Domenech : « J'ai mis Higuaín devant le fait accompli »

Le 15 novembre 2006, l'équipe de France affrontait la Grèce en match amical. L'occasion pour coach Raymond Domenech de lancer de nouveaux joueurs. Parmi les jeunots sélectionnés, un attaquant de dix-huit ans né à Brest et prometteur comme tout. Problème, il se nomme Gonzalo Higuaín, joue à River Plate et semble promis à l'Argentine. Dix ans plus tard, l'ancien sélectionneur des Bleus revient sur sa tentative de harponner « El Pipita » .

Modififié
1k 39
Pour ce match amical contre la Grèce, vous vous tournez vers deux jeunes de dix-huit ans, Karim Benzema et Gonzalo Higuaín. Où en était l'attaque de l'équipe de France à ce moment-là ?
Alors, je me souviens de l'épisode, mais pas exactement de la date. Où on en était ? Je me souviens du contexte, Karim était un joueur dominant à Lyon, il était en plein essor. Ça me semblait normal de donner sa chance à un joueur de talent. Et l'autre, ça faisait un moment qu'on en parlait au Real, je l'avais déjà vu avant. Et je voulais absolument qu'il prenne une décision dans un sens ou dans l'autre. On en parlait, on me disait que je ne faisais rien, qu'on ne s'en occupait pas... Donc comme je l'avais vu, maintenant, c'était « ou il vient, ou il est obligé de me dire non » . À un moment, je l'ai mis devant le fait accompli.

C'était un façon de faire le forcing ?
Ah non, pas pour faire le forcing ! Le mot forcing, il n'est pas juste. On en avait discuté, il hésitait, il ne savait pas, je lui ai dit : « Voilà, maintenant il y a ce match-là, il faut que tu choisisses. Ne laisse pas traîner les uns et les autres, à toi de décider en ton âme et conscience. » Derrière, l'Argentine le voulait aussi. Il était obligé de prendre une décision !

Et pourtant, après votre appel, il refuse, mais sans réellement prendre de décision, et il ne jouera avec l'Argentine qu'en 2009, trois ans plus tard...
« C'est Maradona qui le prend, je crois. À l'époque, Higuaín était encore hésitant, mais moi, je voulais débarrasser l'équipe de France de ce poids. »
Ça, c'est parce qu'il n'a pas été pris, mais il voulait jouer avec l'Argentine. C'est Maradona qui le prend, je crois. À l'époque, Higuaín était encore hésitant, mais moi, je voulais débarrasser l'équipe de France de ce poids. On disait : « Il y a quelqu'un, pourquoi vous ne le prenez pas, pourquoi vous ne faites rien ? »

En 2006, le père d'Higuaín aimait bien mettre en avant le fait que son fils était français, et il paraît que vous lui en avez voulu pour ça. Ça vous a énervé qu'il drague les Bleus pour rien ?
Ah non, je n'ai jamais dit ça ! Son père a simplement joué son rôle de père-agent, en essayant de faire la promotion de son fils. Ils discutaient déjà avec le Real, je pense, il voulait peut-être revaloriser son contrat. Il a fait le travail que font tous les agents ! Je n'ai jamais critiqué quoi que ce soit à ce niveau-là.

Aujourd'hui, Higuaín est l'un des meilleurs attaquants au monde. À l'époque, il avait dix-huit ans, jouait en Argentine à River Plate. Qu'est-ce qui vous a plu dans son jeu ?
Ce qu'il a prouvé à l'heure actuelle. C'est-à-dire qu'il a le sens du but. Il avait la qualité d'un combattant. C'est quelqu'un qui ne rechigne pas, qui n'a pas peur. Comme les attaquants argentins, qui savent se lancer dans de vraies batailles. Quand on voit les matchs argentins, c'est solide. Donc un attaquant qui réussit dans ce contexte-là... Et après, il est parti au Real, donc...

Vous l'aviez vu jouer en vrai ou seulement sur des vidéos ? Vous aviez envoyé des superviseurs de l'équipe de France pour l'observer ?
Là-bas ? Non. On l'a vu après. On en avait entendu parler.

À part sa naissance à Brest, il n'a pas grand-chose de français. Il sait à peine dire bonjour. Vous n'aviez pas peur qu'il ne s'intègre pas au groupe ? Qu'il soit isolé dans le vestiaire ?
« Je parle espagnol, donc il n'y aurait eu aucun problème avec Higuaín. »
Pas du tout. Maintenant, le football est assez mondialisé. Et puis je parle espagnol, donc il n'y aurait eu aucun problème avec lui. Il y a deux ou trois joueurs qui pouvaient parler espagnol aussi, qui jouaient là-bas. On trouve vite des affinités, et dans ce métier-là, ils apprennent très très vite des rudiments d'un langage, quel que soit le pays dans lequel ils sont. Ça ne m'a pas posé de problème. Lui, ça lui en a posé, c'est ce qu'il m'a dit. Il m'a dit : « Je ne connais personne, tous mes copains sont en Argentine, ma priorité, c'est l'Argentine. » Et je l'ai compris !

Si un tel épisode arrivait aujourd'hui, il y aurait sans doute un débat sur les binationaux, voire même des réactions d'hommes politiques. Ça n'a pas été le cas, il y a dix ans ?
Non, et ça prouve que c'est l'inverse, que ça ne marche pas toujours dans le même sens. Et que nous aussi, on aurait pu récupérer des joueurs de talent qui sont nés en France, mais de parents d'autre nationalité. Ce qu'on vit tous les jours, on l'a vécu dans l'autre sens. Moi, j'ai fini de me plaindre des choses que je ne peux pas changer. Je m'adapte.

En récupérant un Argentin, vous aviez le fantasme de trouver le nouveau Trezeguet ?
« Si ça se reproduisait maintenant, je suis persuadé que Didier ferait les mêmes démarches que moi et essaierait de le solliciter. »
Non, il n'y avait pas de fantasme, quel qu'il soit. Simplement la possibilité de récupérer un joueur, un attaquant de haut niveau, qui était né en France. C'est le rôle de tout sélectionneur, et si ça se reproduisait maintenant, je suis persuadé que Didier ferait les mêmes démarches que moi et essaierait de le solliciter. Ce que font tous les pays qui ont des joueurs nés sur leur sol, mais de parents de différents pays. Tout le monde fait pareil !


Quand vous êtes devenu sélectionneur de l'équipe de Bretagne, vous avez déclaré que vous vouliez le sélectionner ! Pourquoi, vous ne faites pas confiance à Anthony le Tallec ?
J'aurais pu le sélectionner en équipe de Bretagne, oui ! (Rires) Et je pense qu'ils peuvent être associés ! Antho' est un vrai pivot, un remiseur. Il a la qualité technique pour faire jouer les autres, et Higuaín sait utiliser ce genre de joueur. En Bretagne, ça aurait été une doublette idéale !



Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il a également testé la même approche avec Estelle Denis.

Visiblement ca marche moyen
il n'aura pas réussi à faire d'alliance avec Higuain ni à mettre la corde au cou à Estelle... Ajoutons à ça un mariage raté avec l'équipe de France... Aye aye aye, les noces s'éloignent mais la messe est dite
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
PaganBishop Niveau : DHR
C'est un troll la question sur Trezeguet, non ?

Parce que s'il y a une raison qui fait que j'en veux à Domenech, c'est bien sa (non-)gestion de Trezegoal (et Méxès aussi, même si ça en fait sourire certains).

Bouh Ray, bouh!
Totti Chianti Niveau : CFA
Note : 3
Mexes a été très fort à une époque.
Un des meilleurs défenseurs du Calcio pendant ses années romaines.
Barton_fink Niveau : DHR
Je pense que Domenech a vraiment tué sa carrière. Il avait un côté fou fou, mais en 2007 et 2008 il etait au top et s'est litteralement fait humilier en etant pas pris à l'euro 2008.
PaganBishop Niveau : DHR
Oui, comme toi je dis ça en tant que Romanista (donc peu objectif, mais plus informé que beaucoup)
Non @Barton. Quand t'es bon, t'es bon. C'est grâce à rien d'autre qu'à tes qualités, ton travail, ton intelligence.

Donc quand t'es mauvais, t'es mauvais, et y a aucun bouc émissaire à chercher.
Barton_fink Niveau : DHR
Donc Mexes etait mauvais sous spaletti et boumsong lui etait superieur? Aucune volonté d'humiliation de la part de domenech?
henri.rollin Niveau : CFA2
"vous aviez le fantasme de trouver le nouveau Trezeguet ?"
Quand j'ai lu cette phrase et surtout le mot fantasme, j'ai automatiquement pensé à Estelle Denis et Ludovic Giuly !
Senzo Meyiwa Niveau : District
Ouai PaganBishop je pense clairement que c'est un troll, pas juste le recyclage de la comparaison de l'époque.

Ce qui prouve que Domenech suit toujours le sens du vent, c'est qu'il admet quand même que :
1. il a avant-tout essayé de sélectionner Higuain parce qu'on lui reprochait de ne rien faire ; le mec juge moins le niveau du joueur à cette époque (d'ailleurs Domenech n'en parle quasiment pas ici comme une raison de sa sélection) et voit uniquement le foot à travers le prisme qu'il trouve normal d'une valorisation de contrat avec le Real, de lobbying d'agents, de suivisme des tendances médiatiques ;
2. il te prétend qu'Higuain a les qualités qu'ont tous attaquants argentins (merci pour la naturalisation et le spatialisme du football Raymond, c'est le degré zéro de l'analyse tactique), et en même temps il te justife désormais (pas dans cet article, mais il en parlait pendant l'euro 2016) la non-sélection de Trezeguet par le fait qu'il n'était pas un attaquant moderne comme aujourd'hui (sous-entendu : pas assez complet, trop renard des surfaces) ; c'est totalement contradictoire puisque le "sens du but" qui définit (selon Domenech dans cet article) les attaquants argentins est la qualité première de Trezeguet.

Bref Domenech a toujours suivi le sens du vent médiatique, continue à le faire, et n'a jamais été capable de la moindre analyse ni proposition de jeu tactique efficace ; quant à sa gestion des joueurs ben ce serait risible si ce n'était pas autant déplorable.

De toute manière quand on prétend en 2006 mettre Govou titulaire et ne pas sélectionner Giuly et mettre Trezeguet sur le banc c'est qu'on a un sérieux problème.
8 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Visiblement, Raymond a tellement kiffé perdre une finale à cause d'un tir au but non cadré frappé par un franco-argentin qu'il a essayé de remettre ça..
Sachant qu higain est parfaitement qualifié pour tout foirer quand ça devient décisif. Bien vu l'aveugle....
1 réponse à ce commentaire.
Barton_fink Niveau : DHR
Encore une tartuferie de Raymond. Le gars est née à Brest par hasard et n'y est resté que quelque moi, ne parle pas un mot de français ni n'a de liens affectifs avec la France. Franchement je vois pas de quelle pression il parle pour un joueur qui avait joué 30 matches à tout cassé dans sa vie
Higuain venait de claquer dans le Boca/River, et il avait un buzz.
Domenech n'aurait pas tenté le coup, tout le monde lui serait tombé dessus.
Il n'y a qu'à voir le cas Laporte et l'ampleur que cela a pris alors qu'on parle là d'un joueur standard. Alors quand on voit ce qu'est devenu Higuain, j'ose imaginer la gronde
Ce commentaire a été modifié 4 fois.
Barton_fink Niveau : DHR
Mais tomber sur lui pourquoi? Pour pas avoir selectionner un mec née en France qui n'y a passé que quelques mois? S'identier et aimer l'EDF ce n'est pas un critère qui compte pour les supporters?

Et Laporte est un cas different, mais si il pense qu'il est deja un patron à 20 ans et que c'est un crime de ne pas le selectionner et menace de jouer pour l'espagne, mais qu'il y aille, aucun pb pour moi et je ne blamerai pas deschamps pour ca. La selection ca se merite. C'est pas qu'une question de passport ou de buzz
Super-Pippo Niveau : CFA
Laporte a grandi en France. Higuain n'est même pas d'origine Française, n'a aucune attache, il voulait jouer avec l'Argentine.
Après fallait le tenter ça coûte rien.
3 réponses à ce commentaire.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Non mais Higuaìn ça a toujours été un faux débat. Il est juste né en France et n'y a jamais vécu, il n'a rien à voir avec la France.

Essayer de le sélectionner ça revient à renier nos "valeurs" et à vendre notre cul.

On peut pas demander aux joueurs de l'EDF d'être patriotes, d'aimer leur pays etc. Et de l'autre vouloir un joueur qui ne parle même pas la langue.

Higuain avec l'Argentine c'est plus que normal, il n'y a pas de discussion à avoir.
Ce commentaire a été modifié.
Tu oublies une chose higuain est un homme blanc donc pas de problème qu'il sache parler français ou pas qu'il aucune affinité particulière la France ou pas
Il n'est ni magrebin ni d'origine africaine donc ça ne choque personne voilà
haaaaaa hahahahaha - oui
Senzo Meyiwa Niveau : District
Mousfadi tu as entièrement raison.

PauletaSusicGaucho, exactement selon tes propres critères, l'EDF aurait vendu son cul avec Trezeguet.
Frenchies Niveau : CFA
à ribery !

ahah
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Trezeguet a débuté avec les espoirs de l'EDF et jouait en France quand il a été appelé chez les A.

Aucun rapport.
5 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Pauleta
Si je me plante pas, Trezeguet ne parlais pas un mot de français non plus à la base.
Donc certes, sélectionner Higuain aurait été un léger coup de pied aux valeurs de la FFF, mais celles-ci étaient déjà un peu bafouées avec le cas Trezeguet, si on va par là.
Je te dis ça mais je suis d'accord avec toi.
Sans verser non plus dans le nationalisme/droit du sang, doctrines à la con, je trouve assez moyen de sélectionner un mec qui n'a rien à voir avec le pays correspondant à la sélection, simplement parce qu'il a un lien "factuel" avec le pays.
On a l'impression qu'il y a un marché aux joueurs de sélections, et c'est quand même assez honteux. Les joueurs devraient être fiers de représenter la nation à laquelle ils se sentent appartenir, et non pas celle qui présente le meilleur avantage sportif.
Jacquietmichelderzakarian Niveau : CFA2
Perso ça ne me choque pas. Après tout, footballeur est un job,de courte durée où il reste important d'encaisser du cash. Si un type prend conscience que sa valeur (marketing, salaire, notoriété) augmentera en jouant pour une sélection, son choix restera cohérent. En fait la question se pose surtout du fait que le sportif dispose de ce choix "d'intérêt ou du coeur"!
Un chercheur qui quitte la France pour prendre de l'oseille aux States on ne parlera jamais d'appât du gain, mais de choix de vie...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Tu as pas tort mais, et je suis peut être un idéaliste, on peut pas comparer le boulot d'un chercheur avec celui d'un footeux dans le cadre de son équipe nationale.
Une équipe nationale est censée être composée de joueur représentant un pays à l'international.
Le chercheur, dans son labo, ne représente et n'est soutenu par personne.
Je suis d'accord avec Georges, l'Équipe Nationale représente quand même quelque chose de plus qu'un simple job. T'es censé représenter un pays, et les supporters qui te suivent sont a priori tes compatriotes.

Pour ma part, je n'étais pas encore assez suiveur du foot pour me souvenir de Trézéguet à ses débuts, mais je trouverais ça pas mal chelou qu'un mec qui ne parle absolument pas notre langue soit sélectionné aujourd'hui.
Différent aussi parce que le chercheur qui part aux states, n'y va pas particulièrement pour l’appât du gain mais plus simplement pour avoir un boulot. Merci le freeze du recrutement au CNRS ...
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Il me semble que quand Trezeguet est appelé en A pour la première fois il joue a Monaco depuis quelques saisons et parle Français. Mais c'est à vérifier.

Mais s'il avait choisit l'Argentine ça ne m'aurait pas choqué non plus.

Et je peux comprendre que ça peut être parfois difficile pour un joueur de faire un choix s'il a vraiment des affinités avec deux nations. C'est un peu comme choisir entre ton père et ta mère.

Mais je suis d'accord que le chois devrait être affectif avant d'être sportif.

Mais même sportivement il y a un choix à faire. Est-ce que tu choisis la meilleure équipe pour gagner des titres? Ou est-ce que tu choisis l'équipe un peu moins forte mais où tu es sûr de jouer?

Comme tu dis, il ne devrait pas y avoir de marché des transferts pour les sélections.
La grosse différence c'est que Trézéguet de lui même a choisi de rejoindre la France à 18 ans bien avant d'être potentiellement sélectionnable, comme Combin avant lui. Higuain n'a jamais eu cette démarche.
6 réponses à ce commentaire.
Caribou West Niveau : DHR
En gros Raymond-la-Science a cherché à sélectionner un jeune de 18 ans qu'il n'avait jamais vu (même pas en vidéo si je comprends bien l'article) parce que des mecs à la FFF lui mettaient la pression sur ce cas.

La FFF me semble bien structurée et très professionnelle, impression confirmée par la récente supervision de Koulibaly.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Non mais cette affaire de Koulibaly j'en reviens toujours pas.

Ok, c'est marrant 5 minutes au début, mais je comprends pas comment ça n'a pas fais plus réagir que de simples moqueries.
Parce que c est la FFF et que rien n'est pret de changer ?
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
La FFF peut être, mais je pensais surtout au média.

L'Equipe qui d'habitude cherche bien la merde n'a pas fouillé plus que ça.

Imagines un peu que Deschamps ne soit pas invité au CFC, il ne fait pas sa déclaration, pas de polémique, il ne se rend pas compte de sa connerie.
Quelques jours après il annonce ça liste en direct avec Koulibaly. V'là le malaise.

Perso je trouve que l'info a été prise beaucoup trop à la légère. Sans parler de la "défense" catastrophique de Deschamps.
Super-Pippo Niveau : CFA
Absolument d'accord avec toi, Koulibaly aurait du être sélectionné avant peut-être. Ensuite, au CFC, le pire c'est qu'il est tout fier de le connaître alors qu'il est 2e de Serie A le mec...Bref, aucun journaliste le contredit. Pub et après il y a l'info et la personne insiste juste Mathoux lui dit. Après dans les médias, silence radio...
4 réponses à ce commentaire.
Bon, je sais tjs pas si Raymond l'a vu jouer en vrai et/ou sur vidéo.
Par ctre, je sais qu'il a fait cette démarche aussi pck on lui disait qu'il ne faisait rien alors qu'il y avait un talent à prendre...

Hier, j'ai lu l'interview de Kanté ds le numéro de Septembre, le joueur y dit que Deschamps l'a appelé en début d'année pr lui dire qu'il méritait une sélection. Et ce, pas parce que les médias en parlaient mais par ses performances.

Et Raymond qui vivait en fonction des médias, tjs ds la réaction. Alors qu'il faisait son homme libre, au-dessus des dires et les crampons bien ancrés sur le terrain...

Charlatan
Trump président, la face de RayDo sur SoFoot quand je l'ouvre, internet est d'humeur badine aujourd'hui. Higuain au final vu sa trouille des finales ne nous aurait rien apporté, affaire classée. Et il n'aurait pas éviter le ridicule sud africain vu qu'il n'est pas un meneur. Au suivant !
PassEnProfondesHeures Niveau : District
Je ne comprends pas, mais vraiment pas, comment on peut encore faire appel a cette personne pour parler de foot !
Meme lui demander son avis sur la couleur ou la forme d'un ballon de foot je trouve ça trop !
C'est honteux de continuer a faire vivre ce type de personne par le biais du foot !
Sport avec lequel il n'a plus rien a voir depuis qu'il a occuper le poste de selectionneur. Le mec tu le vois en interview et donner son avis partout ou sa parle foot mais mon dieux n'avait vous pas honte !
Je n'ai pas lu l'article et je m'en fous de l'avis de cette personne je viens juste lacher mon commentaire comme a chaque fois que je vois sa trompine de lache !
Quel honte bordel ! Qu'il aille se marier avec des jetons de poker et basta
Je commençais à avoir une certaine sympathie pour Domenech ce paria, mais force est de constater qu'en fait, il n'a absolument rien à dire ! Pourquoi lui donner la parole alors?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 39