En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Domino’s Pizza se positionne pour le naming de la Ligue 2

Modififié
Sur place ou à emporter ?

On connaissait la Jupiler Pro League (D1 belge) ou la Barclays Premier league, voici la Domino’s Ligue 2 ! L’information émane du site New Tank Football qui évoquait mercredi les négociations existant entre la franchise américaine Domino’s Pizza et la Ligue de football professionnel pour obtenir le naming de la Ligue 2 sur la période 2016-2020.

Une information confirmée, puisque dans l’après-midi, Frédéric Thiriez, président de la LFP, se plaignait dans un communiqué aux membres du Conseil d’administration des fuites sur l’affaire balancée par un des membres, en l’occurrence Claude Michy, le président de Clermont : « Un membre du CA s’est cru autorisé à dévoiler, et au surplus à commenter, des discussions commerciales entre les services de la Ligue et les responsables de l’entreprise Domino’s Pizza, intéressée par le naming de la Ligue 2, regrette-il. À ce jour, il n’est pas du tout certain qu’un accord pourra intervenir même si des négociations sont effectivement entamées. De toute façon, sur ce sujet, seul le CA est habilité à décider d’un éventuel partenariat. Je regrette ces manifestations d’amateurisme qui ne peuvent que nuire à nos intérêts collectifs. » Une bourde qui pourrait donc avoir pour conséquence d’empêcher le deal d’1,5 million d’euros par an de se faire.


Le fameux effet domino… PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9