1. //
  2. // 8es
  3. // France-Irlande (2-1)

Don't take them home

Les Irlandais, désormais éliminés, vont rentrer avec leur supporters qui avaient jusque-là ambiancé toutes les villes par lesquelles ils étaient passés. Comme l’a rappelé Martin O’Neill après le match, ils n’étaient pas seulement drôles, joyeux, gentiment dragueurs ou attentionnés, ils sont aussi à l’origine de la relation forte qui a uni l’équipe et ses fans pendant cette compétition. Ils n’étaient que 5000 dans les tribunes du Stade des Lumières, mais ont, encore une fois, donné une petite leçon de ferveur et de respect de l’adversaire.

4k 23
Et les joueurs irlandais sont restés sur la pelouse pour écouter une dernière fois leur merveilleux public, même si à force de le dire et l’écrire, il va falloir trouver un autre adjectif. Les joueurs de l’équipe de France étaient rentrés dans les vestiaires depuis longtemps et la sono du stade crachait sa liste de morceaux choisis estampillés « stade » . Une play-list de chansons devenue caricaturale et obsolète qui devient vite inutile voire vulgaire quand elle couvre les vrais chants de supporters irlandais et sert de cache-misère quand les supporters des Bleus sont renvoyés à leur manque de classe et de justesse. Il n’était pas franchement utile de se servir du stade de Lyon pour se demander « mais ils sont où les Irlandais » et de lancer des « olé » alors que sur la pelouse, les Français faisaient tourner les aiguilles dans les dernières minutes en jouant à la baballe, devant une opposition réduite à dix dans la majeure partie de la seconde mi-temps.

Martin O'Neill : « Un comportement impeccable »


À ce moment de la rencontre, cela sonnait comme une petite vengeance mesquine. L’équipe de France avait montré du cœur pour remettre à l’endroit un match mal embarqué depuis la première minute, mais cela ne signifiait pas que les Irlandais en étaient soudain dépourvus et qu’ils ne méritaient pas un brin de respect de la part du pays de Thierry Henry. Parce que, dans le sillage d'un soutien sans faille à 5000 au Parc OL, d'un squat en règle des réseaux sociaux tendance feel good depuis le début de l'Euro, ils sont peut-être aussi un peu responsables du bon parcours de leur sélection. Après le match, Martin O’Neill a d’ailleurs tenu à leur rendre hommage. « Ce que je remarque, c'est que peu importe ce que pensent les fans de l'équipe, la relation est forte et réciproque entre eux et les joueurs. Cela a été un tournoi splendide, ils ont été merveilleux pendant les quatre matchs. S'il est possible de donner de l'énergie supplémentaire aux joueurs, eux l'ont fait à chaque fois. J'en ai déjà parlé, mais je me souviens encore du moment où les joueurs sont sortis pour l'échauffement avant le match contre la Suède, de l'accueil des fans qu'ils ont eu. Et ça n'était que l'échauffement. Ils ont continué jusqu'à la fin. Je ne pourrais pas être plus fier de nos fans. Ils se sont aussi comportés de manière impeccable. Ils ont donné une très belle image du pays. »


Rappel du sens du mot « supporter »


À partir de ce lundi matin, il va falloir faire sans, dans un Euro qui a pour l’instant surtout valu par la ferveur des supporters plus que le spectacle observé sur la pelouse. Le meilleur public de la compétition rentre donc à la maison. Pour la majorité. Pas sûr que certains ne restent pas en France. Pas seulement parce que, comme leurs cousins anglais et gallois, ils chantent « Please dont take me home » , mais aussi par simple amour du football, comme ces supporters écossais croisés à Saint-Étienne, venus participer à la fête sans autre ambition que de profiter de l’ambiance et du jeu, alors que leur sélection rate toutes les phases finales avec une belle constance. Par effet de miroir, les supporters irlandais ont rappelé le sens du mot « supporter » dans et autour des stades, quand il s’agit de chanter autre chose que des « oh oh oh » , ne pas siffler les changements adverses et dédommager de quelques billets le propriétaire d’un voiture qu’ils viennent de défoncer accidentellement. Dommage que les supporters français n’aient pas profité de l’occasion pour apprendre un peu de l’Irlande et se mettre à la hauteur en chantant, au hasard, un « stand up for the irish fans » qui aurait constitué une belle haie d’honneur à leur retour au pays et une façon un peu plus glorieuse de simplement les remercier d’exister. Parce qu’on risque de s’ennuyer sans eux, même si leur réputation de supporters rêvés relève peut-être aussi de leur don à faire de l’image sans le savoir. À ce jour, aucune vidéo partagée ne les a montrés en train de soigner leur gueule de bois dans un Airbnb jonché de bouteilles de rosé à 5 euros et de canettes de 8.6 qu’ils appellent entre eux the « Homeless beer » .

Les improbables Marseillaise en phonétique des Irlandais


La veille du match et les jours précédents, ils avaient mis le feu au Vieux Lyon, comme partout où ils étaient passés depuis le 10 juin. Ils ne sont pas les seuls à boire sans se battre et chanter sans insulter, mais ils possèdent aussi le talent d’entraîner dans leur grand et touchant n’importe quoi la France des grèves et de la morosité ambiante. Devant les faux pubs irlandais et devant l’église réformée de Saint-Jean, ils ont bu et chanté toute la nuit avec des supporters français venus les rejoindre pour l’occasion. Comme s’il fallait désormais se mesurer à la référence mondiale de l’international du supporter pacifique. Cela s’est terminé par d’improbables Marseillaise reprises en phonétique pour les Irlandais. Ils n’ont pas compris ou laissés de côté les chants des Lyonnais qui renvoient les voisins stéphanois à leurs misérables conditions d’ex-mineurs. Aujourd’hui, à la sortie du parc OL, les Français avaient l’air de ne pas savoir quoi faire de cette victoire et de la manière de la célébrer. Un I Will survive vintage est sorti d’une voiture klaxonnante. En 1998, il paraît que la France n'a basculé dans la ferveur qu’à partir des quarts de finale. Ils arrivent.

Par Joachim Barbier, à Lyon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA2
Ouais ouais, super supporters, mais la hype doit pas nous faire oublier à quel point leur équipe a été dégueulasse. Peut-être la pire performance que j'ai vu depuis le début de l'Euro. Combien de petites fautes d'anti-jeu ? Combien de discussion avec l'arbitre ? Combien de simulation pour gagner du temps au bout de 5mn de jeu ?
Bref, j'étais encore plus heureux que notre équipe nationale puisse éliminer une abomination pareille.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  09:47  //  Amoureux de Lyon
Note : 2
Cest vrai que ces fans irlandais sont beaux. Mais ne crachons pas non plus trop sur les supporters francais et le self-bashing, sport national en France.

Deja, on sait que le foot nest pas aussi populaire en France qu'au Royaume Uni, en Allemagne, Espagne ou Italie. De deux, on est a la maison: les mecs qui voyagent pour supporter leur equipes sont naturellement plus enclins a faire la fete et a supporter a fond pendant le match que la populace moyenne qui se rend au stade.

Hier, jai surtout vu beaucoup de communions entre supporters, et les "vrais" supporters Francais leur ont bien rendu la pareil. Et jai aussi vu une magnifique marseillaise avant le match et pendant.

Apres, cest vrai qu'on a pas bcp de chants...y a dailleurs un vrai boulot a faire la-dessus. On cherchait un truc a chanter, le stand up for the irish fans auraient ete superbe

Enfin, cest vrai que le Ole etait abuse. Le "mais ils sont ou" venaient surtout juste apres le carton rouge (de memoire) et du coup etait surtout une preuve de soulagement. Mal exprimee, certes
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  09:49  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
Message posté par JeanPierre-Pasdepain
Ouais ouais, super supporters, mais la hype doit pas nous faire oublier à quel point leur équipe a été dégueulasse. Peut-être la pire performance que j'ai vu depuis le début de l'Euro. Combien de petites fautes d'anti-jeu ? Combien de discussion avec l'arbitre ? Combien de simulation pour gagner du temps au bout de 5mn de jeu ?
Bref, j'étais encore plus heureux que notre équipe nationale puisse éliminer une abomination pareille.


Je ne serai peut etre pas aussi ferme, mais cest vrai que la premiere mi-temps de l'Irlande leur a mis tout le stade a dos. La sortir du mec, qui refuse la civiere, qui sort en marchant, et qui trottine 2 mn apres, je me demande encore comment on ne peut pas mettre de carton la dessus. Je navais jamais vu ca.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
Message posté par TheGoatKeeper
Cest vrai que ces fans irlandais sont beaux. Mais ne crachons pas non plus trop sur les supporters francais et le self-bashing, sport national en France.

Deja, on sait que le foot nest pas aussi populaire en France qu'au Royaume Uni, en Allemagne, Espagne ou Italie. De deux, on est a la maison: les mecs qui voyagent pour supporter leur equipes sont naturellement plus enclins a faire la fete et a supporter a fond pendant le match que la populace moyenne qui se rend au stade.

Hier, jai surtout vu beaucoup de communions entre supporters, et les "vrais" supporters Francais leur ont bien rendu la pareil. Et jai aussi vu une magnifique marseillaise avant le match et pendant.

Apres, cest vrai qu'on a pas bcp de chants...y a dailleurs un vrai boulot a faire la-dessus. On cherchait un truc a chanter, le stand up for the irish fans auraient ete superbe

Enfin, cest vrai que le Ole etait abuse. Le "mais ils sont ou" venaient surtout juste apres le carton rouge (de memoire) et du coup etait surtout une preuve de soulagement. Mal exprimee, certes


Mouais enfin les "olé" et "ils sont où les irlandais" c'était franchement consternant...
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
J'étais au stade et les "ils sont où" ont pas duré trente ans non plus et répondaient aux "we're gonna beat the French" des irlandais en 1MT. Pour les olé par contre c'était très con mais c'était une petite partie du stade honnêtement. En tout cas autour de moi personne en faisait. Et à la fin du match y'a pas mal de gens qui sont restés pour applaudir les supp irlandais qui, il est vrai, sont vraiment sympathiques.
Tous les bien pensants qui fustigent le "Mais ils sont ou les irlandais", vous n'avez probablement pas remarqué que les irlandais charriaient les français en chantant "We're gonna beat the french" avant et pendant le match.

Pour moi c'est de bonne guerre et rien de choquant là-dedans.

Vous êtes bandants à raler pour rien.
Il me tarde deja les 1/8ème pour que l'on nous fasse fermer nos grandes gueules arrogantes. Et j'espère que ce sera fait par les Anglais
Stephane_Guivar'ch Niveau : DHR
Le plus grave c'est la quasi-absence d'encouragements en première mi-temps alors que t'es mené chez toi bordel.

Du coup, les chambrages après le deuxième but sont navrants, sérieux les mecs vous vous réveillez quand ça vous arrange, c'était en première qu'il fallait donner de la voix.

Ça confirme une nouvelle fois que la France n'est pas un grand pays de foot. Et ça me fait chier.
Ce qui est énervant, c'est pas le manque de ferveur des Français, c'est plutôt le manque d'humilité. Moi ca me pose pas de souci que les supps Francais chantent pas dans les stades quand ils sont pas en train de mener au score; mais qui n'était pas mal à l'aise en entendant des "olé" hier à la 85ème, à 2-1 et 11 contre 10? Manque de classe et excès de triomphalisme pour une équipe qui fait pas non plus rêver même si elle est pour le moment efficace. Et si on se fait éliminer, ca sera pareil, au lieu de saluer le parcours des bleus, j'attends les sempiternels débats sur le joueur qu'il va falloir nommer responsable de la défaite.
Message posté par Stephane_Guivar'ch
Le plus grave c'est la quasi-absence d'encouragements en première mi-temps alors que t'es mené chez toi bordel.

Du coup, les chambrages après le deuxième but sont navrants, sérieux les mecs vous vous réveillez quand ça vous arrange, c'était en première qu'il fallait donner de la voix.

Ça confirme une nouvelle fois que la France n'est pas un grand pays de foot. Et ça me fait chier.


Devant ma télé j'avais l'impression que ça avait bien poussé tout de suite après le penalty et avant le quart d'heure gallois comme l'appelle nos amis de l'ovalie (5e-27e) et en début de première période. Mais j'étais pas au stade...
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  11:16  //  Amoureux de Lyon
Message posté par jeremad
Devant ma télé j'avais l'impression que ça avait bien poussé tout de suite après le penalty et avant le quart d'heure gallois comme l'appelle nos amis de l'ovalie (5e-27e) et en début de première période. Mais j'étais pas au stade...


Oui, cest exact.
Mais noublions pas non plus que la premiere mi temps a ete assez soporifique, le tranquilisant irlandais ayant fait son oeuvre. Pas que ca justifie labsence dencouragement dans sa 2e moitie, mais il faut comprendre le spectacteur moyen
C'est dommage de rabaisser les supporters français comme vous le faites. J'ai passé une bonne partie du weekend avec des gars en vert un peu partout dans le vieux lyon et j'ai pas entendu de chants anti stéphanois. Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas pu en avoir bien sur, mais ça a n'a vraiment pas été quelque chose de généralisé. Je n'étais pas au stade, mais dans le pub ou j'ai regardé le match (pas besoin de faire son cynique en mettant "faux" avant "pubs", beaucoup sont toujours tenus par des britanniques) les supps français ont chanté pour les irlandais et vice-versa. Après le match et tout le reste de la journée les français ont rendu hommage aux irlandais en chantant pour eux. Je m'attendais à ce qu'on soit ridicules et on a encore beaucoup de chemin à faire mais j'ai été très agréablement surpris.
Pareil, j'étais au stade, et le "mais ils sont où" n'était peut-être pas des plus malins, mais il répondait aux irlandais et n'avait rien de méchant. Du soulagement surtout. Les olé à la fin, pas hyper fin mais bon de là à fustiger les français, ça ne vaut pas le coup :
Dans Lyon il y avait une grosse ambiance, tout le monde faisait la fête ensemble, avant et après le match. OK les supporters irlandais sont hyper cool, OK on manque cruellement de chants pour soutenir les bleus, mais il faut arrêter de taper systématiquement sur les français.
Les français aiment moins le football que les irlandais, donc c'est bien plus difficile de créer une atmosphère digne de ce nom, mais ce n'est pas pour ça que les français sont des cons et les irlandais des êtres divins.
Message posté par Hilltop Hoods
J'étais au stade et les "ils sont où" ont pas duré trente ans non plus et répondaient aux "we're gonna beat the French" des irlandais en 1MT. Pour les olé par contre c'était très con mais c'était une petite partie du stade honnêtement. En tout cas autour de moi personne en faisait. Et à la fin du match y'a pas mal de gens qui sont restés pour applaudir les supp irlandais qui, il est vrai, sont vraiment sympathiques.


PUTAIN! Enfin quelqu'un qui était au stade pour parler. Merci.

Sinon l'article si c'est pour dire que les irlandais font plus de bruit que les français merci du scoop. Mais contrairement à ce qui est dit, yavait quand même un peu d'ambiance coté français. C'est chiant cette hype irlandaise, on bouffe tellement d'ils sont formidable que vous etes en train de me les mettre à dos, j'en peux plus. Surtout que les mecs jettent des ballons dans les appartements des gens, d'apres les journalistes c'est formidable, moi c'st justement ça que j'appelle du manque de respect. Ca aurait été des jeunes de banlieues tout le monde aurait crié au scandale. Pareil des mecs qui cassent le toit des voitures quand même!

Bref vive les irlandais (même si franchement les nords irlandais sont 100 fois meilleurs pour avoir fait 2 matchs et des fanzones avec les 2) mais arreté la hype c'est relou.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  13:39  //  Amoureux de Lyon
Message posté par Grosmalin
Pareil, j'étais au stade, et le "mais ils sont où" n'était peut-être pas des plus malins, mais il répondait aux irlandais et n'avait rien de méchant. Du soulagement surtout. Les olé à la fin, pas hyper fin mais bon de là à fustiger les français, ça ne vaut pas le coup :
Dans Lyon il y avait une grosse ambiance, tout le monde faisait la fête ensemble, avant et après le match. OK les supporters irlandais sont hyper cool, OK on manque cruellement de chants pour soutenir les bleus, mais il faut arrêter de taper systématiquement sur les français.
Les français aiment moins le football que les irlandais, donc c'est bien plus difficile de créer une atmosphère digne de ce nom, mais ce n'est pas pour ça que les français sont des cons et les irlandais des êtres divins.


Par contre, cest la realisation qui a fait nimp: nous restions pour entendre les supporters irlandais communier avec leur joueurs et les applaudir a notre tour, et ces imbeciles de speakers n'ont trouve rien dautre que de crier des infos inutiles dans les enceintres ou essayer de lancer des "aller les bleus" alors que les joueurs avaient deja deserte le stade...

Y a vraiment des claques qui se perdent.
Romansochaux Niveau : National
 //  17:50  //  Amoureux de Sochaux
J'étais également au stade et je trouve qu'on a plutôt bien poussé l'équipe même pendant les périodes de creux après l'Irlande était tellement dégueu que forcément ça a un petit peu braqué les gens, les irlandais ne chantent quasi pas leur hymne, ça faisait assez bizarre à côté de la Marseillaise.
J'ai entendu un seul: "on n'entends plus chanter les irlandais" après le deuxième but ce à quoi les irlandais ont répondu en se remettant à chanter. Bref vraiment pas de quoi en faire un foin, d'autant que les irlandais sont certes très sympas mais ils ont chambré également en 1ère mi-temps.

Bref, l'article est mensonger et ridicule.n
Idem que beaucoup, j'étais au stade, et pour y aller, dans les transports, l'ambiance était festive, avec des applaudissements des hymnes respectifs. On a fait le "Stand up for the boys in green" avec eux, c'était vraiment chouette.

Après, les gens qui paient des places à 250 euros et balancent des "Olé", on ne pourra pas les empêcher de venir. Mais dans le virage Nord, l'ambiance était plutôt bonne. Le problème, c'est qu'on manque de chants ! Et que les supporters qui donnent de la voix pendant 90 min n'ont pas tous 200 euros à mettre...
À chaque article sur les supporters en France, je constate qu'il y a beaucoup de monde qui se plaint que personne ne chante ou qu'on chante toujours la même chose. Pourquoi vous ne rejoignez pas les irrésistibles français dans ce cas là ? Hier on avait bien besoin de gens pour reprendre les chants et vous vous seriez aperçu au passage que oui, on a continué à chanter après l'égalisation, oui, on a chanté "stand up for the boys in green" quand les Irlandais sont restés sur le terrain et que oui, on chante autre chose que "allez les bleus" mais que c'est à peu près le seul chant que le reste du stade arrive à reprendre. Quant au "mais ils sont où les Irlandais ?", moi je l'ai pas repris mais on s'est tapé du "you're never gonna believe me, we're gonna beat the French !" pendant 48h à Lyon donc c'était de bonne guerre...
Bon bah en fait on est tous d'accord, sauf ce qui écoute bêtement les journalistes.

(Et encore peut on leur en vouloir? c'est surtout aux journalistes qui racontent n'imp qu'il faut s'en prendre)

So foot qui se met au même niveau que l'Equipe et fait du french bashing pour buzzer (Et du suçage intempestif d'Irlandais pour la même raison)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 23