1. //
  2. //
  3. // 26e journée
  4. // CA Bastia/Red Star

Dix de der pour le Red Star

Dix petits matchs : c'est ce qui sépare le Red Star d'une très possible montée en Ligue 2 à l'issue de la saison de National. Surtout, imprenable depuis trois mois, le club audonien trône fièrement en tête du championnat depuis sa victoire face à Boulogne mardi dernier.

6 22
Ils étaient peu, mais heureux. À l'issue de la victoire du Red Star face à l'US Boulogne ce mardi, la poignée de courageux supporters qui avaient bravé les éléments pour se rendre jusqu'au Stade de la Libération a communié avec des joueurs audoniens qui sautillaient et applaudissaient sur la piste d'athlétisme. Et pour cause, pour la première fois depuis de nombreuses années, le Red Star s'est installé sur la plus haute marche du National. Mieux, le club de la banlieue rouge possède six points d'avance sur le quatrième, Strasbourg, alors qu'il lui reste un match en retard à jouer contre Épinal. Soit la lanterne rouge du National avec 15 points. À moins d'un incroyable retournement de situation digne des films de M. Night Shyamalan, il y a de grandes chances que les Vert et Blanc évoluent en Ligue 2 la saison prochaine. Un plaisir auquel le club n'a plus goûté depuis le printemps 1999.

Un Planté en feu face à Boulogne


Pourtant, cette première place de National était loin d'être acquise. D'ailleurs, à l'heure actuelle, le Red Star la partage toujours avec le Paris FC, leader du championnat depuis plusieurs mois. Surtout, le match face à Boulogne aurait pu connaître une tout autre issue. Malgré l'absence de dernière minute du meilleur défenseur de l'équipe Rémi Fournier, blessé pendant l'échauffement, le Red Star a fait montre d'un courage et d'une volonté exemplaire pour résister aux assauts boulonnais, à l'image d'un Vincent Planté en feu qui a multiplié les parades, notamment sur une frappe à bout portant de Xavier Mercier. De l'autre côté du terrain, les Audoniens exploitaient la moindre faille dans le système de l'USBCO. En quatre occasions franches, les banlieusards ont scoré deux fois grâce à Kanté et Lefaix, Bouazza se permettant même le luxe de rater un penalty. Une telle efficacité dans la finition, c'est le signe d'une équipe qui réussit tout ce qu'elle entreprend et qui donc, vit bien.

Dix matchs sans défaite, série en cours


À dire vrai, cela fait déjà plusieurs mois que le Red Star est inarrêtable. Sur le podium à la trêve, le club du 93 a signé un quasi-sans-faute pour se hisser en tête du championnat. C'est simple : en National, depuis une défaite face à Chambly le 28 novembre dernier, les hommes de Sébastien Robert n'ont plus perdu un match. Dix matchs, sept victoires, trois nuls. Vingt-quatre points sur trente possibles, boum. Parmi ce chapelet de victoires, deux ont été acquises face à des concurrents directs : le Paris FC, d'abord (2-1 le 14 février), puis Bourg-Péronnas (2-1 le 20 mars). Même la défaite face à Saint-Étienne en huitième de finale de la Coupe de France n'a pas pu atteindre le moral des Audoniens. En même temps, les pensionnaires du National ne sont pas passés loin de l'exploit, éliminés par un malencontreux CSC de leur défenseur Pierrick Cros. Son succès actuel, le Red Star le doit notamment à deux hommes. D'un côté, un Kévin Lefaix qui s'est remis à planter depuis novembre comme il le faisait au Poiré-sur-Vie : dix buts marqués (soit un de moins que son total de l'année dernière) dont trois lors des quatre derniers matchs. De l'autre, un Hameur Bouazza qui montre enfin la pleine mesure de son talent, en témoigne le but marqué face à Sainté par l'ancien de Fulham et de Santander.

La deuxième meilleure défense de National


Mais réduire le Red Star a une somme d'individualités serait se tromper. Quand les deux susnommés sont dans un mauvais jour, ils sont nombreux à les remplacer au pied levé : Beziouen, Sliti, Makhedjouf, Kanté, Allegro, Belvito. Et encore, on ne parle que des buteurs de ces trois derniers mois. Le travail défensif de la ligne Marie-Fournier-Cros-Ielsch est des plus solides, le Red Star n'ayant encaissé que dix-huit buts cette saison (seuls Luçon et ses seize buts encaissés ont fait mieux). Il reste désormais dix matchs au Red Star pour conforter sa place en tête du National ou, à défaut, d'accrocher le wagon pour la Ligue 2. Dans ce contexte, les Vert et Blanc ont un calendrier légèrement favorable. S'ils s'apprêtent à affronter trois clubs pas forcément distancés pour la montée en Ligue 2 (Strasbourg, Dunkerque et Fréjus-Saint-Raphaël), ils feront également face à trois relégués (Istres, Le Poiré-sur-Vie, Épinal). Quatre si l'on y ajoute le CA Bastia qui flirte dangereusement avec la zone rouge, à égalité de points avec le premier relégable Colomiers. Et que le Red Star affronte donc ce vendredi soir.

Par Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ronahldoignon Niveau : CFA
Quelle classe ce maillot sérieux !
LE RED STAR C'EST BAUER !
Message posté par Puta_Barca
LE RED STAR C'EST BAUER !


Je pense que le Red Star, ça va pas être Bauer bien lontemps s'ils montent en ligue 2...
C'est peut être "le gardien de notre histoire", il a beau être "gravé dans nos coeurs", il est surtout incompatible avec les règles de sécurité des stades de ligue 2.

Mais après, est ce si grave ? Allez, faisons en sorte d'accepter le changement et donc de stade et qui sait, des derby franciliens dans quelques années ?
pattes chez saloute Niveau : Loisir
Le stade Bauer, le seul stade d'île de France qui n'est pas rempli de footix? (désolé pour l'emploi du mot, mais pour l'instant on a rien inventé de mieux pour désigner le gros de la masse)
un club de paris ou proche banlieue en ligue 1 serait un vrai + pour notre championnat, ce serait d'ailleurs nécessaire! attention quand même au transfert dans ces clubs des hooligans parisiens virés du parc..
Note : -2
En meme temps en L3 ( moins embétant a écrire ) ce ne sont que des fidèles qui vont au stade , et des pèlerins a l'extérieur !

Je comprend pas ce manque de médiatisation en France de cette division , qui dans certains pays sont pro , ont des résumés tv classique comme leurs grandes soeurs de L2-L1 !
Les journalistes participes aussi au faite que la France ( pays mentalité élitiste anti prolétaire ) ne soit pas un pays de foot .

Quand au désuet stade Bauer , pour une éventuelle rénovation a la Vallecas , il lui faudra trouver des fonds !
En attendant pour valider la Ligue 2 il faudra sans doute déménager a Charléty , dont le loyer sera accessible aux dirigeants .
Moi supporter de Paris j ai aussi grandit en supportant le red star. Quel bonheur ça serait des les retrouver en l2.
Note : 1
Espérons qu'il y ai même la L1 au bout du chemin, quid du Paris FC ?
JustinBieber Niveau : Loisir
En effet pour une capitale européenne qui représente 1/6 de la population française il serait peut-être temps d'avoir plusieurs clubs en première division.
Regardez Londres en Angleterre, Paris c'est juste la risée du foot français mdr. Et encore le PSG a eu besoin de l'argent (très) sale pour ne pas descendre.
Message posté par JustinBieber
En effet pour une capitale européenne qui représente 1/6 de la population française il serait peut-être temps d'avoir plusieurs clubs en première division.
Regardez Londres en Angleterre


D'un autre côté c'est quand même plus "populaire" de ne pas avoir un tel centralisme footballistique comme Londres ... qui fait que tu te retrouves avec un championnat de Londres Vs le reste du pays, sur fond de Ligue fabriquée/sponsorisée par une banque, tout ça pue un peu pour moi.

Au moins c'est le championnat de France, avec toutes les régions, chacun a sa chance de monter de figurer un peu dans l'élite etc. Du Mans à Ajaccio en passant par Arles-Avignon ou autres.

Disons que 2 clubs de haut-niveau ce serait pas mal, au delà, c'est trop.
le PSG et le Red Star ce serait bien c'est vrai.
C'est vrai qu'avoir un championnat moyen sponsorise par Orange c'est mieux Timor.

Hate que Jean-Pierre Pernaut nous invite au voyage en nous faisant decouvrir les petits clubs de nos regions avec de "bien belles images".
MichelLeBerger Niveau : District
J'suis pas du tout calé sur le sujet, mais, le Red Star, c'est vraiment un club différent ? J'veux dire dans l'organisation, le rapport aux joueurs, supporters, etc ?
Pas mieux...quoique ! Niveau : Loisir
"...étaient peu, mais heureux. À l'issue de la victoire du Red Star face à l'US Boulogne ce mardi, la poignée de courageux supporters qui avaient bravé les éléments pour se rendre jusqu'au Stade de la Libération a communié avec des joueurs audoniens qui sautillaient et applaudissaient sur la piste d'athlétisme."

Bin oui clair, que nous l'fûmes ! Mais y'a rien de courageux et pis de quels éléments parle t-on. Ceux qui nous avaient fait faire demi-tour et reporter le match le furent davantage. De plus, Nous ne voulions pour rien au monde rater la moule/frite d'avant match.
Oui je vous engage à venir faire un tour à Bauer pour ceux qui sont nostalgiques d'une vraie ambiance de Stade, debout dans la tribune à chanter les louanges de ce club, sans risquer d'être malmené par les cohortes de "gardes civils" veillant sur ce cher public, bien sapé et qui sent bon, mis en place par RLP.Le foot populaire est bien présent à Saint-Ouen et c'est à Bauer que ça se passe et pas ailleurs (...et si Momopt c'est grave un peu de mettre à bas une si belle histoire...non ?)...et surtout pas à Charléty (El Xeneize)...beurk !
opiumvecteur Niveau : District
Bauer c'est 3000 places actuellement et 10 000 après travaux de rénovation, ce qui est largement suffisant pour la Ligue 2 que le Red Star risque de squatter 5-6 ans minimum avant de tater de la Ligue 1. Le projet de "stade moderne" (c'est-à-dire sans âme) sur les docks de St Ouen, c'est uniquement politique.
Par l'intermediaire du site j'avais lu votre projet de nouveau Bauer.
C'est une tres bonne idee mais votre probleme c'est que c'est difficilement financable. Pas une mairie ni une collectivite ou une banque (on ne peut pas dire que le departement et la region roulent sur l'or) ne financeront un projet qui ne generera aucun retour a terme (en terme electoral et financier) et qui ne fait que repousser le probleme si d'aventure le club monte en Ligue 1.
Note : -2
Message posté par Pas mieux...quoique !
et surtout pas à Charléty (El Xeneize)...beurk !


C'est que tu aura pas le choix cher ami , a compter de la saison prochaine !
Les dirigeants feront pas une Luzenac , Bauer étant pas aux normes L2 , sachant que travaux si il y a un jour :
Ils ne seraient pas exécutés en 1 mois !

Au mieux pour accélérer la rénovation , il y a l'euro millions .. ;)
jambon2paris Niveau : Loisir
Message posté par El Xeneize

En attendant pour valider la Ligue 2 il faudra sans doute déménager a Charléty , dont le loyer sera accessible aux dirigeants .



Charléty sérieusement?? Le stade du Paris FC c'est sans doute la pire proposition!!
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District
Il y a d'autres enceintes en IDF, et heureusement, que Charléty, ce faux Stadio Olimpico de Rome avec sa piste d'athlé... On peut citer Michel Hidalgo (stade de l'Entente Sannois St Gratien, homologué pour la L2),au pire Jean Bouin (l'antre du Stade Français), Duvauchelle à Créteil, etc... mais tout sauf Charléty quoi
Message posté par Pas mieux...quoique !
"...étaient peu, mais heureux. À l'issue de la victoire du Red Star face à l'US Boulogne ce mardi, la poignée de courageux supporters qui avaient bravé les éléments pour se rendre jusqu'au Stade de la Libération a communié avec des joueurs audoniens qui sautillaient et applaudissaient sur la piste d'athlétisme."

Bin oui clair, que nous l'fûmes ! Mais y'a rien de courageux et pis de quels éléments parle t-on. Ceux qui nous avaient fait faire demi-tour et reporter le match le furent davantage. De plus, Nous ne voulions pour rien au monde rater la moule/frite d'avant match.
Oui je vous engage à venir faire un tour à Bauer pour ceux qui sont nostalgiques d'une vraie ambiance de Stade, debout dans la tribune à chanter les louanges de ce club, sans risquer d'être malmené par les cohortes de "gardes civils" veillant sur ce cher public, bien sapé et qui sent bon, mis en place par RLP.Le foot populaire est bien présent à Saint-Ouen et c'est à Bauer que ça se passe et pas ailleurs (...et si Momopt c'est grave un peu de mettre à bas une si belle histoire...non ?)...et surtout pas à Charléty (El Xeneize)...beurk !


Je suis d'accord avec l'idée selon laquelle si on peut conserver un stade historique, c'est mieux. Je comprends bien l'attachement des supporters du red star (dont je ne fais pas parti, même si je les ai vu jouer deux fois cette année quand même et que j'apprécie le club, ce coté supporters à l'ancienne et bon enfant, la saucisse frite qui m'a empêché de voir le but de Laborde contre Coulomier l'année dernière, mais là ou je suis moins d'accord, c'est le radicalisme et le conservatisme des fans qui refuse tout changement. Les choses changent et évoluent. Parfois c'est très sympa. Et puis, est ce si grave de dire "le red star était à Bauer jusqu'en 2015 et à partir de 2015 ils se sont déplacés au stade X. Retrospectivement, ce stade est splendide et c'est celui dans lequel, pour la première fois, le Red Star a soulevé la ligue des champions"

Le changement, c'est maintenant ?
Pas mieux...quoique ! Niveau : Loisir
Message posté par El Xeneize


C'est que tu aura pas le choix cher ami , a compter de la saison prochaine !
Les dirigeants feront pas une Luzenac , Bauer étant pas aux normes L2 , sachant que travaux si il y a un jour :
Ils ne seraient pas exécutés en 1 mois !

Au mieux pour accélérer la rénovation , il y a l'euro millions .. ;)


Je n'en doute, mon Cher Ami aussi !, mais bordel pas à Charléty chez le PFC tout d'même !
Ensuite quand on regarde le parcage visiteurs de Consolat, a proximité d'une poignée d'abrutis soit dit en passant, sans "lieux d'aisance" ni restauration et avec du public qui allait et venait au travers dudit parcage, on se dit que Bauer fera bien l'affaire avec deux trois aménagements et un peu de peinture. Et encore je ne parle même pas de Chambly...Ah si pardon y'avait "du chimique" et de la restauration...et un bon accueil. Dunkerque c'est pareil, pas de parkage, juste un bout de ruban pour séparer la tribune.
Sinon Banco pour l'euro-Million !!!
Le Red-Star c'est Bauer... à Saint-Ouen. 'Fin jouons cette carte à fond, ça doit pas être compliqué. Quand on veut on peut !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 22