1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 10e journée

Dijon tombe, Bourg Péronnas marque le pas

Après six victoires d'affilée, Dijon perd à Tours (1-0). Mais les Bourguignons ont toujours une marge en tête du classement. Retourné par Clermont (3-2), Bourg Péronnas chute du podium. Sochaux a enfin gagné (1-0 contre Valenciennes).

Modififié
10 1

Le match qu'il fallait voir : Laval 3-2 Créteil


Buts à Laval ! À domicile, les Tangos ont dominé les Cristoliens sur un score prolifique (3-2). La dernière fois que le stade Francis-Le Basser avait vu autant de buts, c'était le 19 septembre 2014, et ce jour-là, les Lavallois s'imposaient sur le même score devant Angers. Face à Créteil, les hommes de Denis Zanko ont rapidement dessiné leur succès. Mais même menés de trois buts, les Val-de-Marnais ont réussi à revenir dans le coup en fin de match. Pour Laval, l'essentiel est là : le succès, après un mois de septembre pourri (0 victoire, 1 nul et 3 défaites). Au classement, les Tangos reviennent à hauteur du peloton de chasse, à trois points du podium.

Le joueur frisson : Famara Diedhiou

Onze buts en dix matchs, encore auteur d'un doublé décisif… qui d'autre que Famara Diedhiou ? Alors certes, contre Bourg Péronnas (3-2), l'attaquant clermontois a marqué ses deux réalisations sur penalty, mais il a directement provoqué le troisième but des siens. Tandis que les Auvergnats sont menés au score, c'est lui qui met la pression sur le défenseur Florent Ogier ; ce dernier assène un coup de casque malheureux au fond de ses propres buts. Diedhiou reste donc l'unique buteur clermontois après dix journées de championnat. Il faut remonter à la saison 2000-01, avec le Sochalien Santos, pour retrouver un joueur ayant inscrit autant de pions à ce stade de la saison. Pas (encore) suffisant cependant pour que le Sénégalais retrouve la sélection nationale.

Les images du week-end : Boussaha enfile les gants et retrouvailles entres gloires du PSG



Après l'expulsion du gardien de Bourg Péronnas Julien Fabri, l'attaquant Lakdar Boussaha enfile les gants pour les dernières minutes du match à Clermont. Pas de miracle, Clermont marque sur penalty dans la foulée.


« J'ai eu la chance de jouer avec Monsieur Sušić. » C'est par ces termes qu'Antoine Kombouaré se remémorait, la semaine dernière, l'époque de ses premiers pas au PSG. C'était au début des années 90 et le Bosnien s'apprêtait, lui, à parachever son œuvre dans la capitale. Ce vendredi, les retrouvailles entre les deux hommes ont tourné à l'avantage de Magic Sušić, Évian Thonon Gaillard a battu le RC Lens (2-1).

Ils l'ont dit :

- Tours stoppe l'élan dijonnais à la Vallée du Cher (1-0) ! Frédéric Sammaritano espère que la si bien huilée machine bourguignonne ne va pas s'enrayer : « Il y a un énorme potentiel dans ce groupe. Mais c'est toujours facile quand tout va bien. On va voir maintenant » , prévient le milieu offensif.

« On devrait être encore plus tueurs, regrette José Riga après le match nul de Metz à Brest (1-1). On a la trêve internationale maintenant pour apporter à chacun ce qui lui manque. » La DGSE suit ça de près.

- Nancy roule sur l'AC Ajaccio (3-0), et ça ne plaît pas à Olivier Pantaloni : « Nous n'avons joué qu'un gros quart d'heure, jusqu'au premier but nancéien. Après, l'équipe a été en dessous de tout ce qu'on pouvait espérer. C'est une grosse gifle pour nous. Il faut tout de suite tirer la sonnette d'alarme » , lance le coach corse.

« Aujourd'hui, je me satisfais du moindre point. » José Pasqualetti est soulagé, après le match nul contre le Red Star (1-1), Nîmes est désormais débarrassé de ses huit points de pénalité.

Les débuts de Revault, fin d'intérim pour Daf



À la recherche d'un entraîneur depuis le 15 septembre et le limogeage d'Olivier Echouafni, Sochaux mise sur Albert Cartier. Et le coach qui a hissé Metz en Ligue 1 en 2014 retrouve une équipe avec le sourire. Les Lionceaux ont dominé Valenciennes (1-0) à Bonal. Un vrai soulagement, puisque les Doubistes étaient la dernière formation de L2 en quête d'un premier succès. Omar Daf conclut son intérim de la meilleure des manières.
De son côté, pour son début d'intérim sur le banc du HAC, Christophe Revault n'a pas obtenu les trois points. Dominateurs en première période, puis acculés en seconde, les Havrais ont finalement concédé le match nul (0-0) devant Niort.

Les Tourangeaux solidaires 



La stat qui tue : 1



Le Paris FC n'est plus invaincu, il a concédé sa première défaite de la saison à Auxerre (2-0)… après six matchs nuls consécutifs. 14e au classement, les protégés de Denis Renaud n'ont plus goûté à la victoire depuis la mi-août.

⇒ Résultats et classement de Ligue 2

Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quel dommage pour Créteil.
Cette équipe ne cesse de m'étonner.. D'aileurs il suffit de regarder les stats, c'est la 3eme attaque de L2 mais la 19eme défense..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 1