En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Dijon renverse Lorient, Rennes s'en sort bien

Grâce à un but de Pierre Lees Melou dans les arrêts de jeu, Dijon enfonce encore un peu plus Lorient (2-3), alors que Rennes s'en sort in extremis face à des Nantais une nouvelle fois intéressants.

Modififié

Angers 2-1 Metz

Buts : Tait (25e), Pépé (35e) pour Angers // Traoré CSC (33e) pour Metz

Stéphane Moulin va croire que c'est lui qui porte malheur. Grippé, l’entraîneur angevin a vu depuis son canapé son équipe renouer avec les trois points après neuf journées de suite sans victoire en championnat. Titulaire pour la première fois de la saison, Flavien Tait a pris ses responsabilités en logeant son coup franc dans les filets de Didillon. Mais Angers aime se mettre en difficulté tout seul, et, pour la troisième fois en 2017, les Angevins mettent un but contre leur camp. Cette fois, c'est le capitaine Ismaël Traoré qui trompe son propre gardien. Pas de quoi atteindre le moral des locaux qui repartent de l'avant et reprennent très vite l'avantage par Nicola Pépé, tout juste revenu de la CAN, qui prend de vitesse Signorino avant de finir tranquillement d'un enroulé du gauche. La suite de la rencontre se résume en un attaque-défense durant lequel Thomas Didillon a prouvé ses qualités de gardien. Il faut dire que Metz a évolué à dix, après un carton rouge sévère de Renaud Cohade pour un coup de coude involontaire (39e), puis à neuf, après un coup de Fallou Diagne sur le tibia de l'attaquant-défenseur Pavlović (66e).


Bastia 1-1 Caen

Buts : Saint-Maximin (26e) pour Bastia // Rodelin (45e) pour Caen

Une semaine après les cris de singe à l'encontre de Mario Balotelli, Bastia retrouvait son stade de Furiani, qui faisait moins de bruit qu'à l'accoutumée puisqu'une tribune était fermée. Pas de quoi gêner le tonitruant Allan Saint-Maximin qui s'offre un raid dans la défense caennaise et ouvre le score après avoir martyrisé Alaeddine Yahia. Mais, sans leur public, les Corses se sont mis à reculer, et Lindsey Rose fauche Féret dans la surface de réparation juste avant la fin de la première période. Rodelin ne tremble pas et égalise d'une frappe croisée. Motivés à l'idée de remporter un premier succès à l'extérieur, les Caennais continuent de pousser durant le second acte, mais à l'image de Delaplace qui manque sa reprise (76e), les Normands manquent d'efficacité et doivent se contenter du point du match nul. Un résultat qui n'arrange aucune des deux équipes.


Lorient 2-3 Dijon

Buts : Marveaux (50e) et Waris (60e) pour Lorient // Diony (10e), Loties (70e) et Lees Melou (92e) pour Dijon

Bernard Casoni va avoir deux-trois mots à dire à Majeed Waris au coup de sifflet final. Alors que le score était encore de 2-2, l'attaquant ghanéen avait l'occasion de donner l'avantage à Lorient sur penalty, mais balance une frappe toute molle en plein milieu que Baptiste Reynet détourne sans bouger (76e). Car derrière, Pierre Lees Melou, lui, ne va pas trembler en reprenant le centre de Mehdi Abeid dans les dernières secondes du jeu pour offrir la victoire à Dijon. Les Dijonnais avaient très bien commencé la partie en ouvrant le score par l'intermédiaire de Diony, avant que Lorient ne revienne au score grâce à une belle finition extérieur du pied de Sylvain Marveaux. Le moment choisi par Majeed Waris pour inscrire son septième but de la saison en trompant Reynet sur penalty. La suite vous la connaissez : Loties profite d'un cafouillage pour égaliser, Waris se troue et PLM sauve une nouvelle fois Dijon.


Nancy 0-2 Bordeaux

Buts : Cuffaut CSC (68e) et Malcom (88e) pour Bordeaux

Joffrey Cuffaut va avoir du mal à dormir ce samedi soir. Alors que son équipe de Nancy dominait légèrement une équipe bordelaise peu dangereuse, le latéral droit a inscrit de manière assez improbable une tête plongeante dans ses propres cages, alors qu'il était totalement seul. Un but qui a fait très mal aux Nancéiens et qui a réveillé les Girondins qui ont alors commencé à se montrer dangereux. Et c'est l'inévitable Malcom, tout juste entré en jeu, qui va assommer les supporters du stade Marcel-Picot en doublant la marque d'un sublime coup franc dans la lucarne de Sergey Chetnik, préféré logiquement à N'Dy Assembe.



Rennes 1-1 Nantes

Buts : Gnagnon (87e) pour Rennes // Iloki (45e) pour Nantes

Ce Rennes-Nantes a bien résumé ce qu'on attend d'un derby : un public chaud, des buts et un retournement de situation. Bon, pour le jeu, il faudra repasser. Si les Rennais n'ont pas montré grand-chose, ils ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout et d'égaliser dans les derniers instants de la partie par le défenseur Joris Gnagnon sur un coup franc de 50 mètres de Costil. Les supporters du Roazhon Park, qui ont dégainé un sublime tifo Lucky Luke en début de match, pouvaient exulter, ils ne perdront pas face aux voisins nantais, qui méritaient bien mieux après avoir ouvert le score à la suite d'une belle action collective : Sala pour Bammou qui décale en une touche Jules Iloki qui s’y prend à deux fois pour battre Costil. Après quatre victoires et une défaite en Ligue 1, Sergio Conceição connaît donc son premier match nul en championnat.

Classement et résultats de la Ligue 1

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Le LOSC se paie l’OL