1. // Angleterre – Premier League – J23

Djibril Cissé frappe d’entrée

Pour sa première, Cissé a déjà cassé les filets de Premier League, sans pour autant donner la victoire à des Rangers encore fragiles. Arsenal est rentré bredouille de Bolton alors que le Sunderland d’O’Neill poursuit sa remontée.

Modififié
5 1
La France ouvre deux comptes

Le QPR de Mark Hughes aurait dû rentrer de Villa Park avec les trois points. Menant 2-0 à la demi-heure de jeu, les Rangers se sont peu à peu éteints, en panne d’idée et de physique. La rencontre aura surtout été le théâtre de la spéciale Djibril Cissé, à savoir marquer pour sa première en championnat en Angleterre, comme à Liverpool, comme à Sunderland. Le Djib’ a fait ce qu’il sait faire de mieux : frapper à l’instinct sur un ballon qui traîne dans les 18 mètres. Shay Given, qui n’a évidemment pas vu le pétard partir à la 12’ s’est envolé pour la forme. 1ère bûchette pour Cissé sous ses nouvelles couleurs. Charles N’Zogbia s’est quant à lui chargé d’ouvrir son compteur but sous la tunique de Villa en gratifiant l’audience d’une volée d’école, et d’une égalisation méritée. Les supporters des Rangers n’ont pas relevé, trop amusés à briser les nombreux silences de Villa Park par ce chant en l’honneur de leur mercato : « Nous sommes les Queens Park Rangers, nous signons qui nous voulons  » .

Le compte en attente

Arsenal est toujours bredouille en Premier League en 2012. Les malheureux Gunners font partie de ces seules équipes à être revenues du Reebok Stadium sans victoire en poche (Stoke et Liverpool). Deux dynamiques s’opposaient, entre un Bolton enfin sur une bonne série, la première de sa saison (une seule défaite contre Man United en 2012) et un Arsenal tanké loin du quatuor de tête avec trois défaites d’affilée en championnat. Les hommes de Wenger ont bien passé la rencontre à monopoliser le cuir (65% de possession de balle) mais n’ont jamais réussi, malgré le talent de Van Persie (un poteau, une transversale), malgré une quinzaine de tentatives, à tromper un Bogdan parfois vraiment chanceux. La note aurait pu être encore plus corsée si en fin de rencontre Chris Foy avait sanctionné le sandwich germano-polonais (Mertesacker-Szczesny) sur Mark Davies, en pleine surface de réparation, à cinq minutes de la fin du match. Cet Arsenal 2012 est désormais 7ème de la ligue, à 5 points de Chelsea, le 4ème, et devancé par Liverpool et Newcastle. Pour les Gunners, on n’est pas loin de penser que le plus court chemin pour attraper leur qualif’ en C1 sera d’aller la gagner en mai, tout simplement.

Le compte dans le rouge

A Blackburn, tous les acteurs semblaient congelés, sauf Anthony Modeste, un peu chien fou sur le front de l’attaque mais le seul à véritablement inquiéter la défense de Newcastle. Il a bien offert un pénalty à David Dunn mais Tim Krul a sorti les rallonges pour stopper la tentative. Mis à part pour le portier néerlandais, Newcastle n’a pas eu à forcer son talent pour taper les Rovers à Ewood Park. Une frappe a priori sans trop de danger contrée par Scott Dann met les Magpies dans de bonnes dispositions en début de partie avant qu’Obertan n'aggrave la marque au terme d’une rencontre froidement ennuyeuse. Les Burnes Noires font la mauvaise opé de la journée, en laissant les premiers non-relégables QPR et Bolton gratter un point supplémentaire.

Les hommes du mercredi

Pas d'homme à casquette menotté aujourd'hui. Premier prix à Martin O'Neill, déjà élu manager du mois de décembre par la ligue, mériterait bien un petit doublé. Défait seulement à White Hart Lane et à Stamford Bridge depuis qu'il a en laisse les Chats Noirs, O'Neill a encore passé son temps à sauter partout avec son jogging en coton. Son Sunderland a surclassé Norwich (3-0) avec un Sessegnon une fois de plus dans le coup. Il est sans doute là l'exploit. Deuxième award attribué à Darren Bent, qui a planté contre QPR son 100ème but en Premier League. Enfin, en bas du podium, mention spéciale à Stephen Warnock, qui, avec son csc de vilain contre QPR, a définitivement dit adieu à une place dans le groupe des 23 Anglais pour le prochain Euro. Car, oui, on oublie trop souvent qu'il faisait partie du squad briton en Afrique du Sud en 2010.

Résultats et Classement

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

"(Une frappe a priori sans trop de danger contrée par Scott Dann met les Magpies dans de bonnes dispositions en début de partie) avant qu’Obertan au terme d’une rencontre froidement ennuyeuse.Les Burnes Noires font la mauvaise opé...".Mais qu'a donc fait Obertan ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 1