1. //
  2. // 8es
  3. // Barcelone-PSG

Dix choses que vous ne savez pas sur Iniesta

« En réalité, vous ne savez rien de moi. » Voilà comment Andrés Iniesta introduit sa biographie, Mon Histoire. Un livre écrit sous la plume des journalistes Marcos López et Ramon Besa, avec les témoignages de l’intéressé et de tous ceux qui l’ont côtoyé. C’est le parcours du gamin de Fuentealbilla devenu l’un des plus beaux joueurs de son époque, mais aussi un homme éclairé, franc et généreux. Voilà dix choses que vous ne savez pas sur Andrés Iniesta, tirées de sa bio.

Modififié

  • Le premier jour du reste de sa vie

  • À douze ans, le jeune Andrés réalise son rêve : intégrer la Masia. Pourtant, il considère aujourd’hui ses années au centre de formation du Barça comme « les pires de sa vie » . L’adolescent a vécu comme un déchirement de vivre loin de sa famille, restée dans son village natal de Fuentealbilla, dans la région de Castille-La Manche, où ses parents tenaient un bar. D’ailleurs, la première nuit d'Andrés à La Masia a failli être la dernière. Son père, sa mère et son grand-père, venus l’accompagner, passent la nuit dans un hôtel barcelonais. Mais le papa, José Antonio, ne trouve pas le sommeil : « Vous savez quoi ? Je retourne à La Masía récupérer le petit ! Je n’en peux plus » , lâche t-il. « Si sa mère n’avait pas été là, je l’aurais ramené à la maison » , assure le père. Merci maman.


  • Le soldat de Pep

  • Une défaite à Numancia et un match nul contre le Racing Santander. À l’été 2008, les débuts de Pep Guardiola à la tête de l’équipe première du Barça ne sont pas convaincants. Guardiola, lui-même, se pose des questions sur son projet de jeu. Un soir, un joueur pousse la porte du bureau du coach. Depuis son plus jeune âge, Andrés Iniesta a toujours été un garçon timide, discret, taiseux. Alors, quelle ne fut la surprise de Guardiola de voir la tête d’Andrés derrière la porte. « Ne vous en faites pas, mister, on va tout gagner. On est sur la bonne voie, continuez comme ça, d’accord ? On joue super bien, et on s’amuse à l’entraînement. S’il vous plaît, ne changez rien, déclare alors le milieu à son coach. Et Iniesta repart en lançant un : "¡ Vamos de puta madre !" » Abasourdi sur le coup, Pep Guardiola n'a rien oublié de cette marque de soutien.


  • La dépression

  • 2009, c’est l’apogée du FC Barcelone. L’équipe de Pep Guardiola réalise une saison historique en remportant six trophées en autant de compétitions disputées. Paradoxalement, c’est à cette période qu’Andrés Iniesta était au plus mal sur le plan personnel. Il ne dormait pas, se blessait constamment, avait mal à l’estomac, sans trouver aucune explication médicale. « Quelque part, c’était comme si mon corps et mon esprit s’étaient séparés. J’avais l’impression qu’ils allaient dans deux directions opposées, confie l’Espagnol dans le chapitre intitulé L’Abysse. Son père est même allé jusqu’à l’emmener voir un mage dans le sud de l’Espagne, qui lui a fait se couper les cheveux. Finalement, épaulé par son entourage, Iniesta a fini par retrouver progressivement l’équilibre qui lui manquait.



  • « Joel, peux-tu... »

  • Comme tous les footballeurs sous les feux médiatiques, Andrés Iniesta est entouré d’une équipe pour gérer ses intérêts et sa communication. Cependant, il prend soin de lire et de répondre personnellement aux messages qui lui sont adressés. « Un jour, j’ai fait "l’erreur" de lui dire combien d’e-mails il avait reçus, sur son site, pose Joel Borrás, l’un de ses conseillers. Il s’agissait de personnes qui demandaient des maillots, des photos, des vidéos, des autographes, etc. (...) Peu importe qu’il y en avait plus de cent, il voulait les lire. Je ne sais pas comment il a fait pour trouver le temps de le faire, mais, le lundi suivant, il m’a recontacté : "Joel, peux-tu te rendre au centre d’entraînement récupérer l’un de mes maillots et l’envoyer à cette adresse... ? Joel, n’oublie pas ces photos... Joel, ils m’ont demandé une vidéo. Je vais l’enregistrer et te l’envoyer, Ok ? Tu peux leur envoyer ensuite ?... Ah, et il faut aussi un maillot pour une école de Galice qui organise une tombola ! Ils récoltent des fonds..." Et cela a continué. Il est comme cela depuis le premier jour. »


  • San Andrés

  • « Je me rappelle qu’on avait commencé à attaquer sur la droite et que Leo s’est retrouvé avec le ballon, dans la surface, narre Andrés Iniesta. Mais les défenseurs de Chelsea lui sont tombés dessus et c’est là qu’il m’a fait la passe, quand il m’a vu. Il a réalisé qu’il ne pouvait pas frapper, alors il me l’a passé. Et là... » C’est une frappe de mule qui fouette la lucarne de Petr Čech. Le but de sa vie (avec la délivrance en finale de la Coupe du monde). On joue la 93e minute à Stamford Bridge quand le Barça égalise à dix contre onze face à Chelsea, arrachant in extremis la qualification pour la finale de la Ligue des champions. Un mois plus tard, les Blaugrana soulèveront la coupe en battant Manchester United à Rome, 2-0. Mais il y a mieux : les statistiques l’attestent, neuf mois après le golazo signé Iniesta, les hôpitaux de Barcelone ont enregistré un fort pic de naissances.

    Vidéo


  • La prophétie de Trinité-et-Tobago

  • À l’été 2001, l’équipe de France U17 remporte la Coupe du monde à Trinité-et-Tobago, Florent Sinama-Pongolle est élu meilleur joueur du tournoi. De son côté, l’Espagne se fait sortir dès la phase de poules après avoir battu Oman, puis perdu successivement contre le Burkina Faso et l’Argentine. Pas glorieux. Andrés Iniesta et Fernando Torres, les tauliers de la sélection espagnole, sont pointés du doigt après cet échec. Dans l’avion du retour, les deux coéquipiers s’échangent leur maillot. Fernando laisse une dédicace à son ami Andrés : « Un jour, toi et moi, on gagnera la Coupe du monde. Fernando Torres. » Vrai, et El Niño aurait même pu rajouter deux championnats d’Europe dans sa dédicace.


  • L’héritier

  • Étant jeune, Andrés Iniesta avait deux idoles : Pep Guardiola et Michael Laudrup. Le premier en a fait son élément-clé quand il menait le Barça, le deuxième aperçoit en lui son double. « Quand je le vois jouer, j’ai l’impression de me revoir jouer à l’époque, assure le Danois. Je dis surtout cela quant à sa façon de se déplacer. Il y a aussi sa façon de dribbler, d’amener la balle d’un pied à l’autre, pour l’éloigner de l’adversaire. (...) Il y a le joueur qui voit la passe que tout le monde voit, même ceux qui sont en tribunes. Qu’elle soit faite ou non, c’est autre chose, mais au moins il la voit. Puis il y a le joueur qui fait la passe que personne n’attend : tout le monde pense que la balle va partir dans un sens, et il l’envoie dans l’autre. Et enfin, il y a une autre catégorie de passe, la plus difficile : celle qui passe dans un trou quasi inexistant, et que personne n’a vue. Andrés est capable de faire ces trois types de passe. »



  • Un sens de l’humour déroutant

  • Andrés Iniesta, la monotonie incarnée ? Derrière sa personnalité calme, posée, presque mystérieuse, se cache un type qui aime bien se marrer. « Il joue sur cette impression que les gens ont de lui, décrypte son coéquipier Marc Bartra. Son sens de l’humour peut être sec, et parfois, un peu noir. Tu ne sais pas s’il se moque de toi ou pas. C’est sa façon de te surprendre. » Luis Suárez en a fait l’expérience : « Andrés, il faut apprendre à le connaître, tout comme lui doit apprendre à te connaître. Et ce n’est pas facile d’être synchro sur le terrain, quand on parle d’un milieu qui base son jeu sur des passes courtes et d’un attaquant comme moi qui cherche des ballons derrière la défense, et qui étire davantage le jeu. Il faut du temps. Un jour, il m’a dit : "Qu’est-ce qu’il y a ? Tu ne reçois aucune de mes passes." Je me suis figé. Je ne savais pas quoi dire. Et là il m’a sorti : "Je déconne !" Je ne m’y attentais pas... »


  • Andrés, le malicieux

  • Sur le terrain comme dans la vie, Andrés Iniesta est un homme respecté et apprécié. Et il est précisément capable de jouer sur sa réputation de joueur modèle. C’est encore Marc Bartra qui raconte : « Un jour, lors de la première mi-temps d’un match à Allecas, contre le Rayo, quand Tata Martino nous entraînait, on était assis sur le banc, tous les deux, juste derrière le juge de touche, et on n’arrêtait pas de lui crier dessus, de le critiquer. Quand l’arbitre a sifflé la mi-temps, Andrés est allé le voir pour lui dire : "Ne faites pas attention à eux, ils sont un peu tendus, ce match compte beaucoup." Je n’en croyais pas mes yeux. S’il y en avait bien un qui râlait contre l’arbitre, c’était Andrés. Quand je lui ai dit, il m’a répondu : "T’inquiète, je l’ai séduit. Tu vas voir comment ils vont être bons, en seconde période." »


  • Le sens des responsabilités

  • Andrés Iniesta ne tire jamais les penaltys. Pourtant, en demi-finales de l’Euro 2012, alors que l’Espagne et le Portugal vont se disputer le ticket pour la finale aux tirs au but (0-0), le joueur s’adresse à Vicente del Bosque : « Míster, je veux tirer. » La dernière fois qu’il s’était essayé dans l’exercice, c’était en juveniles, à l’âge de dix-sept ans, et le gardien avait repoussé sa tentative. Mais dix ans plus tard, à Donetsk, il se porte volontaire pour tirer le seul tir au but de sa carrière professionnelle afin d'envoyer l’Espagne en finale de l’Euro. Si inattendu qu’après la qualification de la Roja, la journaliste Sara Carbonero demande à Iniesta : « Auriez-vous aimé tirer, ce soir ? » Elle avait oublié que le Barcelonais avait marqué le deuxième tir, en ouvrant son pied le plus tranquillement du monde face à Rui Patrício.

    Mon histoire, Andrés Iniesta, écrit par Marcos López et Ramon Besa, éditions Marabout, 19,90 €


  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Barça-PSG

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
    Note : 1
    J'avais zappé le dégagement-passe décisive (Cole?) sur son but contre Chelsea
    Essien, de mémoire.
    saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
    Michael Essien :-)

    Purée je rappelle de ce but comme si c'était hier. Je ne suis pas du fan du Barça, mais j'ai rarement autant vibré devant un but. C'était dans un pub irlandais du centre ville où j'habite. On s'était même fait prendre à partie par des anglais fans de Chelsea à la fin du match. "Why are you so happy? You're not even Spanish !" Mouahaha
    2 réponses à ce commentaire.
    ajaxforever Niveau : DHR
    Oui Sara, j'aimerai bien tirer ce soir...
    1 réponse à ce commentaire.
    El Mago.
    Je crois que je vais pleurer a sa retraite, et a celle de Messi aussi.

    Surrement le footballeur qui m'a fait le plus rever.
    Leo Merci
    +1
    Plus le temps passe et plus je me rends compte à quel point ce joueur est phénoménal, de même que cette période 2009-2012
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
    Ton pseudo est superbe.
    2 réponses à ce commentaire.
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
     //  12:53  //  Amoureux du Qatar
    Note : 2
    Elle est mimi l'anecdote avec Fernando Torres!
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
    " Un jour, toi et moi, on dégustera un Nero d'Avola coulant le long des seins de Romane Bohringer."

    Je tente le coup, au cas où.
    1 réponse à ce commentaire.
    la 11ème chose que vous ne savez pas c'est qu'il ne sera pas titulaire ce soir
    Je le pense très probable également, après sur un 3-4-3, même s'il est un peu moins bien, difficile de s'en passer. Mais effectivement, s'il est vraiment au même stade avec son physique, l'erreur de l'aligner comme au match aller
    1 réponse à ce commentaire.
    Franko003
    intéressant <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5aahzj_tymczasem-w-lodzi_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Mon joueur préféré sans aucune hésitation! Classe, technique, vision, super mentalité: il a tout au plus haut niveau. Veratti est encore très loin de lui mais si il y en a un qui est sur son chemin à tout les niveaux c'est lui.
    l'hiverpoule Niveau : Loisir
    Je vais mettre le feu aux poudres mais .... Guti était bien plus fort que lui
    jobaldinho Niveau : DHR
    hahahaha tu vas surtout passer pour un con !
    l'hiverpoule Niveau : Loisir
    Pourquoi ? Le potentiel de Guti était supérieur à celui d'Iniesta. Mais le potentiel c'est 20% de la carrière. C'était un peu provocateur comme commentaire mais y'a un fond de vérité ..
    Note : 1
    J'ai trouvé ça compliqué de calculé un potentiel, comment tu fais pour affirmer ça?
    6 réponses à ce commentaire.
    gaucherforever Niveau : CFA2
    Don Andres.Le joueur le plus agreable à voir jouer cette dernière décennie.
    Pas de Ballon d Or pourtant...vivement que l on sorte de l ère binaire CR7/Messi.
    Sidney ★ Niveau : CFA
    Note : 2
    Je me souviens très bien de la première fois où je l'ai vu jouer

    C'était le demi-finale retour de la Ligue des Champions 2006, à l'aller Barcelone était allé s'imposer 1-0 à San Siro en maillot jaune fluo, sur une reprise en demi-volée pleine lucarne de Giuly à la réception d'une passe d'extraterrestre de Ronaldinho

    Au Nou Camp Iniesta était titulaire

    Je le connaissais pas. J'ai halluciné ma race devant sa toute-puissance technique et tactique

    C'était la première fois que je ressentais ça en voyant jouer un jeune. Par la suite seuls Messi, Lassana Diarra (bah quoi?) et Verratti m'ont fait la même impression
    Randallmcmurphy Niveau : District
    Je confirme pour Diarra, et pourtant je supporte Paris. J'ai peu de souvenirs de sa période madrilène, mais je l'ai toujours trouvé très impressionnant lors des classico, où il était effectivement la seule réponse tactique et technique à Marco.
    Dommage qu'il n'ait pas le 1/100 du professionnalisme de l'Espagnol, il était vraiment déconcertant ce joueur.
    1 réponse à ce commentaire.
    Marrante l'anecdote de Torres.

    Ceci dit je me demande toujours combien de personnes ont dit ça dans le vent pour que ca marche une fois.

    Imagine Cabella sort ça à M'Vila après s'être fait rouster contre la Norvège en 2013, c'est tout de suite moins glam.
    Le keltois Niveau : CFA2
    Un pur bonheur de voir jouer Iniesta. C'est terrible le foot quand c'est aussi simple. Pas de fioritures, pas de gestes en trop, tout simplement le geste juste, le geste qu'il faut quand il faut. Et les passes, elles sont magiques.

    Et je suis d'accord avec toi Sidney, quand tu voyais le jeune Lassana Diarra dès ces premiers matchs au Havre tu voyais qu'il avait quelques choses de plus que les autres malgré un physique assez banal et je ne peux qu'écrire la même chose en parlant de Verrati.
    Randallmcmurphy Niveau : District
    J'ai vraiment cru qu'il avait changé lors de ses débuts fracassants à l'OM, je le voyais déjà tenir le milieu de l'équipe de France pendant 3-4 ans.
    Sa blessure avant l'euro aura signé le glas de sa carrière au haut niveau en Europe.
    1 réponse à ce commentaire.
    Bouafiacoeurcoeur Niveau : DHR
    Vous auriez aussi pu parler de sa relation avec le regretté Dani Jarqué. Iniesta est le seul du Barca à se faire acclamer au Cornellá El prat, le stade de l'espanyol Barcelone. Notamment pour ce qu'il avait sous son maillot lors de son but en finale de CDM... C'est assez hallucinant
    l'hiverpoule Niveau : Loisir
    Ramos porte le 15 avec la Roja en hommage à Jarque, 2 grands hommes
    jobaldinho Niveau : DHR
    Il y a un passage très émouvant à ce sujet dans le docu des Cantona "Looking for Barcelona"
    http://www.upsidedistribution.com/?LOOKING-FOR,256
    2 réponses à ce commentaire.
    Joseph Marx Niveau : Loisir
    Iniesta est fabuleux, il fait l'unanimité. Si les Dieux du football sont justes ce soir, le Barça l'emporte 5-4 avec des prestations stratosphériques de Don Andrès côté FCB et Verratti, Pastore côté PSG.
    Voir Iniesta jouer et mourir...!
    sandrine22
    Bonjour
    Je remercie du fond de mon cœur le maitre WAKPON .Je lui fais ce témoignage par ce canal parce qu'on ne sait jamais, vous qui avez des connaissances ou c'est vous même qui avez des problèmes sentimentaux ou sociaux c'est pour vous dire que rien n'est perdu et sachez que l'espoir est plus que permis et certain grâce au maitre WAKPON . Pour mon histoire mon mari m'a quitté du jour au lendemain sans aucune raison . C’était la dépression totale , toutes mes tentatives ont été vaines c'est de là j'ai appelé Carine mon amie et c'est celle ci m'a dit de prendre mon mal en patience qu'il sera à moi . Je ne croyais pas à ce que Carine me disait et elle m'a envoyé l'adresse électronique du grand maitre WAKPON . J'ai pris contact avec lui et tout ce que le maitre WAKPON m'a dit s'est réalisé et je suis avec mon mari et il est à mon écoute et on s'entend bien . Le grand maitre WAKPON est pétri d'expérience .Voici son e-mail maitrewakpon@gmail.com

    http://retour-affectif-rapide.hautetfort.com/
    On n'a pas de pub de sexe et de rencontres sur ce site, et ce serait bien que ça reste ainsi! Surtout pour un lien vers un site payant j'imagine bien.
    1 réponse à ce commentaire.
    mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
    Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 131
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
    mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)