Domenech et la philosophie du remplaçant

Modififié
0 0
Dans un peu moins d'une semaine, Raymond Domenech livrera sa liste pour le Mondial en Afrique du Sud. Parmi les sélectionnés, certains joueront peu voire pas du tout. Pas forcément un statut facile dans une compétition aussi prestigieuse que celle-ci. Raymond Domenech l'a bien compris.

Après l'épisode « substitute » de 2006, le sélectionneur des bleus a décidé de prévenir : les remplaçants devront avoir un « comportement exemplaire » . Comprendre : ne pas se plaindre.

« Dans le groupe, il y aura des titulaires et il y aura les autres, qui devront avoir un comportement exemplaire, qui seront là pour mettre la pression sur les titulaires sans pour autant 'baver' dans les journaux » , a clairement indiqué Raymond Domenech, lors d'un débat avec l'amicale des éducateurs de football de Gard-Lozère, à La Grand-Combe.

« En 2006, j'avais même dit à un joueur : "Je te préviens, je te prends mais tu ne joueras pas", a ajouté le sélectionneur qui en profite pour rompre avec une vieille légende. Entre le 23e et le 24e, je l'avoue humblement, quelle différence ? C'est tellement limite. Et je ne prendrai pas un tel parce qu'il est Capricorne et l'autre parce qu'il est Scorpion, ça c'est l'une des nombreuses étiquettes que l'on m'a collées » .

Et s'il est Balance, comme Trezeguet ?
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Jeu: qui est ce poussin?
0 0