En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Attentats de Paris

Djibril Cissé : « J'ai eu peur pour mon fils de 7 mois »

Modififié
Djibril Cissé était au stade de France vendredi soir, quand il a appris ce qu'il se passait, il n'a pensé qu'à son fils et pour cause.

L'ancien attaquant de l'équipe de France s'est confié au JDD, après les attentats de ce vendredi. « J’ai entendu les détonations, mais pour moi, ce n’était rien. Des bombes agricoles, il y en a tout le temps à Bastia, encore plus en Grèce où j’ai passé deux saisons » , raconte-t-il avant d'expliquer avoir eu « très peur pour son fils de sept mois » et on le comprend. Le bambin se trouvait en effet avec une nounou dans l'appartement familial situé juste en face du Bataclan. « J’ai pu joindre rapidement la nounou, qui m’a décrit ce qu’elle voyait dans la rue : des gens qui couraient dans tous les sens et abattus pour certains, poursuit-il. Le quartier était bouclé, on n’a même pas essayé de passer. Alors nous avons pris une chambre d’hôtel. (…) Lorsque nous avons pu rentrer chez nous le lendemain, je me suis précipité vers mon fils » , déclare-t-il au journal français.

Un Djib qui n'a pas l'intention de quitter son appartement parisien et qui conclut : « Nous avons peur, mais personne ne nous enlèvera notre façon de vivre ni notre façon de penser. »

TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3