1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. //

Digne peut-il piquer la place d'Évra ?

À 20 ans, le gaucher du PSG pourrait – devrait – être titulaire en équipe de France à la place d'un Patrice Évra sur le déclin et dont les bonnes performances sportives en équipe de France se comptent sur les doigts d'une seule main. Alors, c'est pour quand ?

61 47
Dans un monde idéal, Patrice Évra et Lucas Digne feraient chambre commune depuis leur arrivée à Clairefontaine. Le soir, quand les lumières s'éteignent et les yeux se ferment, Patrice Évra, moustache chère à Alexandre Dumas au-dessus de la lèvre supérieure, aurait demandé à Lucas Digne de s'agenouiller face à lui. Pour l'adouber. Le vétéran aurait ainsi demandé à son jeune vassal de prendre la relève et de faire respecter sur ses terres l'ordre et la loi. Ce côté gauche que le Mancunien a fait tomber dans sa besace depuis 57 sélections. Il est temps de penser à l'avenir. À 33 ans, Évra n'incarne plus l'avenir de l'équipe de France au poste de latéral gauche. En dix ans, le Mancunien n'a jamais réussi à éteindre concrètement la concurrence à son poste. Clichy, Trémoulinas, Mathieu n'ont jamais vraiment eu leur chance et/ou ont explosé en vol. Finalement, Patrice Évra est toujours là pour trois raisons : son expérience, son amour du maillot bleu et parce qu'il n'y avait rien de mieux.

Depuis peu, un dernier loustic est entré dans la danse. Prénom : Lucas. Nom : Digne. Âge : 20 ans. Vainqueur du Mondial U20 l'an dernier, le latéral gauche du PSG représente l'avenir. Évra le sait. Deschamps le sait. Tout le monde le sait. Sauf que pour le moment, c'est Patrice Évra qui devrait débuter le Mondial dans la peau d'un titulaire. Actuellement, le Parisien sort d'une bien meilleure saison que le numéro 3 des Red Devils alors qu'il n'est pas titulaire en club. Douce ironie. Finalement, le choix de carrière parisien de celui que l'on peut facilement affubler du surnom de « Ratatouille » est une franche réussite. « Je pense que j'ai acquis beaucoup plus de sérénité sur le terrain. De l'expérience aussi, parce qu'en jouant avec des grands joueurs, on en acquiert forcément. J'ai progressé dans la qualité de mes centres et défensivement aussi » , décortiquait Digne en conférence de presse avant le match contre le Paraguay. « La concurrence avec Maxwell m'a bien sûr beaucoup aidé parce qu'avoir un grand joueur et un bon joueur devant soi, ça tire forcément vers le haut. Je pense que l'on s'est entraidés mutuellement pour progresser et être encore meilleurs. » Moralité, Maxwell et Digne sont au Brésil avec leur sélection pendant que la doublure lumière de Pat Évra à Man Utd, Alexander Büttner, enrichit son compte Instagram de photos de ses tatouages et de ses boucles de ceintures Dolce&Gabbana. CQFD. Et si Digne grillait finalement Patou sur la dernière ligne droite ? Sportivement, le choix sera logique. Et les Bleus sont déjà passés par là. C'était en 1996.

Comme Lizarazu en 1996 ?

À l'époque, le scénario était identique. Seule la distribution était différente. Didier Deschamps était joué par Aimé Jacquet, Patrice Évra prenait les traits d'Éric Di Meco et Lucas Digne avait comme avatar un certain Bixente Lizarazu. Peu avant l'Euro anglais, Di Méco était tranquillement titulaire sur la gauche de la défense tricolore. Trois mois avant le championnat d'Europe, il est même capitaine lors d'une victoire en Belgique (2-0). Pour le match d'ouverture, l'ancien Marseillais est du onze de départ. Lizarazu le remplace à l'heure de jeu pour ne sortir de l'équipe de France que dix ans plus tard. Un CV de daron sous le bras. Une passation de pouvoir en douceur et efficace. Alors pourquoi pas reproduire le même schéma avec les deux protagonistes actuels ? « Ça, il faut poser la question au coach, a ainsi tranché Digne cette semaine en conférence de presse quand on lui demande s'il peut venir titiller Évra. Moi, je profite de chaque minute qu'on me donnera. »

Prendre ce qu'on lui donne. C'est comme ça que le garçon a fonctionné au PSG cette saison. Avec la réussite que l'on sait. Notamment sur son CV. Sauf que pour installer Digne définitivement dans le rôle d'un starter, il faut tuer le père. On le sait, Évra est un dur à cuir. Un mec qui se relève de tout. Quand on a survécu au lancer de chronomètre de Knysna, aux jongles de Pierre Ménès, à la pire saison de l'histoire récente de MUFC, à l'humiliation de l'Euro 2012 contre l'Espagne, on peut survivre à tout. Même à Lucas Digne porté par le vent populaire. Sauf si Patrice Évra venait à se manquer. Non pas contre la Jamaïque, mais plus sûrement contre le Honduras lors du match d'ouverture du Mondial. D'ici là, les deux hommes pourront revisiter leur classique sur la transmission du savoir. On le sait d'avance, le passage de témoin se fera dans une formidable mise en scène. Dans ce domaine, Évra n'a jamais déçu. C'est pour ça, aussi, qu'on l'aime.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Frappe2mule Niveau : Loisir
Il faudrait déjà qu'il joue régulièrement avec le psg
Anonyme78 Niveau : CFA2
" Évra est un dur à cuir"
Je ne comprends pas très bien...Evra est un "dur à cuire" ou bien un caïd qui porte un beau blouson perfecto ?
Pinedhuitre22 Niveau : DHR
Bien sur que digne doit être titu, renouvellement oblige, il est bien plus complet que patoche qui est de plus en plus dégoûtant. Après niveau expérience c'est vrai que c'est pinuts à côté de l'autre pinceau mais bon.

Et puis son tarin à la zlatan n'y est pas pour rien.
patolardons Niveau : Loisir
Après Ribéry on sort Evra, et on se retrouve avec une équipe U20. C'est avec les jeunes qu'on gagne une coupe du monde, c'est bien connu.
patolardons Niveau : Loisir
Après Ribéry on sort Evra, et on se retrouve avec une équipe U20. C'est avec les jeunes qu'on gagne une coupe du monde, c'est bien connu.
frappe lourde Niveau : Loisir
Message posté par Frappe2mule
Il faudrait déjà qu'il joue régulièrement avec le psg


Sérieux, avant pour jouer en EDF il fallait absolument être titulaire dans son club , mais la avec le Cabaye et Digne c'est différent ...
patolardons Niveau : Loisir
Après Ribéry on sort Evra, et on se retrouve avec une équipe U20. C'est avec les jeunes qu'on gagne une coupe du monde, c'est bien connu.
patolardons Niveau : Loisir
Au top l'appli So Foot. Désolé pour le hat-trick.
On va pas se mentir, Digne a bien plus de talent qu'Evra au sommet de sa forme. La comparaison avec Di Meco/Lizarazu est plus que représentative de ce qui devrait se passer. De plus, avec la perte de Ribéry côté gauche, avoir un latéral très offensif et tout aussi efficace défensivement est plus que nécessaire aujourd'hui.

Encore une fois, regardons la vérité en face, Evra n'est pas assez tranchant offensivement, et a de plus gros risques que Digne, de prendre l'eau défensivement. Surtout face à un Shaqiri contre la Suisse, ou un Valencia contre l'Equateur. J'espère donc voir Digne titulaire dimanche soir, ce qui pourrait amener à penser qu'il sera titulaire au Brésil.

C'est aussi le devoir de DD de faire la bonne analyse (car je n'ai pas forcément raison :D), et de gérer l'aspect humain, car j'imagine qu'Evra serait plus que dégoûté de passer sur le banc, quelques jours avant la Coupe du Monde.
En termes de jeu peut être (et encore) mais en tant que leader sur le terrain y a pas photo.
On part avec une équipe de bisounours?
Digne n'a pour moi rien à faire dans ce groupe.. Alors de là à prendre la place d'Evra...
Il faut qu'il se montre digne de jouer à ce poste !

https://www.youtube.com/watch?v=6zXDo4dL7SU
Roland Gland Niveau : DHR
"Digne peut-il niquer la race d'Evra?"

Putain le mauvais réveil de soirée
les deux défenseurs latéraux, c'est les deux vrais points faibles de votre équipe depuis au moins 10 ans, avec le gardien. je crois que c'est un secret pour personne.
Eva et Dige ? Connais pas... (regardez la légende de la photo)
Message posté par s4int

Encore une fois, regardons la vérité en face, Evra n'est pas assez tranchant offensivement, et a de plus gros risques que Digne, de prendre l'eau défensivement. Surtout face à un Shaqiri contre la Suisse, ou un Valencia contre l'Equateur.


Je pense que, plus que Shaqiri, c'est Lichtsteiner qui doit te faire peur sur ce côté-là. Shaqiri est davantage efficace quand il repique au centre.
Message posté par soswiss
les deux défenseurs latéraux, c'est les deux vrais points faibles de votre équipe depuis au moins 10 ans, avec le gardien. je crois que c'est un secret pour personne.


Alors que vous, c'est votre seul point fort. Et encore c'est que à droite!
Ballon d' or-mones Niveau : DHR
Clairement non !
Evra a été un exemple sur son coté gauche lors du dernier match,rarement vu un défenseur aussi rassurant et plein de professionnalisme.
Il a été très bon tout en étant discret,sur ce dernier match je vois pas beaucoup de défenseur gauche à ce niveau là (vraiment).
S'il reste à ce niveau il sera surement un grand atout pour la France.
Message posté par muelsa


Alors que vous, c'est votre seul point fort. Et encore c'est que à droite!



Exact, nos deux latéraux sont clairement nos deux meilleurs joueurs. Ca non plus ce n'est pas un secret.
Message posté par soswiss
les deux défenseurs latéraux, c'est les deux vrais points faibles de votre équipe depuis au moins 10 ans, avec le gardien. je crois que c'est un secret pour personne.


Ouais c'est vrai qu'en 2006 Abidal et Sagnol c'était nos points faibles c'est bien connu..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
61 47