1. //
  2. // 8e journée
  3. // Résumé

Dijon leader, Bourg-en-Bresse sur le podium

Le sommet de la Ligue 2 change de visage. Dijon a profité du faux pas de Metz au Havre pour prendre la tête des débats en s'imposant contre Sochaux. Le FCSM est d'ailleurs au fin fond du trou. Pendant ce temps-là, Bourg-en-Bresse se tape tranquillement l'incruste sur le podium.

Modififié
5 13

Nancy 0-1 Auxerre

But : Grégory Berthier (71e) pour Auxerre

Le bon match nul des Nancéiens dans l'enfer de Saint-Symphorien la semaine dernière (0-0) ne sera pas bonifié. Les boys de Pablo Correa se sont inclinés au terme d'une rencontre qui aurait donné mal à la tête à un Doliprane. Pourtant, dès le premier quart d'heure, ce sont les Auxerrois qui tremblent face à des Nancéiens entreprenants. Mais ils tiennent bon, laissant le rythme de la partie baisser doucement, jusqu'à atteindre une certaine forme de néant au début du second acte. Néant seulement brisé par les coups de sifflet de l'arbitre. Pas d'allant ni de prise de risques, et une crainte réciproque de se prendre un but en contre qui pourrit le match. La sieste prend finalement fin à la 71e minute sur une reprise de volée de Berthier, qui ouvre alors le score pour l'AJA. On commence enfin à s'amuser un peu, et les Nancéiens, à qui il reste sans doute beaucoup d'énergie, se jettent à l'assaut des buts auxerrois. Sans réussite. Auxerre aurait même pu alourdir la marque en gérant mieux les contres obtenus en fin de match. L'ASNL chute du podium à la 4e place, l'AJA intègre la première partie de tableau.

Clermont 2-1 Ajaccio

Buts : Famara Diedhiou (13e, sp et 14e) // Hugo Videmont (90e) pour Ajaccio

Famara Diedhiou continue son petit bonhomme de chemin. L'international sénégalais reste le seul et unique buteur de Clermont au bout de huit journées. Bon, cette fois-ci, on l'a plutôt aidé pour inscrire ses septième et huitième buts. D'abord, c'est l'arbitre qui lui file un coup de pouce en sifflant un penalty pour une main imaginaire. Il le transforme. Quelques secondes plus tard, c'est la défense ajacienne qui lui offre un but sur un plateau. Toujours aussi peu inspirés offensivement, les Corses ne parviennent pas à réagir, et le match semble déjà plié. Et c'est le cas. Clermont se contente ensuite de gérer pendant toute la seconde période face à des Corses qui finiront par inscrire un but inutile. Les deux clubs d'Ajaccio risquent de rétrograder d'une division cette année.

Évian TG 0-1 Red Star

But : Danilson Da Cruz (84e) pour le Red Star

Évian Thonon Gaillard a décidément du mal face aux promus de la capitale. Après un 0-0 tout moisi contre le Paris FC samedi, l'ETG n'a même pas réussi à le préserver contre le Red Star. Même si les hommes de Safet Sušić se procurent les deux plus belles occasions de la première période, le spectacle est très loin d'être au rendez-vous. En seconde période, les 22 acteurs ne mettent pas franchement de coup d'accélérateur, gênés par des conditions météo peu favorables. Le Red Star finit par planter un but au bout de l'ennui. L'Étoile rouge a bien retenu la leçon depuis la fessée contre Valenciennes (1-5). Depuis, le club de Saint-Ouen a décidé d'arrêter de vouloir trop jouer. Et ça paie puisqu'ils n'ont pas perdu en trois matchs.

Sochaux 0-1 Dijon

But : Frédéric Sammaritano (63e) pour Dijon

Dijon ! Il est là, notre nouveau leader. Pour Sochaux, la banderole « Bougez-vous  » qui trônait dans les tribunes du stade Bonal n'a pas suffi, et la dégringolade du FCSM continue. Première période difficile pour la poignée de braves assis en tribune, puisque les Sochaliens poussent sans parvenir à faire craquer des Dijonnais bien suppléés par leurs montants. Les Jaunes frappent le poteau, la barre transversale, le gardien... mais ne marquent pas. Alors évidemment, en seconde période arrive ce qui doit arriver : Frédéric Sammaritano ouvre la marque pour les Dijonnais sur une jolie passe décisive... d'Adolphe Teikeu, le défenseur sochalien, soudainement pris de panique. Évidemment, derrière, ça enchaîne, et Dijon obtient un penalty. Mais Tavares nous sort une frappe de U13 détournée par Werner, qui garde Sochaux sous respiration artificielle. Jusqu'à ce que l'on pense être la grande respiration : à la 82e, le jeune Sochalien Marcus Thuram, 18 ans, fait un petit festival dans la surface dijonnaise et obtient à son tour un penalty. Guerbert le tire... et le rate, lui aussi. Une dernière tête mal ajustée de ce même Guerbert finit d'assassiner les derniers espoirs des supporters de Bonal, Sochaux s'incline. Le FCSM est au plus mal, Dijon s'installe en tête.

Le Havre 1-1 Metz

Buts : Jean-Pascal Fontaine (21e) pour Le Havre // Romain Metanire (45e) pour Metz

Sur le papier, le leader messin devait passer une soirée peinarde en Normandie, face à des Havrais en grande difficulté actuellement (4 défaites sur les 5 derniers matchs). Mais les hommes de Thierry Goudet ont décidé de se bouger, histoire d'éviter d'avoir à dire au revoir à leur coach. En début de match, Jean-Pascal Fontaine, le plus altruiste des joueurs de Ligue 2 (3 passes), se laisse aller à un petit plaisir personnel en transformant un coup franc excentré pour les Havrais (21e). Sa façon à lui de souhaiter la bienvenue à Oberhauser, le gardien messin, qui honorait sa première titularisation en Ligue 2 ce soir. En reprenant au deuxième poteau un centre de Ngbakoto sur le gong de la première mi-temps, Metanire remet les compteurs à zéro (45e+1). Une terne seconde mi-temps plus tard, Havrais et Messins se quittent sur un score nul, et les Lorrains abandonnent leur couronne de leader à Dijon.

Nîmes 1-1 Paris FC

Buts : Fabien Barillon (52e) pour Nîmes // Romain Grange (37e) pour Paris

Un bon match nul et un brin d'espoir pour le Nîmes Olympique. En première période, les Nîmois essayent de créer du jeu, mais leur défense cède beaucoup trop facilement sur une rapide attaque parisienne : à la 37e, Romain Grange ouvre le score d'un plat du pied-sécurité sur un bon travail de Louis Bongongui. Sur l'horrible pelouse des Costières, les Nîmois recollent sur corner dès le retour de la pause grâce à une grosse tête de Barillon (52e). Un retour mérité qui fait du bien à la tête pour le Nîmes Olympique, qui fait le siège du but d'Alexis Thébaux. Mais même le jeune espoir Toifilou Maoulida, entré en fin de match, n'arrive pas à offrir au Nîmes Olympique sa première victoire de la saison, vendangeant même un penalty à la 92e minute. Malgré tout, avec ce nul, les joueurs de Pasqualetti peuvent bientôt envisager d'atteindre la barre des 0 point. À noter : venus avec des shorts blancs similaires à ceux du NO, les joueurs du Paris FC ont donc dû évoluer avec des shorts noirs, gracieusement prêtés par le club nîmois. On souhaite d'ores et déjà une bonne reconversion à l'intendant en charge des équipements.

Brest 1-1 Niort

Buts : Melvin Platje (2e) pour Brest // Ande Dona Ndoh (19e) pour Niort

Niort ressort peu à peu la tête de l'eau. Après une victoire très importante vendredi contre Nîmes, les Chamois prennent un point non négligeable ce soir à l'extérieur. Pourtant, tout commence mal pour eux avec le premier but de la saison de Platje pour Brest dès les premières minutes. Les Niortais ne s'affolent pas et égalisent plutôt rapidement. Un gros coup sur la tête de Brestois toujours aussi fébriles collectivement. D'ailleurs, les Bretons peuvent s'estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec le match nul, parce que que Niort se procure trois grosses occasions avant la pause. Dans les vestiaires justement, le discours a dû être musclé, parce que les Brestois reviennent avec d'autres intentions. Mais malgré un nombre d'occasions incalculable et l'expulsion de Kiki côté niortais, Brest ne trouvera pas la faille. La dernière victoire bretonne contre Niort à domicile remonte au 21 mars 2008. De quoi donner le sourire au seul supporter niortais qui a fait le déplacement ce soir. Big up.

Laval 1-3 Bourg-Péronnas

Buts : Moulaye-Idrissa Ba (4e), Pape Sané (45e) et Lakdar Boussaha (83e) pour Bourg // Julien Viale (62e) pour Laval

Et de quatre, quatre victoires consécutives. Bourg-Péronnas s'impose définitivement comme la très bonne surprise de ce championnat de Ligue 2. Même en changeant cinq joueurs dans son onze de départ, le FCBBP01 est allé chercher trois points à Laval. Dès la 4e minute, les Bressans se facilitent la tâche en marquant sur une contre-attaque éclair. Pour se rassurer, les Lavallois mettent le pied sur le ballon. Mais les Tangos ont beau avoir la possession, ce sont bien les Burgiens les plus dangereux. Après un premier avertissement, Pape Sané profite d'un cadeau de la défense pour inscrire le but du 2-0 juste avant la pause. Au retour des vestiaires, Laval accélère et trouve la faille dès l'heure de jeu. Mais les Tangos ont beau pousser, tout réussit à Bourg-en-Bresse en ce moment. Les Burgiens tuent le match en marquant contre le cours du jeu. Le Football Club Bourg-en-Bresse Péronnas 01 est troisième de Ligue 2. Oui monsieur.

Tours 1-2 Créteil

Buts : Luca Miracoli (90e) pour Tours // Florent Mollet (23e et 49e) pour Créteil

Le bon vieux match de milieu de tableau a tourné à l'avantage de Créteil. S'ils n'avaient pas été vernis vendredi, les Cristoliens ne se sont pas démobilisés. D'entrée, ils entament tambour battant face à des Tourangeaux qui ont beaucoup de mal à exister, excepté Bryan Bergougnoux comme bien souvent. Florent Mollet finit par ouvrir le score d'un plat du pied parfait. La domination de Créteil est sans partage jusqu'à la pause. Au retour des vestiaires, Tours fait illusion quelques minutes en revenant avec d'autres intentions, sauf que le même Mollet aggrave la marque. Et même quand Tours trouve la solution grâce à Bergougnoux, l'arbitre refuse le but pour une faute que Marco Simone doit encore chercher. Tours se met tout de même à y croire et pousse pour revenir au score. Malheureusement, le but de Miracoli arrive trop tard pour espérer accrocher un match nul miracle.

⇒ Résultats et classement de Ligue 2

Par Kevin Charmant et Albert Marie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Le FC Messe? Un nouveau délire de Thiriez?

Sinon, Dijon est bel et bien le patron de la Ligue 2 pour le moment. Cette deuxième mi-temps de folie et le petit Bela, quel régal de le voir jouer...
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
lol le résumé de sochaux...poissard comme pas permis les mecs
Le péno de Maoulida c'est criminel... Pour un mec avec une telle bouteille et la conscience que s'il marque, le NO est encore en vie en Ligue 2, c'est une "faute professionnelle"!

Mais le NO doit tuer le match bien avant ça malheureusement...

Dégoûté...
ballondeplomb Niveau : CFA
c'est sérieux le sponsor sopalin de nancy ?
Message posté par groquik
Le péno de Maoulida c'est criminel... Pour un mec avec une telle bouteille et la conscience que s'il marque, le NO est encore en vie en Ligue 2, c'est une "faute professionnelle"!

Mais le NO doit tuer le match bien avant ça malheureusement...

Dégoûté...


J'aurais pas dit mieux.
En pleine saison des vendanges, on a fait un honneur aux Costières de Nimes....
Mounié qui arrive pas à la mettre au fond en deux reprises alors qu'il n'y a plus de gardien... Koura (ou Tchenkoua) qui perd son face à face. Thebaux (qui a été monstrueux) qui sort la demi volée pleine lulu de Mounié et pour finir Maoulida qui nous plante un couteau dans le dos en tirant ce penalty à la 92eme comme une vieille.
C'était trop !!!

Déjà que l'on est pas aidé avec les -8pts mais si en plus, on arrive pas à gagner un match que l'on domine autant à la maison, c'est direction le National...
victoire limite encore pour l'AJA, ca durera pas éternellement mais c'est toujours bien d'avoir un matelas pour ne pas descendre en national... quel manque d'ambition dans le jeu...

Maoulida et les pénos, je comprends meme pas qu'il en tire encore après en avoir raté 2, dans le meme match, contre Bordeaux...!!!!!!!!!

Sammaritano qui fait un bordel à Dijon ca fait bien chier...
Qui ne saute pas n'est pas Dijonnais hé!
Qui ne saute pas n'est pas Dijonnais hé!
Et personne touche à notre petit Bela c'est notre plus value assurée ?
petitbodiel Niveau : CFA2
Le Red Star qui gagne, ça fait plaisir.
Super que Bourg engrange autant de point en ce début de saison !
Ils vont se maintenir les poulets
Pourquoi le FC Bourg-Péronnas se nomme maintenant FC Bourg-en-Bresse 01 ? Ils ont changé le nom lors de l'accession en L2 ?
Ouais les Chamois sortent peu à peu la tête de l'eau. La victoire contre Nîmes vendredi est étriquée : but sur corner après avoir joué à 11 contre 10 (un peu injustement du reste) toute une mi-temps. Hier-soir match plus solide, surtout en première mi-temps, où on se procure deux trois grosses occasions pour virer en tête à la pause. Mais bon ça reste un bon résultat. Va falloir arrêter de prendre des rouges par contre, et enchaîner à domicile pour enfin quitter la zone rouge.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 13