En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Domenech et la gifle à Gourcuff

Modififié
Mercredi, sort une petite bombe littéraire. Les éditions Flammarion commercialisent, en effet, le livre de Raymond Domenech, intitulé Tout seul. L'ancien sélectionneur y règle quelque comptes.

Qui en prend pour son grade ? A vrai dire, un peu tout le monde. Franck Ribéry est parmi les plus visés. Ainsi lorsque Domenech parle de lui, il ne prend pas de gants : « Quand j’ai voulu le remercier, il m'a envoyé paître en retirant son bras : 'Ne me touchez pas !' Tout Ribéry qu'il était, je l'aurais volontiers accroché au plafond » raconte-t-il, à propos d’une scène qui se déroule en septembre 2009.

Samir Nasri qui, « dans sa position de meneur de jeu fait seulement illusion » , selon Raymond, n’est pas particulièrement apprécié également. « Samir Nasri symbolise cette dérive des joueurs ne pensant qu'à leur gueule. Au sein d'un groupe, il vient toujours appuyer là où ça fait mal et révèle la faille au lieu de la colmater. »

Le sélectionneur le plus détesté de l’histoire de l’EDF égratigne également Yoann Gourcuff, auquel il avait « envie de mettre des gifles avec son air de garçon candide, de pauvre petit malheureux à qui on veut du mal, un meneur, c'est un guerrier, pas un suiveur, réveille-toi Yoann ! » . Autre extrait, juste après FranceMexique, la veille de l’exclusion de Nicolas Anelka. « Quand Ribéry et d'autres avaient tué la séance parce que Gourcuff se trouvait dans leur équipe: (Gourcuff) n'a rien vu, il a subi et je me suis dit qu'il restait dans son monde des bisounours. »


Toujours à propos du désamour entre Ribéry et Gourcuff, il relate cette scène lors du match d'ouverture au Mondial. En pleine causerie, Raymond parle à Gourcuff fils : « "Je t'ai donné les clés, à toi de jouer!". Le pire à ce moment précis est le regard de Franck Ribéry: J'ai vu dans ses yeux la haine, le mépris ou la jalousie. Il ne l'aime pas c'est certain. »

Si Domenech arrive trop tard pour le Goncourt, son livre devrait provoquer quelques belles polémiques. Ce qui ne devrait pas lui déplaire. GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 19 il y a 8 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 31 il y a 10 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 166