1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Allemagne/Argentine (1-0 ap)

Dilma Roussef conspuée

Modififié
4 10
Le Maracanã a vécu une finale bien étrange avec trois camps de supporters : les Argentins, les Allemands et les Brésiliens.

Clairement contre l'Albiceleste, ces derniers n'ont pas manqué de siffler le virage bleu ciel et blanc lorsque celui-ci acclamait les siens ou entonnait le désormais célèbre Brasil decime que se siente.

Les Argentins n'ont cependant pas été les seules cibles de leurs sifflets. Dilma Roussef, leur présidente coupable de ne pas avoir entendu leurs revendications avant le Mondial, en a aussi pris pour son grade à chaque fois qu'elle apparaissait sur l'écran, et notamment quand elle a remis le trophée aux champions du monde allemands.

La chef d'État a ainsi pu entendre à quelques reprises la majorité du stade chanter « Dilma vai tomar no cu » ( « Dilma tu vas te la prendre dans le cul » , ndlr). D'où son empressement à se débarrasser au plus vite de la sphère dorée. MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lessavoyardsvousemmerdent Niveau : Loisir
Le visage de bon perdant du president Bresilien..bel exemple..
En meme temps quand t'as un raton laveur mort sur ta tete cela doit irrite..
Realsymphony Niveau : CFA
c est pas thiago silva avec une queue d écureuil sur la tete ? ça expliquerait l expression faciale affichée ...
PeleGood-MaradonaBetter-GeorgeBest Niveau : CFA2
Ils ont eu raison de huer Roussef. C'est vrai, il n'y avait que Poutine à côté.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 10