Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018
  2. // Qualifs
  3. // Bulgarie-France (0-1)

Digne d'en être

Avec le forfait de Layvin Kurzawa couplé à la blessure longue durée de Benjamin Mendy, Lucas Digne était aligné à gauche de la défense contre la Bulgarie. Pour une performance propre qui pourrait l'installer comme titulaire à moyen terme. S'il confirme contre la Biélorussie...

Modififié
Hugo Lloris vient lui donner l'accolade. Comme si c'était lui l'ancien, Lucas Digne se permet en retour une caresse sur l'arrière de la tête de son gardien trentenaire. Le latéral gauche du FC Barcelone n'a pas forcément crevé l'écran pendant 90 minutes sous la pluie de Sofia, mais il a su faire le match qu'il fallait, au moment où il le fallait. À l'image d'un dernier tacle glissé dans la pelouse trempée, pour botter en touche un ballon en profondeur bulgare qui aurait pu ajouter une dose de stress dans une partie particulièrement angoissante. Finalement, la France a gagné, et Lucas Digne a fait son match : un centre qui amène le but de Blaise Matuidi, une sécurisation satisfaisante de son couloir gauche – malgré une grosse occasion venue de son côté en fin de premier acte – et quelques belles démonstrations de qualité technique pour remonter les ballons. Certes, comme l'ensemble du onze français, il a pioché en seconde période, l'enjeu crispant un peu plus un collectif bleu poussif. Mais son flanc a été moins exposé que celui d'un Djibril Sidibé souvent pris dans le dos.

Les jeux sont ouverts à gauche


Une performance qui laisse à penser que la doublure d'Alba au Barça a gagné plus qu'un match à Sofia. Quelques minutes avant la rencontre, on ne se serait pas offusqué outre mesure que Didier Deschamps décide de surclasser son dernier appelé, Jordan Amavi, pour laisser le Barcelonais dans son rôle de remplaçant. Digne a finalement eu sa chance, et on peut dire sans s'enflammer qu'il l'a saisie. À quelques mois d'un Mondial où la France est en mesure de se qualifier si elle fait le job contre la Biélorussie, le titulaire du soir a peut-être fait bouger la hiérarchie dans l'esprit du sélectionneur. Benjamin Mendy blessé longue durée, Patrice Évra définitivement hors course, Layvin Kurzawa contesté et Jordan Amavi encore trop neuf à ce niveau... Lucas Digne est peut-être la solution la plus viable pour occuper le poste d'arrière gauche à huit mois de la Coupe du monde. Certes, il cire le banc au Barça, mais il côtoie le groupe France depuis 2013, avec une Coupe du monde et un Euro sur le CV, n'a jamais fait la gueule quand il assumait le rôle de sparring partner de Tonton Pat' ou voyait successivement Layvin Kurzawa et Benjamin Mendy lui passer devant. Une attitude de bon soldat qui va bien avec sa tête de gendre idéal. Surtout que dans le contexte hostile de Sofia, dans un match au couteau sur un champ de bataille, il a su tenir son poste. Avec quelques centres millimétrés en plus contre la Biélorussie, il pourrait bien jouer les premiers rôles plus longtemps que prévu. Enfin.




Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 5 heures Pronostic OM Salzbourg : 10€ offerts sans dépôt et 800€ à gagner
il y a 5 heures Rémy Cabella veut rester à Saint-Étienne 15 il y a 8 heures Ce papy fan du Napoli devient fou sur le but de Koulibaly (via Facebook SO FOOT) il y a 10 heures Episode 16 : L'après-Wenger, Neymar au Mondial et le Soudanais sans club
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 13 heures Les ultras de l'OM provoquent Jean-Michel Aulas (via Facebook SO FOOT) il y a 21 heures Trois matchs ferme pour Adil Rami et Anthony Lopes 226 Hier à 14:56 Pronostic Bayern Munich Real Madrid : 10€ offerts sans dépôt et 450€ à gagner
Hier à 08:10 Pourquoi tout le monde kiffe Les Herbiers (via Facebook SO FOOT)