1. //
  2. // Royal Antwerp Football Club

Didier Segers : « On est toujours les légendes de Wembley 93 »

Après douze ans de purgatoire, l'Antwerp fête aujourd'hui son retour dans l'élite du football belge. Mais le pic de son histoire remonte à 1993 et cette finale de Coupe des coupes disputée à Wembley face à Parme en 1993 (défaite 3-1). Depuis, aucun club belge n'a disputé la moindre finale européenne. À l'époque, sur le terrain, sévissait Didier Segers. À 52 ans, l'ancien défenseur est aujourd'hui patron de café à Tervuren, commune dans la province du Brabant flamand. Il revient aujourd'hui sur tout : Wembley, évidemment, mais aussi sa fin de carrière houleuse, sa chute dans l'alcool et son désir de tout plaquer pour aller bosser dans les vergers à Alicante.

Modififié
On se souvient de toi en Flandre, mais à l'origine, tu es un vrai Bruxellois.
« Je suis né dans la même clinique que Jean-Claude Van Damme. »
En effet, je suis né à Berchem-Sainte-Agathe, dans la même clinique que Jean-Claude Van Damme. J'ai grandi à Molenbeek, avec mon père. Nous ne manquions pas un match du RWDM au stade Edmond-Machtens.

Tu as toujours voulu devenir footballeur professionnel ?
Oui, mais j'avais un problème : j'étais trop gros. Après les matchs, je rentrais chez moi et je disais à mon père : « Papa, j'y arrive pas, je suis trop gros. » Et lui me répondait toujours : « Le plus grave, ce n'est pas de rater, c'est de ne pas essayer. » Alors j'ai essayé. Toutes les nuits, je sortais courir deux heures, je faisais du vélo d'appartement et j'ai perdu dix kilos. En 1984, après deux saisons au RWDM sous la houlette de Johan Boskamp, je suis allé passer des détections au Stade Louvain (D3) et j'ai été pris. Trois ans plus tard, j'étais transféré en D2, au Lierse, où jouaient des vedettes comme Dany Verlinden ou Gert Verheyen.

En 1992, tu quittes le Lierse où tu as passé cinq ans, pour l'Antwerp. C'était un pas en avant dans ta carrière ?
Oui, bien sûr ! À mon époque, l'Antwerp était toujours dans le top 5, tandis que le Lierse était un cran en dessous. J'ai été transféré pour trente-cinq millions de francs belges (environ un million d'euros, ndlr). L'entraîneur Walter Meeuws ne voulait pas faire de gros recrutement, seulement deux joueurs qui seraient titularisés immédiatement. Ces deux joueurs, c'était Francis « Cisse » Severeyns et moi-même.

Et vous partez à la conquête de la C2, puisque le club vient de remporter la Coupe de Belgique. Quel adversaire t'a le plus marqué avant la finale ? Glenavon, l'Admira Wacker, le Steaua Bucarest ou le Spartak Moscou ?
L'Admira Wacker, c'était un échec. À l'aller, on est allés gagner 2-4 chez eux. On se voyait déjà au tour suivant, d'autant plus qu'au retour, on menait 2-0 à la mi-temps. Mais en deuxième période, on en a pris quatre. Quatre buts... Heureusement, Ronny Van Rethy a marqué en prolongation, mais 7-6 score final, alors qu'on menait 6-2, il n'y avait aucune raison de se réjouir. On a pris nos douches et on est rentrés chez nous la tête basse. En revanche, le Spartak Moscou en demi-finale, ça, c'était une performance. Il faut savoir que jouer contre eux, ça revenait à jouer contre l'équipe de Russie. Moi, j'étais affecté au marquage de Valeri Karpine, qui a été élu meilleur joueur du championnat d'Espagne quelques années plus tard. Il n'a pas touché un ballon sur les deux rencontres et on s'est qualifiés devant notre public (0-1, 3-1), qui a fait honneur à sa réputation. À Moscou, il y avait 80 000 spectateurs et seulement 13 000 à Anvers, mais ils étaient beaucoup plus bruyants.

C'est donc dans la douleur que vous vous qualifiez pour la finale contre Parme.
Au stade de Wembley, c'est pas mal, non ? Mais malheureusement, on a perdu 3-1. Je pourrais refaire le match pendant des heures, mais je retiens juste qu'on n'a pas eu assez de temps pour analyser leur jeu. Les tours précédents, on souffrait au match aller, mais du coup on savait comment réagir au match retour parce qu'on avait une extraordinaire capacité à lire le jeu de l'adversaire. Au bout de cinq minutes, chacun d'entre nous savait quoi faire contre le joueur qui lui avait été affecté. On aurait presque pu jouer sans entraîneur. Mais contre Parme, ils étaient en surnombre. Moi, j'étais affecté au marquage d'Antonio Benarrivo et de Marco Osio, j'ai dû courir vingt kilomètres sur tout le match ! On était complètement acculés en défense et ils en ont profité. Parce qu'ils sont malins, les Italiens, hein ! S'il y avait eu une finale retour, on aurait peut-être pu gagner, qui sait...

Youtube

Comment s'est passé votre retour à Anvers ?
On a été accueillis comme des légendes. C'est simple : aujourd'hui encore, on est toujours des légendes. Les légendes de Wembley 93, les derniers Belges à avoir participé à une finale de Coupe d'Europe. Ça a été une grande fête, qu'on a réitérée vingt ans plus tard, en organisant un match de gala avec des vedettes de la télévision, des joueurs de basket de première division et nous. Un sacré bazar !

En quoi l'Antwerp est vraiment un club à part ?
C'est un club qui a un côté anglais, déjà, rien qu'en voyant le stade du Bosuil, avec ses tribunes en bois.
« On a été la dernière équipe à jouer avec des poteaux carrés, avant que la Fédération ne nous impose de les remplacer par des poteaux ronds. »
On a été la dernière équipe à jouer avec des poteaux carrés, avant que la Fédération ne nous impose de les remplacer par des poteaux ronds. Et ce public... C'est un public très populaire, avec pas mal de supporters qui travaillent sur les docks du port d'Anvers. L'ambiance est complètement folle, ils arrivent à faire plus de bruit qu'au Standard, alors qu'ils sont trois fois moins nombreux.

En 1994, ton contrat se termine et tu joues encore neuf ans dans plusieurs clubs belges, dont Malines et Lommel. L'étranger ne t'a jamais attiré ?
Quand j'étais au Lierse, j'ai eu une proposition de Willem II, sauf que je me suis cassé le pied et ça n'a pas abouti. Après coup, je ne voulais plus partir. Pour mes filles, ça voulait dire déménager, quitter leurs copines, trop compliqué. Et puis je ne manquais de rien : une maison, une voiture, de l'argent à la banque, pas besoin d'aller voir ailleurs.

Tu aurais pu découvrir d'autres pays.
Découvrir quoi, la Hollande ? Non merci ! J'étais très bien en Belgique. Pour moi, découvrir quelque chose, ç'aurait été d'aller dans le Sud de la France. Le soleil, ça c'est chouette ! Mais c'est joli la Hollande, surtout à la côte en Zélande, c'est plus sauvage que chez nous, il n'y a pas tous ces buildings que tu retrouves de La Panne jusqu'à Knokke.

Comment ta carrière s'est-elle terminée ?
En 2003, Lommel faisait faillite (au mois de mars, à onze journées de la fin de la saison, ndlr), mais la Fédération a fait une exception pour que nous retrouvions un club en dehors de la période du mercato. J'avais trente-huit ans, j'étais le vétéran du championnat, je me suis retrouvé au Tempo Overijse, en D4. Ma carrière a pris fin au bout de trois minutes à cause d'une blessure au genou. C'était le bon moment pour arrêter.

Tu n'as jamais envisagé une reconversion dans le milieu du football ?
Si, mais... (Il soupire) C'est encore un truc que me reproche mon père. Quand tu es footballeur professionnel, tu peux suivre une formation gratuite pour devenir entraîneur. Mais quand tu ne l'es plus, ça coûte 400 000 francs belges (10 000 euros, ndlr). Quand j'étais joueur, je n'y pensais pas, c'était encore du football, toujours du football, je n'avais pas envie de faire que ça. Mais mon père a peut-être raison, j'aurais dû essayer. Mais c'est trop tard maintenant, j'ai fait d'autres boulots à la place.

Quel genre de boulots ?
(Sa femme répond) Il avait travaillé chez un marchand de journaux, à la Poste, même pour une entreprise qui fabriquait des tuyaux. Il devait s'occuper de tester la pression, c'était très dangereux.

Et puis tu as eu des problèmes avec l'alcool, ce que tu n'as jamais caché.
Ah, ça...
« J'ai divorcé et ça m'a coûté énormément d'argent. En plus, je n'avais plus mes filles, j'enchaînais les boulots et à la fin j'en avais juste marre. Donc j'ai commencé à boire au point de me bousiller le foie. »
Dans le même temps, j'ai divorcé et ça m'a coûté énormément d'argent. En plus, je n'avais plus mes filles, j'enchaînais les boulots et à la fin j'en avais juste marre. Donc j'ai commencé à boire au point de me bousiller le foie. Il y a un an et demi, mon médecin m'a dit : « Deux ans comme ça, Didier, et tu ne seras plus de ce monde. » Alors j'ai commencé à arrêter. Il y a un proverbe flamand qui dit quelque chose comme « si tu perds l'espoir, tu ne pourras pas voir ce qu'il y a derrière la colline » . Alors moi, je me suis dit qu'il devait y avoir quelque chose derrière la colline et je suis allé voir ce que je pouvais récupérer : mes enfants, ma santé, ce sera déjà pas mal. Maintenant, je suis bien, je ne bois plus que du Coca et de la Jupiler sans alcool. C'est pas terrible, mais bon, c'est mieux que rien.

Ton café s'appelle 't faillissement, la faillite en français. C'est un clin d’œil à tes années à Lommel ?
Non, il s'appelait déjà comme ça quand on l'a repris en... (il interpelle sa femme) Annemie, c'est en quelle année qu'on s'est rencontrés déjà ? (Sa femme répond) « En mars. 2010 » Voilà en 2010. Je savais comment ça fonctionne un café, puisque mes grands-parents en possédaient un à Molenbeek. Quand j'étais plus jeune, je travaillais avec eux le week-end, pour leur donner un coup de main. J'aime bien l'ambiance, on rigole, on croise plein de monde. À l'époque, je servais même le café du matin aux putes qui allaient au travail. Mais aujourd'hui, avec tout l'alcool qu'il y a autour de moi, on ne sait jamais comment ça peut finir. Comme on dit en flamand, il ne faut pas mettre le chat avec le lait. C'est une manière de dire qu'il ne faut pas se laisser tenter. C'est pour ça que je veux partir vite. Normalement en Espagne, à Alicante, quand on aura remis l'affaire. Je connais quelqu'un là-bas qui peut me trouver un boulot pour travailler dans les vergers. Et ma femme parle six langues. Elle pourrait travailler dans n'importe quelle société belge. On sait qu'ils cherchent des gens qui sont multilingues.

D'ici là, tu iras fêter la remontée en D1 avec les supporters le 9 avril ?
(Rires) Je ne pense pas, je suis trop occupé avec le café ! Le week-end, il y a des randonneurs, des motards, des cyclistes. Le soir, il y a les agriculteurs du coin qui viennent boire un coup et les jeunes parce qu'ils savent que ça ferme tard. Quand je ferme à deux heures du matin, je suis déjà bien content, donc c'est te dire à quel point ce café me prend comme temps. Pourtant, comme j'ai fait partie de l'équipe qui a terminé finaliste à Wembley, j'ai un abonnement à vie au stade. Mais je ne l'ai jamais utilisé.

Propos recueillis par Julien Duez, à Duisburg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Son plus grand fait d'armes reste surement "Turn the Page".. superbement repris par Metallica...
Cette finale est un de mes plus vieux souvenirs footballistique comme joueur emblématique il y avait aussi Cerniatinsky, Svilar et surtout Hans Peter Lenhoff dans l'équipe d'en face il y avait Grun un défenseur aussi élégant que Kompany. Et tout ce rouge à Wembley c'était beau à voir.
Un grand merci pour ce moment de nostalgie.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
Sur la finale, le goal d'Anvers est scandaleux...
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Sacrée équipe, le Parma de la première moitié des 90's !
Les formations d'Ancelotti puis de Malesani étaient peut-être plus complètes (encore que) mais j'ai toujours eu un petit faible pour le Parma de Nevio Scala (super entraîneur), que je trouvais plus romantique, moins froide, plus esthétique : celui de 93 donc, avec Brolin, Asprilla, Benarrivo, Melli, et bien sûr l'équipe vainqueur de la Coupe UEFA 95, renforcée par Zola et Dino Baggio entre autres...
Hier à 17:39 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow il y a 18 minutes Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 12:00 Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
il y a 52 minutes Gomis à Galatasaray ? 1 Hier à 22:30 Waris égalise, Nivet arrache la victoire Hier à 21:22 Darbion ouvre le score pour l'ESTAC Hier à 20:00 Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 20 Hier à 19:30 L'OM piste Alexandre Song 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:20 Le monde du sport soutient les victimes de Manchester Hier à 17:37 Les frères Pogba font la fête 21 Hier à 17:30 Jordy Gaspar à Monaco 20 Hier à 15:19 Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? Hier à 11:08 Hazard, mécanicien d'un jour 4
mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 8 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5