1. //
  2. // 16e journée
  3. // Lille/PSG

Digne, le garçon qui voulait jouer avec les grands

Quand Lucas Digne est arrivé au PSG en provenance de Lille contre un chèque de 15 millions d'euros, le postulat de départ était simple. Une première année pour apprendre dans l'ombre de Maxwell, une seconde pour pousser le Brésilien vers la sortie. Actuellement, l'international français n'a jamais semblé aussi loin d'une place dans le onze de départ du PSG. Pis, le Brésilien de 33 ans devrait même prolonger son aventure dans la capitale.

9 37
Il y a deux manières d'observer la progression de Lucas Digne au PSG. La première, pragmatique, consiste à se rendre compte que le garçon est devenu un international français (8 sélections en 2014), et qu'il vient de disputer une Coupe du monde et un quart de finale de Ligue des champions. La seconde, plus en relation avec le terrain, dépeint un jeune homme qui ne joue jamais les matchs importants tout en ne parvenant pas à s'imposer comme autre chose qu'une doublure de luxe. Au vrai, le niveau de Lucas Digne est entre les deux postulats de départ. Avec le retour tardif de Maxwell du Brésil, le numéro 21 du PSG avait pourtant débuté la saison dans la peau d'un titulaire (Trophée des champions et les trois premières journées). Quatre matchs pour installer le doute dans l'esprit de Laurent Blanc. Et puis Maxwell a retrouvé le terrain contre Saint-Étienne (5-0) et rappelé à tout le monde qui était le patron. Sur le banc, Digne a pu apercevoir l'écart qui le séparait du Brésilien.

Depuis, le garçon n'a joué que lorsque le turnover l'imposait (avant et après les matchs de Ligue des champions). Le genre de situation qui vous permet d'en apprendre beaucoup sur votre gestion de la frustration. Ça, et les sifflets du stade Vélodrome largement entendus lors de France-Suède, le 18 novembre dernier. Un Digne qui remplaçait alors Layvin Kurzawa - blessé - et qui va recueillir 20 minutes de sifflets nourris pour son appartenance au PSG. Flatteur tant le gaucher ne représente pas vraiment le club de la capitale. Sans parler des sifflets, des interrogations sur son réel niveau qui voient le jour ici et là depuis ce match. Doublure officielle de Patrice Évra en mars dernier, l'ancien Lillois est aujourd'hui constesté par la plèbe, Kurzawa et Trémoulinas au sein des Bleus. Le genre de situation qui doit pouvoir se renverser avec des prestations solides en club. Mais c'est là que le bât blesse.

Manque de poids


Face à Nice samedi, le jeune latéral gauche a eu un mal fou à faire des différences en un contre un, sans parler de ses centres qui ne trouvent jamais preneur, ou très rarement (une passe décisive cette saison, une seule l'an dernier). Difficile de lui reprocher des choses concrètes. Il ne se cache pas vraiment, multiplie les courses et propose des choses, mais il est rarement décisif. Sur chaque contact, il prend le bouillon. Parfois, on a l'impression qu'il manque d'impact, de densité, de physique. Face à la Suède, la prestation de Layvin Kurzawa a contrasté avec celle du Parisien, quatre jours plus tôt face à l'Albanie. Là où le Monégasque use intelligemment des centres en première intention et des kilomètres le long de sa ligne, le Parisien a du mal à déborder son adversaire direct. Même constat contre Nice où Lloyd Palun, son ennemi du soir, a plutôt passé une soirée tranquille.

Dans les coursives du Parc des Princes, une question commençait même à poindre son nez : « Lucas Digne a-t-il les épaules pour ce PSG-là ? » Après tout, Kevin Gameiro, Mathieu Bodmer ou Guillaume Hoarau ont, par exemple, préféré aller chercher fortune ailleurs en dépit d'un CV tout aussi flatteur. Mais Digne est jeune (21 ans) et plutôt du genre réfléchi. D'ailleurs, il n'a jamais rien réclamé en arrivant dans la capitale. Ni l'an dernier ni cette saison. Son truc, c'est le travail et la patience. Il sait que Maxwell n'est pas éternel. Alors, même si tout porte à croire que le Brésilien devrait prolonger son bail au moins d'une saison dans la capitale, cela ne veut pas dire que Digne est dans un cul-de-sac pour autant. Il va juste prendre plus de temps que prévu pour faire son créneau. Comme tout jeune conducteur, Digne occupe son flanc gauche avec un « A » floqué dans le dos.


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Super Victor !!!

PS: La cape lui va mieux que la veste en cuir.
Je pense que le non fléchissement de Maxwell et le souffle dans le cou de Kurzawa ne peuvent que stimuler le petit Lucas. Personnellement, il m'avait fait forte impression lorsqu'il évoluait à Lille et je me réjouissais de sa venue à Paris. Il a des qualités indéniables, mais force est de constater qu'il est beaucoup trop timide. Il doit s'endurcir et se faire violence.

Au delà de ça, il est difficile de lui faire d'autres reproches: super mentalité, implication, travail, etc. Il faut simplement que la petite chenille lilloise sorte de sa chrysalide (on va s'arrêter là pour les métaphores) et s'affirme avec férocité sur le couloir gauche du PSG.
Bon résumé de la situation de Digne.

En espérant qu"un "déclic" s'opère dans les 18 mois à venir.
Cuir Cuir Cuir Moustache.

Il lui manque la moustache pour réussir. CQFD.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
La légende de la photo est juste parfaite.

Bon, Digne ne progresse plus. Kurzawa semble aujourd'hui être celui qui tient la corde de futur espoir sur ce flanc gauche.

De là à se faire dépasser par Buismann.
JunMisugi86 Niveau : DHR
C est clai beaucoup d interrogation. L an dernier je le trouvais mieux, cette année je le trouves plus emprunté un peu à l'image de toute l'équipe en même temps. Après voilà il a 21 ans mais avouons que kurzawa est au dessus de lui.

D'ailleurs avant qu'il aille a paris il avait le choix entre monaco et le psg. On ne sait pas trop comment ça se serait passé mais soit il aurait retardé l'éclosion de kurzawa (qui ne jouait pas en L2) soit il aurait ciré le banc aussi la bàs.
Désolé, je voulais poster un avis à haute valeur ajoutée footballistique sur Digne mais je n'arrive pas à faire abstraction de la photo de l'article : BORDEL c'est quoi cette veste Lucas ???
c'est une bonne piqure de rappel, qu'entre espoir/potentiel il faut parfois du temps (de jeu) pour réussir à s'imposer dans un grand club ou la pression est journalière. Il est vrai que je n'ai vraiment pas été impressioné sur les derniers matchs que j'ai vu de lui. Je suis plutot de l'avis de mes collègues, le monégasque semble avoir pris de l'avance sur le gentil petit Digne.
Je mise sur une éclosion un peu comme celle de l'autre Lucas, le brésilien, ça va venir.
Ya eu du bon et du mauvais. On lui en demande pas mal au petit, sur lequel on a beaucoup misé, et on est logiquement vite déçu. Faudra un peu de temps.
Rien sur sur plus sérieux handicap pour réussir?

La ganache de Lorant Deutsch !
C'est sa copine qui aurait dû se refaire le nez en fait.
Il ne faudrait pas qu'on oublie que ce gamin n'a que 21 ans... Malheureusement pour lui, son statut de joueur du PSG et international A régulier dépasse l'évolution de son jeu, qui me semble cela dit largement au-dessus de la moyenne pour un joueur de cet âge.

Mais il est vrai qu'avec cette génération 1993 qui a été championne du monde des U20 en 2013, on est sûrement plus exigeant tellement elle est talentueuse et on attend forcément plus de ces joueurs. Et quand on voit la progression rapide de quelques uns de ses membres, devenus aujourd'hui titulaires presque indiscutables dans leur club et en A, bien entendu qu'on est un peu "déçu" par celle de Lucas Digne.

Maintenant, je ne m'inquiète pas pour lui. Il a un potentiel monstre, semble avoir la tête sur les épales et ne rechigne pas au travail. Il faut juste lui laisser un peu de temps. Mais est-ce que Kurzawa lui en laissera?
Heiseinberg Niveau : CFA
Maxwell est proche de la 40 aines et Digne toujours remplaçant. Pose toi les bonnes questions mon vieux
Perso je lui ai jammais trouvé de qualités justifiant les 15M. Il fait toujours la même chose : j'avance, j'avance puis je met le pied sur le ballon et passe en retrait à Motta. Il est assez banal sans points forts mais plutôt solide défensivement et il a l'air de jamais ramener sa fraise quand il joue pas ce qui je pense fait que Deschamps le prenne par rapport à Kurzawa qui est meilleur, plus créatif, plus inspiré mais qui à l'air moins posé et moins concentré que Lulu
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Je pense qu'il peut devenir titulaire, aussi bien au pSG qu'en EDF s'il se fait violence, car dit plus haut, il est trop timide. Par contre j'avais de la peine pour lui lors du match de l'EDF au Vel' ou il s'est fait très copieusement siffler (c'est bieng les gars de siffler des joueurs de son équipe nationale), pas aidé en prime par une rentrée totalement nulle.
Message posté par ElPop
C'est sa copine qui aurait dû se refaire le nez en fait.


Pour l'instant elle lui choisi ses vestes en cuir et veille sur son magot
C'est le type de veste en cuir que tu achètes quand tu sais pas trop choisir tes fringues et où ta garantie style, c'est la marque. Bah souvent c'est pas terrible...
Article bien écrit. Perso je reste vraiment sur ma faim. Je le trouvais plus tranchant l'an dernier, cette saison je trouve même qu'il a regressé dans l'apport offensif.

Tu vois qu'il n'hesite à monter proposer des solutions, mais il est souvent pas servi et quand il est servi il parvient pas souvnent à faire la diff pour centrer. Après ca étire le bloc adverse c'est toujours interessant, mais on attend plus au regard de son potentiel.

Au niveau défensif, il faut vraiment qu'il s'améliore dans le duels par Kurzawa est loin devant. Il est aussi plus sur techniquement mais moins explosif que Digne.

Enfin il va falloir vite se sortir les doigts parce que là il est clairement pas prêt pour le poste de titualire et si ca le fait toujours pas dans un an, nul doute que Paris achetera une pointure et Digne restera remplacant, à moins qu'il parte..

Même Chose en EDF, Kurzawa sera retester, c'est une certitude.
Il n'est pas digne du niveau international Kurzawa est bien au dessus de lui, cela m'indigne que DD n'est pas pris le petit monégasque avant
"Pour l'instant elle lui choisi ses vestes en cuir et veille sur son magot"

Je continue de m'insurger sur cette veste...

Pour Digne, son problème c'est
1) le titulaire à ce poste est énorme. On ne met jamais assez Maxwell en avant, mais pourtant c'est un des meilleurs et des plus réguliers de l'équipe. En plus, il met souvent des buts qui rapportent des points. bref, j'espère bien qu'ils vont le prolonger le Brésilien !
2) "l'explosion" (terme un peu fort mais la flemme de chercher mieux)de Kurzawa.
Comme le monégasque est très bon, la pression et l'exigence sur les performances de Digne qui lui est préféré (pour pas lgtps à mon avis) en EDF augmentent. Si personne ne tapait aussi fort à la porte derrière ratatouille, je pense qu'on aurait moins de débat sur le niveau d'un mec qui a juste 21 ans.
Mais bon, c'est le principe de la concurrence et le mec à l'air de l'accepter sans faire de caprice. On verra s'il arrive à hausser son niveau.

PS : cette veste en cuir qd même Lucas... tu n'es plus à Lille hein.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 37