1. //
  2. // 21e journée

Dijon se manque, le Gazélec sur le podium

Un match fou à Gaston-Gérard entre Dijon et Nîmes (4-5), le Gazélec qui remporte le derby ajaccien sur la pelouse de l'ACA (0-3). En bas de tableau, Créteil et Arles-Avignon l'emportent.

Modififié
0 6

Dijon 4–5 Nîmes

Buts : Gastien (5e), Varrault (15e), Diony (66e), Bela (89e) pour Dijon / Marin (31e), (68e), Maoulida (sp) (36e), Robail (50e), Hsissane (87e) pour Nîmes

Il est là, le match le plus fou de la soirée. 9 buts, en Ligue 2 ! Un Dijon opportuniste en début de match avec un but de Johan Gastien (5e) après un corner mal dégagé par la défense nîmoise. Rebelote à la 15e avec une tête ravageuse de Cédric Varrault sur un nouveau corner bourguignon. Les Dijonnais se montrent dangereux sur chaque action, mais Nîmes laisse passer l'orage. Marin réduit le score à la 31e, de la tête après un coup franc mal repoussé par Baptiste Reynet. Le portier du DFCO fait faute dans sa surface sur un Toifilou Maoulida qui porte bien son prénom (36e). L'attaquant égalise sur le penalty et sort sa traditionnelle bandelette. La remuntada se précise à la 49e lorsque Robail inscrit le 3e but nîmois d'un superbe lob extérieur du pied. Mais Dijon pousse et arrache l'égalisation à la 66e grâce à Diony. Réponse dans la minute qui suit. Marin s'offre le doublé et remet Nîmes devant. Le break est fait à la 87e (3-5, Hsissane), mais Dijon résiste et plante un quatrième pion à la 89e grâce à Bela. Troisième victoire en trois matchs pour Nîmes. Dijon manque une belle occasion de revenir sur Troyes, qui peut s'envoler en cas de succès contre Sochaux demain à 14h.

AC Ajaccio 0–3 Gazélec Ajaccio

Buts : Poggi (23e), Pujol (55e), Mayi (87e) pour le Gazélec

Ajaccio est la seule ville de France avec deux clubs dans les deux premières divisions. Et ces deux clubs, l'AC Ajaccio et le Gazélec Ajaccio, ne s'étaient jamais affrontés à un niveau aussi haut avant cette saison. On connaît l'adage : « Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne » . Les Gaziers l'ont bien compris. Dennis Oliech est, pourtant, le premier à se mettre en évidence, mais c'est Louis Poggi, capitaine du Gazélec, qui ouvre le score en renard des surfaces à la 23e. La tension monte peu avant la mi-temps avec quelques mauvais coups des côtés. Un derby corse, quoi. Et quoi de mieux qu'un derby pour refaire parler de soi. Grégory Pujol, 74 buts en Ligue 1, vient doubler la mise pour le Gaz' à la 55e. Mayi crucifie l'ACA à la 87e. 3-0, les Gaziers montent sur le podium de la Ligue 2.

Orléans 0–0 Auxerre


Pour avoir un bon match, il faut deux équipes joueuses, une bonne pelouse et deux cubes de Kubor. Malheureusement, il n'y avait rien de tout cela, ce soir, au Stade de la Source. 1995 prend le rap à la Source, mais il doit n'y avoir que ça à prendre. « Auxerre » et «  source » , ça ne peut pas être autre chose que Cristaline de toute manière. 0-0, « fini de blaguer, on passe à la suite » , ça se prête bien à la Ligue 2, finalement 1995.

Créteil-Lusitanos 1–0 Laval

But : Ndoye (78e) pour Créteil

Il aura fallu attendre la 78e minute pour voir cette partie se décanter. Jusque-là, une légère domination lavalloise, sans plus. 78e donc, les Cristoliens marquent sur leur première frappe cadrée grâce à Ndoye. Malgré quelques tentatives des Mayennais en fin de match, les Lusitanos l'emportent. 3 points qui vont faire du bien aux Franciliens qui prennent leur distance avec la zone rouge. Première victoire pour Thierry Froger, le nouvel entraîneur de Créteil.

Le Havre 1–1 Niort

Buts : Sao (46e) pour Le Havre / Roye (54e) pour Niort

Une histoire de penalties. Le premier pour Le Havre, frappé par le buteur maison Mickael Le Bihan, mais parfaitement repoussé par Paul Delecroix. Comme un symbole de l'inefficacité offensive des Havrais. Sans Adriano ni Simão, c'est toujours plus compliqué. Mais c'est Moussa Sow ou plutôt Moussa Sao qui vient délivrer les Normands en début de seconde période. Réponse immédiate des Chamois sur penalty, ou presque. Roye voit son péno repoussé par Abdoulaye Diallo, mais le Niortais suit bien et pousse le cuir au fond des filets. Le match nul qui n'arrange personne.

Arles-Avignon 1-0 Nancy

But : Psaume (86e) pour Arles-Avignon

Paul Nardi était de retour dans les buts nancéiens. Le gardien espoir a repoussé un penalty de Larsen Touré à la 50e, mais a dû s'incliner à la 86e minute sur une merveille de frappe enroulée signée Benjamin Psaume. 3e victoire d'Arles-Avignon cette saison qui revient à 8 points de Clermont, premier non-relégable.

Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Elcocolonel Niveau : DHR
Damned, je ne peux même pas exiger qu'on rétablisse l'orthographe correcte de "nancéien" vu le nombre de défaites qu'on enchaîne.
Message posté par Elcocolonel
Damned, je ne peux même pas exiger qu'on rétablisse l'orthographe correcte de "nancéien" vu le nombre de défaites qu'on enchaîne.


perso je lis même plus les articles parlant de ligue 2... ca me déprime trop
@ l'auteur : concernant le passage sur le derby d'Ajaccio, tu dis 2 conneries dans les 2 premières phrases
Message posté par gazole
@ l'auteur : concernant le passage sur le derby d'Ajaccio, tu dis 2 conneries dans les 2 premières phrases


Ben je cherche sur la première phrase, et je trouve pas..
Tu peux m'en dire plus ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6