envers la communauté hispanique. D'ailleurs, lors de la dernière Gold Cup sur le sol américain, les Mexicains n'avaient pas hésité à fustiger les remarques de monsieur Trump. Pendant que celui-ci investissait dans un club de football colombien.

Donald Trump et l'immigration mexicaine


C'est un peu la question que les journalistes rêvaient de poser à Miguel Herrera, le sélectionneur de l'équipe nationale du Mexique, alors que celui-ci venait de poser les pieds sur le sol américain pour disputer la Gold Cup – la compétition internationale regroupant les nations de la CONCACAF : « Que pensez-vous des déclarations de Donald Trump ? » Quelques semaines avant le début de la compétition, lors du lancement officiel de sa campagne, le candidat aux primaires républicaines n'y était pas allé avec le dos de la cuillère lorsqu'il avait évoqué l'immigration mexicaine. « Quand le Mexique nous envoie ses habitants, ils ne nous envoient pas leurs meilleurs éléments. Ils n'envoient pas des gens comme vous. Ils envoient des gens qui ont beaucoup de problèmes, et ils ramènent ces problèmes chez nous. Ils amènent de la drogue, des crimes. Ce sont des violeurs, mais certains d'entre eux, je pense, sont des gens biens » , avait-il expliqué à son audience. Le public américain n'avait pas tardé à réagir, de même que la chaîne NBC.

De leur côté, les joueurs mexicains avaient répondu de la meilleure des manières. « Cela n'a pas d'importance. On ne va pas prêter attention à ces remarques » , avait esquivé le sélectionneur au début de la compétition. Pendant les trois semaines de compétition, les supporters d'El Tri n'avaient pas hésité à se faire entendre, déployant pancartes et banderoles virulentes à l'égard de monsieur Trump et de ses déclarations racistes. Lors du match contre le Guatemala à Phoenix, par exemple, à quelques blocs d'un lieu de réunion du magnat américain, les fans avaient défilé avec ferveur, faisant passer des messages forts. « Ni les frontières ni Trump ne pourront nous arrêter » , « Donald Trump, t'es viré, nous faisons TOUS partie du rêve américain » , « TRUMP'S A JOKE » , pouvait-on lire dans les tribunes de l'University Stadium de Phoenix. Et quelques heures après la victoire finale du Mexique sur la Jamaïque, nombreux étaient ceux qui n'hésitaient pas à rappeler à Monsieur Trump que « Karma's a bitch ! »

Le paradoxe Trump


Malgré ses commentaires persistants sur les communautés latinos et leur influence jugée néfaste aux États-Unis, Donald Trump vient d'investir massivement dans le grand club de football de Medellín, le club Atlético Nacional. De mèche avec le groupe Proto – dont le dirigeant aurait inspiré l'histoire du livre 50 Shades of Grey – Donald Trump aurait donc rassemblé 100 millions de dollars pour ce club historique en Colombie : pas moins de quatorze titres de champions de Colombie et une Copa Libertadores. Cet investissement, s'il aboutit, est la preuve même que les paroles ne collent pas forcément aux actes. En se projetant dans le futur du club de Medellín, Donald Trump est en train de faire exactement ce qu'il reproche à l'immigration latino : il exporte à l'étranger le problème qu'il représente aux yeux de nombreux Américains. Au-delà des considérations financières auxquelles pense forcément un businessman de la trempe de Donald Trump, il existe tout de même au moins un lien entre le professionnel des dérapages verbaux et le monde du ballon rond. Envoyé dès ses 13 ans à la très stricte New York Military Academy, Trump excelle rapidement dans plusieurs sports, dont le soccer. Cela sera loin d'être suffisant pour convaincre la communauté colombienne. Cela dit, Donald aurait pu faire plus osé encore : investir dans un club mexicain.


Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Trump (nom propre) : cf enculé, raciste, moumoute et gratte-ciel tout moche
Le duel Clinton-Trump c'est un peu un duel Thatcher-Bush... Bonne chance les USA !
Au début, j'ai cru que c'était le père Kardashian ... ou là mère, j'sais plus.

Après, je vois pas le problème, tout le monde saut qu'en effet, certains mexicains sont des gens bien.

Et puis, ce sera pas le premier POTUS à moitié débile.
Les propos de Trump, même s'il y a peut être un fond de franchise, sont de la pure communication. Il passe du statut de candidat républicain parmi les moins crédible à candidat disposant du maximum de temps médiatique.
Bien sûr ses propos sont absurdes mais cela ne choque pas grand monde chez les républicains, et ça plaît même à la frange droite du parti et aux électeurs du tea party.
Il y a peu de chances qu'il soit élu candidat républicain mais s'il met ses menaces de candidature libre à exécution ça pourrait être un beau merdier chez les républicains.
zinczinc78 Niveau : CFA
Donald Trump aime le soccer, pas le football. D'où la différence..
Tiens, il ne s'est pas encore fait chopper avec sa magouille de ACN celui là?
Quand tu vois qu'un gars comme ça peut envisager d'être candidat aux USA, c'est la que tu comprends que la démocratie et le sérieux du système US ( particulièrement sa représentativité et la façon de sélectionner les candidats ) c'est un grand spectacle. Une grande fumisterie. En même temps, dans un pays ou Terminator peut devenir gouverneur, ça devrait sauter aux yeux de tous...
philfrenhie Niveau : CFA
terminator, ca a qunad meme plus de gueule que flamby...
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Quelle buse ce mec...
Franchement, on n'en a même pas un seul qui lui arrive à la cheville de par chez nous.

Et dire que ses propos sont juste de la pure communication... Hum, allez voir ce qu'il a dit à la présentatrice Megyn Kelly. Faut être simplement un trou du cul, et en plus il lui demande de s'excuser !

Enfin, c'est les US quoi...
VinnieCasseTibia Niveau : CFA
C'est bon la on peut parler politique?

Les deux crotteux qui citent "terminator" et "flamby", au-dela de votre gout prononcé pour les blagues a deux balles, chez vous c'est pas possible d'exercer un métier et avoir des idées politiques? Vous préférez peut-etre des politiciens de carrière? Ah non, ceux la aussi vous les conspuez.

Jusqu'a preuve du contraire Schwarzenegger a été soutenu par un PAC républicain et élu démocratiquement que je sache.

Quant à Hollande, si c'est ca votre ligne d'attaque face à sa politique, vous me faites bien rire, vous seriez pas a critiquer le faible niveau d'idée du débat national tant qu'on y est?
Message posté par philfrenhie
terminator, ca a qunad meme plus de gueule que flamby...


Ouais fin si ton chef d'état c'est Terminator plus de gueule ou non, ça veut clairement dire qu'il est la pour faire beau et laisser Goldman décidé. C'est sur que les guerres US, dans le monde elles ont de la gueule. Un modèle de violation de droits permanents, tous les plus grands escrocs du monde s'inspirent certainement des discours américains a l'ONU pendant leur procès.
Message posté par VinnieCasseTibia
C'est bon la on peut parler politique?

Les deux crotteux qui citent "terminator" et "flamby", au-dela de votre gout prononcé pour les blagues a deux balles, chez vous c'est pas possible d'exercer un métier et avoir des idées politiques? Vous préférez peut-etre des politiciens de carrière? Ah non, ceux la aussi vous les conspuez.

Jusqu'a preuve du contraire Schwarzenegger a été soutenu par un PAC républicain et élu démocratiquement que je sache.

Quant à Hollande, si c'est ca votre ligne d'attaque face à sa politique, vous me faites bien rire, vous seriez pas a critiquer le faible niveau d'idée du débat national tant qu'on y est?



Ouais mec on peut parler politique. On peut lire l'Histoire américaine ensemble aussi si tu veux. Démocratiquement tu dis ? C'est beau la démocratie quand pour faire campagne faut avoir des millions ( milliards ) a investir. C'est vrai que devoir être riche ou meilleurs potes de riches pour pouvoir se présenter a une élection, c'est la base même de la démocratie. On continue ?
Message posté par VinnieCasseTibia
C'est bon la on peut parler politique?

Les deux crotteux qui citent "terminator" et "flamby", au-dela de votre gout prononcé pour les blagues a deux balles, chez vous c'est pas possible d'exercer un métier et avoir des idées politiques? Vous préférez peut-etre des politiciens de carrière? Ah non, ceux la aussi vous les conspuez.

Jusqu'a preuve du contraire Schwarzenegger a été soutenu par un PAC républicain et élu démocratiquement que je sache.

Quant à Hollande, si c'est ca votre ligne d'attaque face à sa politique, vous me faites bien rire, vous seriez pas a critiquer le faible niveau d'idée du débat national tant qu'on y est?



Et non, Donald Trump n'a pas d'idée. Et s'il en a, en dehors de " american dream " et de " libéralisme et tout aux agents privées", je serais curieux de les connaître. Aucun respect pour un gars qui dit " on va construire un grand mur a la frontière et le faire payer au méxicains" quand il se présente a la tête d'un état qui a volé la moitié du territoire du Mexique.
VinnieCasseTibia Niveau : CFA
Message posté par Wiich


Ouais mec on peut parler politique. On peut lire l'Histoire américaine ensemble aussi si tu veux. Démocratiquement tu dis ? C'est beau la démocratie quand pour faire campagne faut avoir des millions ( milliards ) a investir. C'est vrai que devoir être riche ou meilleurs potes de riches pour pouvoir se présenter a une élection, c'est la base même de la démocratie. On continue ?


Berce moi avec tes utopies de phalanstère et ta démocratie directe. Ou mieux, maquille un peu de totalitarisme en disant qu'au moins le pouvoir était au peuple, j'ai les tétons qui pointent.

Je critique pas le système américain, que je connais mal et pour lequel il faudrait des batteries entières d'universitaires pour en parler. Je critique les pignoufs qui se croient malin a appeler ce mec Terminator et a considérer que comme c'est un acteur il n'a rien a faire dans un role politique. Ces memes la qui crachent sur les politiciens de carrière.

Si t'en re-veux, y en re-n'a, te genes surtout pas.
Message posté par VinnieCasseTibia


Berce moi avec tes utopies de phalanstère et ta démocratie directe. Ou mieux, maquille un peu de totalitarisme en disant qu'au moins le pouvoir était au peuple, j'ai les tétons qui pointent.

Je critique pas le système américain, que je connais mal et pour lequel il faudrait des batteries entières d'universitaires pour en parler. Je critique les pignoufs qui se croient malin a appeler ce mec Terminator et a considérer que comme c'est un acteur il n'a rien a faire dans un role politique. Ces memes la qui crachent sur les politiciens de carrière.

Si t'en re-veux, y en re-n'a, te genes surtout pas.


Mais je crache pas sur les politiciens de carrières, pourvu qu'ils aient des idées ! Tu craches sur Clémenceau toi ? Sur Blum ? Politiciens de carrières qu'ils sont. Alors de quoi tu me parles ? Parce que tu crois que Trump ou Schwarzenegger ont des idées ? Non non, c'est juste des types qui vont taper a la porte de Lobby pour exécuter leurs ordres en prenant un poste qui flattera leurs égos et leur petite maman.
Et de quoi tu me parles avec tes batteries entières d'universitaires ? C'est simple : a chaque élection la campagne ayant le plus de succès et de soutiens financiers est celle qui gagne. Le plus gros contributeur a la campagne du premier président noir était Goldman Sachs. J'pense pas que y'ai besoin de sortir de polytechnique pour comprendre le système.
Et je te berce pas avec mes utopies de démocraties directes, inutile de me parler de tes tétons qui pointent, je te parle juste d'un système ou le politique joue son rôle : s'occuper des affaires du pays dans son intérêt et celui de sa population. Et ou elles ne travaillent pas pour enrichir 3% de sa population qui ne bosse que pour l'intérêt de son argent sur le dos de tous le reste ne permanence. Et crois moi que si ça se passait comme ça, Donald Trump prétendrait a rien d'autres qu'a son bureau de PDG.
@VinnieCasseTibia, mon précédent post répond a la réponse que tu m'as formulé :p.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 16