Dieu et CR7 : même combat

Modififié
3 31
Mal embarqué hier lors de sa confrontation face à la Real Sociedad (4-3), le Real Madrid a dû s’en remettre à un Cristiano Ronaldo des grands soirs afin d’éviter une nouvelle crise. Un petit doublé claqué histoire de se mettre en forme, avant de faire – sans doute – de nouveau de la figuration ce soir lors de la remise du Ballon d’or.

CR7, qui n’a jamais caché courir après les distinctions personnelles, a déclaré dans une interview à la chaîne brésilienne O Globo que « trop d’humilité est un défaut » . L’attaquant madrilène est conscient de ne pas faire l’unanimité : « Même Dieu n’est pas capable de plaire à tous » , a-t-il clamé. Hormis cette parenthèse existentielle, l’ex-Mancunien a fait dans le classique en affirmant qu’il travaille afin d’ « être le meilleur, un but que toutes les personnes doivent avoir » .

Également de la partie, Luis Felipe Scolari, l’ancien sélectionneur portugais, a, quant à lui, vanté les qualités du joueur qu’il avait dirigé. Un joueur « complet » et « professionnel  » qui devrait avoir remporté « au moins trois fois » le titre de meilleur joueur de l’année FIFA. Une distinction que Ronaldo n’a eu qu’une fois en 2008, année où il reçoit aussi le Ballon d’or.

Cristiano peut être rassuré, en voilà au moins un qui votera en sa faveur ce soir.
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et trop peu d'humilité, Môssieur Ronaldo ?
Disons qu'un surplus d'égocentrisme n'est pas une qualité non plus...Sans viser personne ni même CR7.
ça vous dérange pas d'utiliser la même photo pour toutes vos brèves CR7 depuis deux ans?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 31