1. //
  2. // 8es retour
  3. // Chelsea/PSG (2-2 ap)
  4. // Billet d'humeur

Diego Costa ou la beauté du diable

Est-ce un sacrilège de faire l'éloge de Diego Costa ? Cet homme est peut-être le méchant le plus réussi depuis le serpent. C'est à lui qu'on doit le piment et l'aigreur. C'est à lui qu'on doit la révolte de Paris. La fonction de Diego Costa est exactement celle de son double, le diable.

Modififié
2k 71
Combien d'heures devront encore passer avant qu'on oublie enfin son visage ? Quand chacun en aura conté déjà plusieurs fois le goût aigre de ces interminables minutes à guetter la récompense de notre tempérance et notre obstination, que restera-t-il de ce match dans notre mémoire, quel est celui qui survivra à l'oubli ? On avait aimé les trente premières minutes à en mourir, c'est certain, on avait deviné un Pastore virevoltant dans les milieux adverses prenant à la gorge le dragon anglais et le poignardant, centimètre par centimètre, jusqu'à bientôt le rendre à ses 10 000 ans de disgrâce. Le talent et la beauté nous débarrasseraient enfin des ombres et des malédictions. Enfin allait-on assister au triomphe européen qu'on attendait depuis deux saisons, celui qui prouverait enfin au monde que Paris était bien la ville de l'avant-garde et de la contestation. Matuidi, Verratti et Motta, plantés en cerbères intraitables du jeu parisien, veillaient sur le ballon et nos destinées fragiles. Ils allaient voir, les Anglais, ce que jouer avec le feu veut dire. Notre Dragon presque terrassé, nous tenions enfin notre épreuve initiatique.

Les ailes bleues


Mais l'expulsion d'Ibra est arrivée, et le panorama en fut bouleversé. C'est alors que l'Adversaire, celui qui ment, qui triche, qui sourit quand on l'accuse, celui qui ignore la honte et le déshonneur reprit des forces et se gonfla à nouveau de cet orgueil insupportable. Il avait le dos courbé, la lippe humide, les yeux noirs et la démarche d'un ange aux ailes bleues et rognées, comme dans le tarot de Marseille. Quand Diego Costa tombait au sol, il avait toujours le sourire satisfait qu'a Satan dans les sculptures médiévales, cette façon d'en savoir beaucoup plus sur l'âme humaine que n'importe quel philosophe aux mœurs irréprochables. Il a toujours envie de rire, le Malin, quand il nous regarde nous obstiner à nous refuser à lui, à ne jamais tomber dans ses pièges. Vers la soixante-douzième minute, quand il avait tendu évidemment trop fort la jambe et taclé - par derrière bien sûr - le capitaine irréprochable et impassible Thiago Silva, on ressentit tout ce que les prophètes avaient enduré avant de triompher du mal. L'arbitre de ce match lui tendit un carton jaune dérisoire, comme si avertir le Diable avait un sens, comme si le menacer d'exclusion suffisait à le soumettre. Diego détourna les yeux d'un sourire narquois. Même l'arbitre avait succombé.

Devenir délateur


Diego Costa n'est jamais à court d'apparences. Il prend parfois le tour inoffensif d'un vieillard cacochyme dont la démarche étrange donne à ses gestes réalisés dans les surfaces adverses des allures de miracles. Comment tenait-il debout en dépit de ces jambes si menues, de ces pieds si écartés ? Comment supportait-il à chaque match d'être la cible d'autant de défenseurs cruels et furieux ? On ressentait parfois de la pitié, il faut le dire, pour ce Brésilien qui avait choisi l'Espagne l'année où son pays de naissance, le Brésil, lui offrait le privilège de jouer un Mondial à domicile. Il y a en Diego Costa quelque chose qui échappe à l'observation bienveillante, comme un doute permanent qu'il se plairait à entretenir dans nos esprits. On l'avait vu contre Paris, les bras pendants, le regard défiant son adversaire, ne prenant même pas la peine de nier le crime dont on l'accusait après avoir bousculé effrontément Marquinhos à la quatre-vingt-onzième minute. Comme les grands assassins qu'on n'arrive jamais à confondre, Diego Costa connaissait mieux la loi que ses juges et savait qu'on ne pouvait pas condamner un homme pour une mauvaise allure ou une mauvaise intention. Il fallait des preuves et la vidéo, en l'espèce, était irrecevable. Jamais il n'était pris en flagrant délit, car c'était toujours hors du regard de l'arbitre, et devant celui de tous les autres, comme au catch, que tous ses forfaits étaient commis. Le pire chez Diego Costa, c'est que pour réclamer justice, il nous force à devenir lâche et à le dénoncer.

La main du diable


Pourquoi le salaud parfait est-il si révoltant ? Parce qu'il « se réfugie derrière la loi quand il juge qu'elle lui est propice et la trahit quand elle lui est utile, écrit Roland Barthes. Tantôt il nie la limite formelle du ring et continue de frapper un adversaire protégé légalement par les cordes, tantôt il rétablit cette limite et réclame la protection de ce qu'un instant avant il ne respectait pas. Cette inconséquence, bien plus que la trahison ou la cruauté, met le public hors de lui » . Un jour qu'il était encore à l'Atlético Madrid, on le vit cracher dans ses gants puis, dans un geste d'apparence affectueuse, caresser ensuite la joue de son adversaire direct - sans doute Sergio Ramos - de cette main maculée de sucs et de salive fraîchement expulsée. Son adversaire, stupéfait devant tant d'ingéniosité maléfique, avait hurlé au démon. Mais pouvait-on le condamner formellement pour « crachat » si c'était sa main qui avait été le vecteur de la transmission de fluide et non sa bouche ? Contre Paris, il avait su bousculer Marquinhos à l'exact moment où le juge avait le dos tourné. Tout le monde l'avait vu bien sûr, il le savait. Tous, sauf celui qui pouvait le juger. Le méchant idéal a le génie de l'observation et de l'opportunité. Mercredi soir, on sut enfin pourquoi le diable, hiver comme été, à Madrid comme à Londres, portait toujours des gants noirs quand il sortait le soir. Pour ne pas laisser d'empreinte.


Par Thibaud Leplat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Superbe!
Monsieur Thibaud Leplat tout mes respects.

J'ai dévoré cet article.
Le football a connu des salopes, mais ce mec là est le diable incarné, un mix de toutes ses catins .. Le vice de pepe, les simulations d'alba et busquets et le don de van Bommel pour se faire copain avec l'arbitre et faire 57 fautes avant le premier carton jaune et ne jamais se faire expulser .. Un joueur à l'image de son coach Mourinho en somme
Monsieur Leplat, merci de citer Roland Barthes à l'ère de Yann Barthes.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Costa et beauté dans la même phrase j'ai vraiment du mal... Niveau salope mais en beauté, Cannavaro reste une bonne référence. Costa c'est salope tout court, même si ça ne l'empêche pas d'être un guerrier très bon finisseur. Malgré tout son talent, impossible de le trouver beau contrairement à quelques belles salopes ritales.
Pour en avoir parlé avec beaucoup de monde, c'est dingue comme ce joueur fait l'unanimité contre lui. J'ai toujours pas trouvé quelqu'un qui le supporte jusqu'à maintenant.
Message posté par totti10
Pour en avoir parlé avec beaucoup de monde, c'est dingue comme ce joueur fait l'unanimité contre lui. J'ai toujours pas trouvé quelqu'un qui le supporte jusqu'à maintenant.


Of tu sais, je suis sur qu'il y a un troll qui vont s'en charger... C'est pas ce qui manque.
gaiusbaltar Niveau : DHR
un superbe article tout simplement.

et oui elle a l'air sympa la discussion Marco/Costa
"non mais Diego tu l'as cherché aussi ta gifle"
"je vais boire ton sang petit italien aux gros yeux clairs"
maradonald Niveau : DHR
Les deux dernières phrases sont croustillantes aussi ;)

C'est vrai qu'il est rarement expulsé alors que son comportement est scandaleux à tous les matches. L'an dernier il marchait sur l'eau, enfilait les buts comme les perles, mais il faisait toujours ses coups bas en douce. Je maudissais le Pepe de Mourinho, son comportement était semblable, mais ce mec là est pire, et de loin.
maradonald Niveau : DHR
Message posté par totti10
Pour en avoir parlé avec beaucoup de monde, c'est dingue comme ce joueur fait l'unanimité contre lui. J'ai toujours pas trouvé quelqu'un qui le supporte jusqu'à maintenant.


Justement je vis en Espagne et pas mal les supporters de l'Atleti l'admirent... Même la presse, quelques mois avant le mondial et avant qu'il choisisse finalement la Roja, mettait la pression sur Del Bosque et la RFE pour qu'il puisse revêtir le maillot de l'Espagne...
Beefheart Niveau : DHR
J'aime bien l'article, je dis pas, c'est original, y'a quelques belles phrases, c'est décalé, c'est sympa comme tout.
Mais y'a quand même un gros problème de concordance des temps. Dans le doute, faut tout écrire au présent, cet imparfait qui surgit aléatoirement c'est pas très agréable.
Message posté par totti10
Pour en avoir parlé avec beaucoup de monde, c'est dingue comme ce joueur fait l'unanimité contre lui. J'ai toujours pas trouvé quelqu'un qui le supporte jusqu'à maintenant.


Pourtant il y en a!

Je pars du principe que j'aime bien un joueur si sa présence dans mon club me ferait plaisir. Et un mec comme lui, Van Bommel ou De Jong, c'est toujours un vrai plus, parce qu'il fait dégoupiller l'adversaire. Donc j'aime bien.

Même si c'est une pute.
Surtout si c'est une pute.
Mouais...J aurais fais plus court.

D.Costa ou La vie d'une grosse tainp!!!

Bye!!!

Message posté par totti10
Pour en avoir parlé avec beaucoup de monde, c'est dingue comme ce joueur fait l'unanimité contre lui. J'ai toujours pas trouvé quelqu'un qui le supporte jusqu'à maintenant.


Ouais, parce qu'on connait pas de supporters de Chelsea.

A l'époque où Inzaghi jouait à la Juve, je le détestais il a changé de maillot et c'est devenu une idole.

Si Costa venait au Milan (le Diable avec le maillot du Diable) et qu'il s'y montrait aussi efficace, retors et impitoyable qu'à Chelsea, il pourrait bien devenir mon joueur préféré.
Très bien écrit.

A refaire avec David Luiz...
Message posté par Mawi Gatu
Mouais...J aurais fais plus court.

D.Costa ou La vie d'une grosse tainp!!!

Bye!!!



T'es un poète toi.

Ronsard, quand vous serez bien ville: Tu feras moins la fière dans ton hospice vielle tepu;

Lafontaine, Perette et le Pot au lait : Arrête de rêvasser connasse!

Baudelaire, Spleen: J'suis en train de bader sévère

etc.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 1
La vraie question c'est, est ce que c'est la plus grosse catain de l'histoire du football?
Et accessoirement le joueur le plus détesté?
Gros Noblois Niveau : CFA2
Quand on a vu jouer Van Bommel au sommet de son art (et surtout la scandaleuse impunité dont il a joui tout au long de sa carrière), même la pire des catins vous parait presque un gentil garçon.
Par ailleurs, je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi, mais je n'arrive pas à le détester autant que cette sale petite catin de Motta.
Peut-être parce que ses coups tordus sont tellement grossiers qu'ils en sont presque risibles (Thiago Silva n'approuve pas cette dernière phrase;o) )
Je ne suis pas loin de m'être fait la même réflexion sur son compte.

Il est insupportable et on aimerait ne plus voir sa tronche sur un terrain de foot, mais en même temps, c'est presque nécessaire d'avoir des types comme ça. Je veux dire, c'est un personnage, il ne laisse pas indifférent, ses supporters doivent l'adorer pendant qu'il inspire le dégoût aux autres. Mais que ce soit lui le parfait salaud, Zlatan et son égo, Neymar et ses plongeons, Suarez et ses chicots, ou autres déviances de CR7 à NTep en passant par l'anonyme qui anéanti un pays via les ligaments de Falcao, ils servent la dramaturgie du foot quoi.

Je veux dire, tu enlèves les saloperies de Diego Costa mardi, tu enlèves l'expulsion litigieuse de Zlatan, tu enlèves le naufrage de la paire Brésilienne cet été, tu perds le sel de ce match. Et qu'est ce qu'on se raconte le lendemain à la machine à café? 3 buts sur coups francs et un péno?
Message posté par PauletaSusicGaucho
La vraie question c'est, est ce que c'est la plus grosse catain de l'histoire du football?
Et accessoirement le joueur le plus détesté?


Absolument pas. Le joueur le plus détesté en Italie, puis en France (et un peu moins en Italie du coup) est certainement ce monsieur:

http://www.dailymotion.com/video/xwh53_ … azzi_music

Un artiste.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 71