En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Docteur Fuentes menace l'Espagne

Modififié
Alors que les clubs espagnols dominent actuellement la scène européenne, le docteur Eufemiano Fuentes, arrêté la semaine dernière dans le cadre de l'Opération Galgo (affaires de dopage), fait parler la poudre. Sans jeu de mots.



Célèbre à cause de son implication dans certains scandales liés au dopage (l'affaire Puerto en tête), le docteur espagnol aurait fait quelques révélations incroyables à l'un camarade de cellule.


« Si je parle, tout le football espagnol va trembler. On retirerait immédiatement le titre mondial 2010 et le titre européen 2008 à l'équipe nationale » auraient été ses dernières paroles, juste avant d'être interrogé par les enquêteurs.



Fuentes est actuellement accusé d'avoir participé activement à des affaires de dopage. « C'est comme si aujourd'hui, quelqu'un braquait une banque et qu'on arrêtait El Lute (un criminel des années 60) parce qu'il l'a fait dans le passé » se défend-il.



Maintenant, soit il en a trop dit, soit pas assez.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9
À lire ensuite
Houllier ne regrette rien