Djordjevic et les emplois fictifs à Nantes

Modififié
17 38
Samedi, Nantes a fait ce qu’on appelle une belle connerie. Abdoulaye Touré, aligné sur la feuille de match sans entrer en jeu lors de la victoire contre Bastia (2-0), était en fait suspendu. Du coup, les canaris risquent de perdre leurs 3 points.

Un truc que Filip Djordjevic n'arrive pas à avaler. Et ce n’est pas contre la ligue qu’il en a, mais bien contre son propre club : « C'est une erreur d'amateur, on a cinquante ou soixante employés, 80% d'entre eux ne font rien du tout. (…) Ça fait cinq ans et demi que je suis ici, je vois les gens, je ne sais même pas ce qu'ils font... »

Boom, c’est dit. 1-0, service à suivre pour Waldemar Kita.
PC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"s'est dit". Chez So Foot non plus on vérifie pas grand chose apparemment.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 38