1. //
  2. // 1ère journée
  3. // Dijon/Guingamp

Dijonnais en paix

Après une fin de saison dernière gangrénée par les luttes internes et ponctuée d’une descente en Ligue 2, Dijon a remis de l’ordre dans la maison. Avant d’accueillir Guingamp ce vendredi (20h30) pour la 1ère journée, les Bourguignons ont même la tête de l’équipe qui pourrait rapidement regoûter à l’élite.

4 7
Ils avaient pourtant tout pour réussir : un bon coach, des jeunes joueurs très prometteurs et un stade flambant neuf. Oui mais voilà, les Dijonnais ont décidé de se saborder en fin de saison dernière, alors que le maintien leur tendait les bras. « J’ai essayé de protéger le groupe et de le booster. On méritait de se maintenir. On a volé ce maintien aux joueurs, n’a pas hésité à lancer Patrice Carteron il y a quelques semaines dans les colonnes de L’Équipe. J’emporterai ce secret dans ma tombe pour le bien du football. J’ai compris beaucoup de choses. J’ai pris dix ans d’expérience. Maintenant, j’ai besoin de rebondir. »

Dans le viseur du nouveau sélectionneur du Mali, Bernard Gnecchi, l’ancien président, parti à l’intersaison, qu’il accuse de ne pas l’avoir laissé travailler dans la sérénité avec son staff et notamment avec Stéphane Renaud, le fasciathérapeute. Tout ce petit monde parti, c’est désormais de zéro, ou presque, que Dijon repart. Ancien responsable de la formation du club bourguignon, Olivier Dall’Oglio prend les commandes de l’équipe première, pour sa première expérience dans le costume d’entraîneur principal d’une équipe pro. Olivier Delcourt occupe quant à lui le fauteuil de président.

Jovial, une tronche de meilleur buteur
Après la première saison de son histoire parmi l’élite, Dijon doit donc digérer la déception de retourner aux basses besognes de la Ligue 2. Club très ambitieux et qui revendique le leadership en Bourgogne à l’AJ Auxerre, le DFCO ne veut pourtant pas trop fanfaronner en parlant de remontée immédiate. « La Ligue 1 donne envie à tout le monde, mais nous ne sommes pas naïfs, avait d’entrée prévenu Dall’Oglio. Quand je me retourne un petit peu, je vois quand même que les équipes qui sont descendues sont en difficulté, et que certaines sont retombées en National. Nous allons nous appuyer sur le travail collectif et les objectifs viendront en cours de saison. »

Mais lorsqu’il s’agit de passer les troupes en revue, on se dit que l’entraîneur dijonnais cache bien son jeu. Car si Kakuta est retourné voir ce qui se passait sur le banc de Chelsea et que Bauthéac a filé à Nice, l’effectif du club du 21 a encore fière allure. Courtisé par l’OM, le très bon Reynet est toujours dans les buts. Dans le viseur de Valenciennes et Nancy, Sankharé n’a pas non plus fait ses valises. En attaque, le duo Thil-Jovial devrait faire parler de lui. Après une première saison bourguignonne manquée, l’ancien Boulonnais retrouve une L2 qui lui va bien. Auteur de neuf réalisations l’an passé, Jovial pourrait, lui, se mêler à la lutte pour le titre de meilleur buteur.

La clé Corgnet
Pour alimenter la doublette, Dijon peut compter, pour le moment, sur Benjamin Corgnet. Dans le viseur de Bordeaux, et surtout de Lyon, le joueur de 25 ans est pour l’instant toujours dijonnais. Son président a fixé le tarif à 6 millions d’euros, soit beaucoup trop pour le club de Jean-Michel Aulas, qui n’a toujours pas vendu Bastos, Cissokho, voire Lloris. Encore CFA 2 en 2010, Corgnet a éclaté la saison dernière, avec 8 buts en 36 matchs. Autant dire que si le DFCO réussissait l’exploit de le conserver une année supplémentaire, la remontée immédiate en Ligue 1 serait tout sauf un doux rêve.

Par Alexandre Alain
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Matos_de_blackos Niveau : DHR
Boh ce titre d'article en bois sérieux...!^^
Mark Renton Niveau : CFA2
Je ne vais pas lire cet article, mais je mets 5 étoiles pour ce titre parfait. Je mettrais bien 20 étoiles. Merci.
Je savais pas que leur coach était champion du monde de rugby en 2003...
JeChausseDesPatrick Niveau : District
Un titre un peu con-con-l'équipe, qui a peut-être fait pire: "la mayonnaise semble prendre"...je ne serais pa surpris. Mais bon...
Profitez la ligue 2 dans 15 jours plus personne en parlera...

Alors que c'est marrant...

Auxerre, Monaco, Nantes, Lens, le Havre...
De vrais belles affiches c'est limite plus attrayant que la L1.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 7