Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Diego jubile

L'Argentine termine la phase de groupe avec 9 points après sa troisième victoire, 2-0 contre la Grèce. Alors que sa sélection était très critiquée avant le début de la compétition, Diego Maradona est en train de réussir son pari, même si la route est encore longue.

A la suite du match d'hier soir, El Diez est apparu très enthousiaste : «  Les gens aiment l'attaque, quand on combine, quand on joue en toque, quand on se projette vers l'avant... ça c'est le football argentin. Et bien les gens peuvent être tranquilles avec cette équipe, qui va encore tout donner sur le terrain » . Il a bien sûr tenu à tacler une nouvelle fois ses détracteurs : «  Nous sommes en train de démontrer que tous ce que vous disiez (la presse) n'était pas vrai, et que vous avez manqué de respect envers les joueurs. Tous les journalistes qui ont critiqué les joueurs leur doivent des excuses parce qu'ils rendent heureux tous les spectateurs. Nous faisons notre devoir : défendre le maillot argentin » .

Puis, en parlant du désastre que représente Jabulani, il s'est payé Pelé et Beckenbauer : «  Moi, je souhaiterais que tous ces gens qui parlent de moi, comme Pelé et Beckenbauer, qu'ils s'attachent plutôt à faire un ballon digne de ce nom, car celui-ci est impossible à utiliser. Mais non, eux préfère parler de Diego » .

Dieu mènera ses joueurs vers la lumière !


TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Ecuele à Lorient ?