1. //
  2. // Résumé de la 13e journée

Dijon garde la tête, Arles et Tours s'enfoncent

Le trio de tête reste inchangé avec Dijon en pole position, le Gazélec reste en embuscade tandis que Arles et Tours coulent en bas du classement.

Modififié
3 3
  • Dijon, Troyes, Brest tiercé gagnant

    Les Dijonnais conservent leur première place et portent la série à six victoires en six matchs à domicile cette saison. Les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont attendu la seconde période pour faire la différence. L'attaquant français Loïs Diony marque le premier, d'un petit piqué astucieux, et débloque son compteur but. Neuf minutes plus tard, Tavarez double la mise et confirme la place de leader des Dijonnais. Philippoteaux clôt la marque sur penalty, avant que Rémy ne prenne un carton rouge pour une semelle bien haute. Ce sera en leader que Dijon se déplacera à Angers lors de la prochaine journée. Derrière, les Troyens restent de solides deuxièmes. Les joueurs de Jean-Marc Furlan sont venus à bout d'Orléans. Avec cette défaite, Orléans en est maintenant à neuf rencontres consécutives sans victoire. L'unique but du match est l'œuvre de Benjamin Nivet. Le capitaine troyen a marqué sur penalty après une main de Pinaud dans la surface. Les Orléanais ont joué le dernier quart d'heure à dix, après l'expulsion de N'Goyos. Quant aux Troyens, ils enchaînent un quatrième match consécutif sans défaite et confirment après la victoire acquise contre les leaders dijonnais la semaine passée (1-0). Brest reste à égalité de points avec Troyes. Les Brestois signent, par la même occasion, leur première victoire à l'extérieur de la saison. Dans un match bien maîtrisé, les hommes d'Alex Dupont s'imposent 3 à 0 sur la pelouse auxerroise. Simon Falette a ouvert le score et offert la place de leader aux Brestois pour une petite minute seulement. Resté aux avant-postes après un corner, le défenseur breton a devancé la sortie de Léon pour placer sa tête. L'éternel Grougi a doublé la mise pour Brest. Pour son deuxième but en deux matchs, l'ancien Clermontois a fini du plat du pied gauche après un bon centre au cordeau d'Alphonse. En totale réussite, les Brestois vont inscrire un troisième but par l'intermédiaire d'Alphonse, décidément dans tous les bons coups.

  • Le Gazélec suit, Sochaux pas loin

    Derrière le trio de tête, le Gazélec continue de rester à l'affût. Les Corses s'imposent 1-0 contre Châteauroux, qui frôle la zone rouge. Derniers non-relégables, les Castelroussins retombent dans leur travers après une victoire contre Niort obtenue la semaine dernière. Le GFC Ajaccio renoue lui avec le succès, après la lourde défaite de la semaine dernière contre Brest (3-0). L'entraîneur du club corse, Thierry Laurey, peut remercier Florian Fabre pour avoir débloqué les débats. Profitant d'une anticipation de Bonnefoi, il marque sur coup franc et fait passer les Ajacciens devant Nancy, avant son match de dimanche contre Niort (14h). À deux points derrière le Gazélec et quatre du podium, les Sochaliens sont venus s'imposer sur la pelouse de Créteil. Tout s'est joué dans le dernier quart d'heure. Butin, d'abord, a ouvert le score pour le FCSM, profitant d'un ballon mal repoussé par Merville. Mais seulement deux minutes après, l'USC a égalisé par l'intermédiaire d'Andriatsima qui marque du gauche une frappe décroisée. Mais à cinq minutes du terme, Sochaux porte le coup de grâce, par Karl Toko Ekambi. Les Sochaliens grimpent d'une place au classement et passe septième.

  • Clermont se défonce, Arles et Tours s'enfoncent

    Dans le bas de tableau, à mesure que les journées s'égrènent, la menace se veut plus pressante. Parmi les trois relégables à l'orée de ce treizième rendez-vous de la saison, il n'y a finalement que Clermont qui a su relever la tête. Opposés à des Nîmois sans mordant, les Auvergnats n'ont pas fait dans le détail. Après le festival de buts malgré leur défaite à Caen en Coupe de la Ligue mardi (4-3), les hommes de Corinne Diacre avaient encore des fourmis dans les jambes. Laissé au repos, Idriss Saadi, le meilleur buteur du club, n'a mis qu'un gros quart d'heure à se remettre en évidence. Son lob tout en finesse depuis l'extérieur de la surface est à coup sûr le but de la soirée. Dans la foulée, Jordan Nkololo y est allé de sa réalisation, avant que Thibault Moulin ne voit sa frappe contrée infliger une troisième plaie aux Crocodiles. Et alors que les Clermontois s'élèvent hors du rouge, Tours et Arles-Avignon s'y enlisent. Les premiers étaient en déplacement du côté de Laval, équipe de milieu de tableau toujours dure à bouger lorsqu'elle évolue devant ses supporters. Dans un premier temps conquérants, tournés vers la révolte, les Tourangeaux se sont fait hara-kiri lorsque Youssef Adnane a récolté une deuxième biscotte en fin de première période. Il n'en fallait pas tant aux Tangos pour tranquillement claquer deux pions, l'un par Diallo, l'autre par Alla. La réalisation tardive de Kouakou n'occultera pas cette triste vérité : en sept sorties cette saison, le Tours FC s'est incliné à sept reprises. Cela sent mauvais. Vainqueurs de Nîmes lors de la journée précédente, les joueurs d'Arles-Avignon n'ont, eux, rien confirmé et n'avaient tout simplement pas pied au stade Océane du Havre. Contre des joueurs du HAC revanchards après leur défaite dans les dernières secondes à Nancy en début de semaine (2-1), les hommes de Stéphane Crucet se sont heurtés à leur limite. Le Havre, par Bonnet du droit, puis Le Bihan de la tête, a décapsulé Arles pour recoller au podium.

    ⇒ Résultats et classement de L2

    Par Jean-Guillaume Bayard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    benoit-tango Niveau : District
    Match tout pourri à Laval. On a gagné, mais on s'est bien fait chier.
    Et merci à la ligue de nous avoir mis l'arbitre le plus nul de L2 pour les journées de l'arbitrage. C'est là qu'on se sent aimé.
    Bordel, à force de gagner des matchs et de s'accrocher à cette première place, on va commencer à se convaincre qu'on peut monter.
    [citer id="1474621" auteur="AlexMinot"]Bordel, à force de gagner des matchs et de s'accrocher à cette première place, on va commencer à se convaincre qu'on peut monter.[/cite

    DIJONNAIS!!! DIJONNAIS!!!
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Reims sabre Monaco
    3 3