Didier Deschamps, un quinquennat contrasté

Le 8 juillet 2012, il y a cinq ans tout juste, était nommé Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France de football. Un quinquennat marqué par un Mondial frustrant, une finale continentale perdue à domicile, des campagnes de qualification à rebondissements, pas mal d’amicaux de prestige, un gros coup de mou, des attentats terroristes et une sextape bien gênante. Magnéto !

Modififié

2012/2013 : en finir (vraiment) avec Knysna


« On ne joue pas au football pour s’amuser. Le plaisir n’est total que lorsqu'il y a le résultat au bout.  » Dès sa première conférence de presse d’avant-match en août 2012, Didier Deschamps pose le décor. Nommé un mois plus tôt, l’ancien entraîneur de l’OM entend mener la sélection vers les sommets comme il l'a fait avec Marseille : sans grand spectacle ni effets spéciaux, mais avec efficacité et pragmatisme. Gagner d’abord, moche s’il le faut, jouer si possible, en option. Ne pas forcément privilégier le jeu défensif pour autant, mais s’adapter aux joueurs à disposition, à l’adversaire, à la forme du moment, au contexte. Et le contexte, en cet été 2012, est encore lourd : le public tricolore n’a pas encore bien digéré la mutinerie de Knysna, après un court mandat Laurent Blanc au bilan mitigé (élimination de l’Euro 2012 logique, mais sans gloire face au futur champion espagnol). À l’automne, Deschamps réussit un premier passage de col difficile, obtenant le nul à Madrid face à ces mêmes Espagnols en qualification pour le Mondial 2014 (1-1) et s’imposant dans la foulée à Parme en amical face aux Italiens (2-1). Et tant pis si cette première saison de l’ère Deschamps se termine plus difficilement (défaite à domicile lors du retour face à l’Espagne et tournée sud-américaine manquée), au moins le trauma Knysna semble définitivement de l’histoire ancienne.


Le temps fort : Le 1-1 obtenu à Vicente-Calderón en octobre 2012. Pas forcément un acte fondateur, mais une fierté un peu retrouvée, un blason un tantinet restauré. Le « Jouissif » en Une de L’Équipe du lendemain était un poil exagéré quand même, mais l’égalisation arrachée par Giroud dans les arrêts de jeu pose au moins une caractéristique des Bleus de Deschamps : un gros mental pour y croire jusqu’au bout et renverser des situations compromises.

Vidéo

Les joueurs de la saison : S’il y a eu beaucoup de nouvelles têtes apparues cette saison-là – Capoue, Chantôme, Yanga-Mbiwa, Grenier... – ce sont surtout deux futurs cadres qui prennent alors leurs habitudes à Clairefontaine : Rapahël Varane et Paul Pogba.



2013/2014 : un barrage passé, une équipe est née


Après l’échec du printemps face à l’Espagne, les Bleus réalisent un sans-faute en fin de parcours de la phase de poules des éliminatoires, mais doivent se contenter d’une deuxième place synonyme de barrage. Celui-ci commence très mal, avec une défaite 0-2 en Ukraine, avant le réveil magique du 19 novembre 2013 au Stade de France en match retour : 3-0 grâce à Benzema et un improbable doublé de Sakho. Le peuple français chavire à nouveau pour sa sélection, même si le Mondial qui suit laisse un fort sentiment de frustration : une phase de poules bien gérée, un huitième de finale correctement négocié face au Nigeria, et puis l’implacable élimination en quart de finale contre l’Allemagne (0-1). Elle était pourtant prenable, cette équipe d’Allemagne, ce jour-là. Mais au moins Deschamps a-t-il fait le job en mode service minimum – l’objectif en début de tournoi étant d’atteindre ce top 8 – avec une équipe rajeunie qui plaît par ses bonnes manières et son attitude positive, à défaut de totalement séduire dans le jeu.

Le temps fort : Pour les Bleus, le climax de la campagne mondiale 2014 n’aura pas eu lieu lors du tournoi principal au Brésil, mais juste avant, lors de ce barrage retour disputé dans une ambiance folle au Stade de France.

Vidéo

Les joueurs de la saison : Cette saison est celle du passage de témoin entre Franck Ribéry, forfait pour le Mondial et qui commence à avoir de sérieux problèmes physiques, et Antoine Griezmann, à la carrière alors en pleine ascension en Espagne et qui est l’un des derniers appelés par Deschamps pour le voyage au Brésil. C’est aussi la saison de la confirmation pour Paul Pogba, élu meilleur jeune de la compétition.



2014/2015 : le chapelet des amicaux sans âme


Une saison pour rien ou presque, 2014/2015 voit la France être écartée de la campagne qualificative pour l’Euro 2016 en sa qualité de pays-hôte. Bilan de la période : 10 matchs amicaux pour 6 victoires, notamment face à l’Espagne et le Portugal. La bande à Deschamps reste fragile néanmoins et s’incline deux fois au Stade de France contre le Brésil et la Belgique.

Le temps fort : La confirmation au poste de Didier Deschamps, prolongé en février 2015 pour un bail courant désormais jusqu’à la Coupe du monde 2018.


Les joueurs de la saison : La période des amicaux est traditionnellement propice aux tests, mais Deschamps se contente de quelques ajustements durant cette saison 2014/2015, avec les arrivées de Fekir, Zouma et Kurzawa, en attendant les retours de Lassana Diarra, de Gignac et de Ben Arfa durant l’automne suivant. Mais l’homme fort des Bleus de cette époque est Mathieu Valbuena, solide, incontournable et jamais décevant.



2015/2016 : sextape, terrorisme et poteau de Gignac


Une autre saison d’amicaux et de préparation pour la sélection de Deschamps. L’homme aux petites quenottes continue d’ajuster son équipe pour la mettre dans les meilleures conditions avant le rendez-vous continental à domicile. Si les Bleus semblent gagner en automatismes, un premier élément extérieur vient perturber leur montée en puissance : la sextape de Valbuena, avec un Benzema mis en examen le 5 novembre 2015. Le premier ne s’en remettra pas, avec une saison plombée et une absence plutôt logique – mais cruelle – de la liste pour l’Euro. Le second est également absent, sanctionné par la fédé puis quelque peu boycotté par un sélectionneur qui voit son choix conforté par la bonne forme offensive de ses troupes privées du buteur du Real. Et puis bien sûr il y a les attentats de Paris, le soir même de ce choc de prestige face à l’Allemagne, avec un Stade de France passé proche de la catastrophe. Les Bleus doivent désormais s’habituer à vivre sous régime d’état d’urgence...

Le temps fort : Le match Angleterre/France d’abord, à Wembley, quatre jours seulement après les attentats de Paris, avec une grosse émotion et beaucoup de gestes de sympathie de la part de nos chers voisins. Et puis l’Euro ensuite bien sûr, dont on a déjà beaucoup dit : un parcours globalement réussi, quoiqu’un peu chanceux (en poules) et facile (l’Islande en quarts), avant la démonstration face à l’Allemagne et la désillusion de la finale perdue face au Portugal, avec ce scénario un peu dingue (la blessure de Ronaldo, le poteau de Gignac, le seul but de l’improbable Eder). Frustration, encore, encore plus...

Vidéo

Les joueurs de la saison : Antoine Griezmann, devenu le joueur le plus populaire de cette équipe de France version Deschamps, et Moussa Sissoko, l’improbable maillon fort de la sélection durant l’Euro, l’homme de l’ombre déboulant dans le tournoi avec la forme de sa vie.

Vidéo


2016/2017 : Don’t look back in anger (et continuer à avancer)


Pas le temps de digérer la finale manquée face au Portugal, il faut tout de suite se tourner vers le prochain Mondial, possible dernier défi de Deschamps à la tête des Bleus. Une campagne de qualification qui démarre très fort, jusqu’au gros couac de la défaite à Stockholm le 9 juin dernier. Un joker a été grillé pour cette équipe en constante mutation, qui a perdu quelques éléments (Patrice Évra, Lassana Diarra, Jérémy Mathieu, Mamadou Sakho, Karim Benzema à moins d’un retournement de situation...), mais qui a aussi intégré une jeune et très prometteuse nouvelle génération emmenée par les prodiges Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé. Knysna paraît bien loin, l’ère Laurent Blanc aussi, de même que les débuts hésitants de Deschamps et jusqu’à cet Euro frustrant d’il y a un an. L’ex-milieu récupérateur continue à faire tourner la machine bleue avec ce pragmatisme élevé en quasi religion, tentant avec réussite de corriger au dernier moment cette saison la frilosité qui a causé la défaite en Suède en mettant en place un 4-4-2 audacieux lors de la dernière victoire en amical face à l’Angleterre. Un coup tenté et réussi en forme de promesse pour l’avenir. Une rampe de lancement pour enfin retrouver les sommets en Russie.

Le temps fort : Pour le résultat comptable, la victoire 1-0 obtenue à Amsterdam en octobre dernier, histoire de bien faire mal à des Hollandais mal en point. Pour l’émotion, cet avant-match face à l’Angleterre au Stade de France, avec le maréchal des logis-chef Mekil qui a payé son kiff de musicien amateur. Si les mélomanes ont tiqué, ils ont oublié que la justesse musicale n’était pas le but de cette touchante initiative.

Vidéo

Les joueurs de la saison : Capitaine Lloris, papa Koscielny, Varane et Umtiti, Mendy, Sidibé, Kanté, Pogba, Dembélé, Lemar, Mbappé, Lemar, Giroud, mais aussi Coman, Martial, Bakayoko, Tolisso, Rabiot... La France possède une génération en or, il s’agirait maintenant pour Deschamps de bien en prendre conscience et de la maximiser pour jouer la gagne, avec si possible le spectacle en prime.



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Meme si je suis tres peu fan du bonhomme et encore moins de l'OM, Valbuena mérite largement le petit highlight de l'article. Merci pour toute cette ame petit vélo.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 3
Finalement DD bouffera toute sa vie sur une finale de C1. J'avais du respect pour le bonhomme en tant que footeux, (pas la personne qui aura été dans tous les mauvais coups du foot français) et aussi de l'espoir quand il est devenu sélectionneur. Mais hormis le retour contre l'Ukraine et le france suisse 2014, j'ai absolument rien vu. Pis, ca devient de plus en plus degueu. Pas grave de pas gagner, tellement peu d'équipes arrivent au bout. Mais putain un peu de plaisir et d'audace quand meme. Et puis ce binôme qu'il forme avec le garer zarma on gère la boutique est insupportable.
mara donna des frissons Niveau : CFA
D'accord avec toi, sauf que ta parenthèse sur " la personne qui aura été dans tous les mauvais coups du foot français" m'intrigue.
Note : 3
Oh j'aurais du dire TOUS les coups. Bons et mauvais. 98 et 2000 et aussi C1 93. Mais aussi l'OM de tapie. VA. Lui ancien nantais et etrangement les 3 joueurs de VA achetés par bernes etaient aussi d'anciens canaris ( robert, eydelie, burrichaga). Je dis ca je dis rien. Le black listing de certains joueurs en EDF que DD niait en bloc quand il etait capitaine (je ris). Benoit cauet en est le symbole. Un nantais pour le coup qui a reussi a etre champion avec nantes la ou DD et desailly avait echoué. Il en gardera tjr une rancoeur. CF tres bel article sofoot papier avec itw croisée de pedros loko ouedec ou ils le disent ouvertement. Et puis la fameuse phrase "je savais ce qui allait se passer" avant knysna. Mais qui ne l'a pas empecher de laisser le foot francais se faite humilier pour mieux en tirer les fruits. Avec un peu de retard certes. Mais encore une fois.. connexion- Bernes...

Creatine a la juve? Non non j'arrete!
mara donna des frissons Niveau : CFA
Oui, devenu séléctionneur il peut continuer ce malin plaisir de choisir les joueurs.
Ah Cauet qui remporte la Coupe d'Europe avec l'Inter MIlan, quel sacré joueur !
Note : 4
Cauet est pour moi le joueur non international qui meritait le plus la selection. Le gars n'en a pas une seule. Qu'on me dise pas que boghossian etait meilleurs. Mais encore une fois il etait du nantes qui gagnait. Makelele aussi d'ailleurs qui est quasi ignoré jusqua 2001... et puis cauet a l'inter avec la rivalité inter juve qui battait son plein au moment ou DD y jouait. Mais a la limite ce qui me degoute le plus c'est son coté sournois et son air de pas y toucher alors que c'est tout le contraire et tout le football francais le sais. Y a pas plus pute et hypocrite que lui. Meme pour anigo que je meprisais pourtant j'avais reussi a avoir de l'empathie pour lui tant DD etait malhonnete
roue doux roux Niveau : DHR
putain t'en as gros sur la patate
frednorthlondon Niveau : DHR
Ben alors Barton? un règlement de compte? La Desch, comme un Mourinho, comme un Capello, est un coach et était un joueur pragmatique. Il n'est pas un artiste et ses équipes ne sont pas la pour faire des chorégraphies et il ne s'en cache pas.

Il a amené la France en finale de l'euro, et même s'il ne gagne pas en Russie j'espère le voir rester, un peu comme Löw qui en est à sa 13e ou 14e saison avec l'Allemagne.

Il a le culte de la gagne, il inculque une discipline indispensable dans le foot moderne, en particulier avec une équipe jeune. Si Gignac frappe 5 cm de plus à droite, la France crie au génie.

Quand a son passé, tu noteras qu'il a surtout été toujours tout en haut à la fin des tournois, dans les finales, avec les meilleurs. CQFD.
@Barton

tu résumes exactement ma pensée sur le personnage. Je n'ai ni le temps ni l'envie (juste sorti du taf) de rajouter quelque chose, à part que sournois est le mot qui résume pour moi le gars. Après, ça doit quand même être un bosseur et je ne voudrais lui enlever cela.
7 réponses à ce commentaire.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Au final Deschamps et Domenech sont très semblables.
Une équipe pas flamboyante, aucun titre, une finale perdue de façon "dramatique", des barrages chaotiques...

Putain ça va faire 18 ans qu'on n'a rien gagné.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Tu oublies la coupe des confédérations 2003 malheureux !!!
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
En meme temps, est ce que ces deux trophees en 98 et 2000 (et 84) ne sont pas une parjure a ce que nous sommes footbalistiquement: des beautifuls loosers. Le foot romantique quoi!
TheNiangasse Niveau : CFA2
Avant 98 on avait en effet ce côté beautiful loser, mais depuis 2000 je ne trouve pas.

N'oublions pas que l'immonde Ray prônait un foot avec 3 numéros 6, que Blanc n'était là que pour tenter de refermer les plaies de Knysna, et que DD n'a jamais cherché à jouer au foot et encore moins à faire rêver les gens.

Par exemple, la défaite en finale de l'Euro 2016 et notre minable parcours qui l'ont précédée (à l'exception du hold up contre l'Allemagne où il y avait un peu d'âme et de dramaturgie) n'avait rien de romantique !!!
Aucun fond de jeu (pourquoi faire ? dirait DD Beausourire), pas de dépassement de soi, aucune autre ambition que celle d'attendre le coup de chatte pour planter.
Sans l'explosion de Griezmann, ça aurait un remake de 2002.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Oui, mais tu reconnaitras quen finale en 2006 et en 2016 on a ete parfait dans le role du loser magnifique

On ne peut pas non plus toujours perdre avec eclats-faut monter un peu avant dexplozer en feu dartifice
Ce commentaire a été modifié.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Ben non justement, je trouve qu'en
2006 et 2016 on n'avait rien du "loser magnifique".

On était + Grèce 2004 que OM de Bielsa

Bon, + en 2016 qu'en 2006 quand même
roue doux roux Niveau : DHR
c'est une blague?? en 2006 on a marché sur tous le monde...une finale digne d'une tragédie grecque
On ne peut ps vraiment dire qu on avait marché sur le Portugal
7 réponses à ce commentaire.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Comme tous les 98tards ==> surcôté et jouit d'une immunité insupportable!
Peu importe le résultat, merci de partir après la CdM.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Pas du tout d'accord sur le premier paragraphe mais ce n'est pas cela qui m'interesse. Car en effet, je suis d'accord que le mondial sera vraiment le moment pour Deschamps de partir; mais j'ai vraiment peur de son remplaçant.. Zizou c'est pas pour tout de suite, et à part ces deux la, c'est bien morne.. On va finir avec Galtier haha.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 3
Le poste de sélectionneur de l'EDF va être la chasse gardée des 98tards!
Le prochain, ça va être Vieira pour assurer la transition avec le plus surcôté de tous, Zidane!
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Note : 3
Tu oublies Genesio

Bruno champion du monde!
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Bielsa, Zizou, Deschamps.. Qui n'est pas surcoté pour toi? Gernot Rohr?
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA
Note : 2
Plus surcôté de tous, Zidane ?

Franchement vu ses résultats au Real, c'est culotté. Il a d'excellents résultats. Il faut voir sur la durée, mais pour le moment, les faits parlent largement en sa faveur.

Tu peux dire "Oui mais avec son effectif même Jean Fernandez gagnerait des titres".

N'empêche qu'il a fait mieux que des entraîneurs chevronnés passés par le Real : Benitez, Pellegrini...

Il a l'air d'avoir des vrais qualités de meneurs, une bonne vision du jeu et il a appris à bonne école (Ancelotti).

Malgré tes gros boobs, je ne suis pas d'accord avec toi :)
Ce commentaire a été modifié.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
TheGoatKeeper : La FFF ne pourra jamais se payer les services de Pep Genesio...

Zidane, oui, voyons sur la durée et dans un autre club. Ou contre le Barça avec un vrai coach (Je ne vois pas l'Atletico, à bout de souffle et sans idées revenir dans la course).
Caribou West Niveau : CFA2
De toute manière, tant que Zidane n'aura pas fait déjouer tactiquement le Milan d'Arrigo Sacchi, le Barça de Guardiola ou le Bayern de Heynckes on ne pourra pas vraiment le juger.

Un entraîneur qui, avec son effectif, n'a jamais gagné contre le Carré magique français ou le Brazil de Telê Santana est surcoté de toute manière...
roue doux roux Niveau : DHR
relou les "specialistes" qui n'ont que le bashing pour exister...

deschamps est un grand entraineur, certains choix sont certes discutables mais cette haine des 98...quelle plaie biblique
frednorthlondon Niveau : DHR
les 98ards ont remporté la compétition sportive la plus disputée et la plus dure du sport collectif. Les entraineurs qui en ont découlé ont quasi tous été des champions ( Blanc, Desch, Zizou, Duga pour RMC). Si t'a mieux à la DTN, je t'écoute.
Justement à propose de la DTN, Deschamps n'à RIEN apporté contrairement à un Low qui à poussété les clubs et la Fedé à sélectionner un certain type de joueur pour joué en équipe nationale.
Verratti-fozzi Niveau : District
On va bien se marrer quand on se retrouvera avec un Galtier ou pire... ANTONETTI !
11 réponses à ce commentaire.
Note : -1
Il y a un moment il faudra quand même le dire, même si pas mal sont surcotes, DD a probablement l'une des meilleures générations que l'EDF ait connue. Il serait bon d'en faire quelque chose. Il n'avait pas le droit de perdre cet euro.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Tu l'as dit bouffi, et désormais on est même pourvus à chaque poste, latéraux compris (même si côté droit ça n'est pas encore du Sagnol)
Verratti-fozzi Niveau : District
J'aime beaucoup Mendy, mais on est aussi pas encore arrivé à notre duo de légende gauche-droite : Abidal-Sagnol !
Ce commentaire a été modifié.
Rien que la notion "pas le droit de perdre" en dit très long sur le type de supporter que tu es. Consommateur contribuable qui exige d'en avoir pour... son argent? À part le temps que tu consacres aux forums, tu as investi quelque chose dans le foot français, toi? As-tu, toi, le "droit" d'exiger quelque chose? Comme dit plus bas par Algiers, un poil d'humilité serait de bon ton.
3 réponses à ce commentaire.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Qu on ne gagne pas en 2016 etait dur a vivre. 2018 sera complique aussi, vu le niveau de certaines nations et le pays organisateur et que, au final, la reussite compte bien sur pour beaucoup

Mais si on ne gagne rien entre les CDM 2018 et 2022 et les Euros 2020 et 2024, je rends mon tablier (si Dieu me prete vie). On aura foutu en lair la generation francaise la plus prometteuse de lhistoire (ou presque). Deschamps ou pas
Et la generation 1987 alors ?

Faut pas trop se prendre la tête avec ces histoires de générations.

Une sélection c est un melange de joueurs âgés de 20 à 35 ans. Et comme cela a ete dit et répété maintes fois par moult forumeurs, le foot de sélection c est pas une question uniquement de talent mais d osmose entre des joueurs qui ont envie d aller au bout une aventure collective.

Je ne connais rien au foot grec mais il y a fort à parier que les champions de 2004 n etait pas la generation la plus douee de l histoire du pays.
1 réponse à ce commentaire.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Vu le creux que l'Edf a traversé, au niveau sportif ou image on peut s'estimer heureux d'avoir un sélectionneur droit dans ses bottes et qui ne nous fasse pas honte à chaque interview.
Note : 3
5 bonnes années quand on contextualise, 5 moyennes quand on est décidé à ne pas le faire.

Quand j'entends parler de Deschamps disposant d'une génération brillante, je ne peux m'empêcher de penser que c'est un diagnostic récent.
Tous les joueurs de cette génération (Mbappe Lemar Kanté etc) n'existaient pas il y a un an et demi et Deschamps avait Valbuena pour meilleur joueur.
Bref, dire qu'il n'a rien fait avec une génération brillante, c'est anachronique.

Le prochain objectif de DD devra d'allier l'agréable au résultat.

S'il réussit, le triomphe sera total.
Note : 1
Et il faudrait apprendre à ne pas cracher sur la finale de l'euro 2016.

C'est seulement la cinquième finale depuis la fin de la seconde guerre. C'est donc quelque chose de valeur - malgré un niveau d'euro pas terrible - et il faudrait pas oublier que c'est plus une anomalie qu'une habitude (contrairement à l'Allemagne ou l'Italie).

Pas être trop prétentieux.
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Tu as bien raison. Mais leffectif en 2016 navait rien a envier aux autres nations (allemagne exceptee surement)

Ce quon dit (ou au moins ce que je disais juste au dessus), cest quon ne pourra pas pardonner a la FFF (deschamps ou pas) si on ne gagne rien sur les 4 prochaines competitions majeures
meuhlavachesportive Niveau : DHR
Et même de l'histoire du football français puisqu'avant-guerre on préfèrait se prendre de très grosses branlées haha
Verratti-fozzi Niveau : District
A titre personnel, j'ai bon espoir que le meilleur est à venir. Comme rappelé, Pogba et Grizou n'existait pas y'a quelques années et aujourd'hui sont quasiment arrivés à maturité.

De l'autre côté, on a nos nouveaux Trezeguet-Henry de 98 dans l'esprit avec Mbappé et Dembélé ainsi qu'une flopée de jeunes prometteurs avec une certaine maturité pour leur âge (Mendy, Lemar).

Ce cocktail de joueurs nouvellement confirmé, qui ont subis déjà pas mal de déconvenues (Pogba avec la finale de CL avec la Juve, Grizou et ses deux finales perdus ainsi que la finale perdu ensemble à l'Euro) et qui rappel quelque part les difficultés que Zizou avait rencontré avant de gagner une CL avec le Real, couplé avec cette nouvelle génération talentueuse et qui ont l'air d'avoir largement appris les leçons de la génération 87 en terme de communication et de gestion de carrière, tout cela combiné me donne envie d'être optimiste pour l'avenir.

Quant à DD, oui je n'irais pas forcément dîner avec l'homme (d'ailleurs, il a pommé mon numéro, il m'a jamais appelé pour aller chez Hippopotamus) mais comme entraîneur, c'était the right man in the right place après le passage du Président. Son pragmatisme va peut être le mener à adopter un jeu un peu plus flamboyant après ce qu'il a vu face à l'Angleterre, c'est aussi ça le pragmatisme, ne pas hésiter à se renier et opter pour le système qui assure le plus la victoire. Dans ce style, peut être est-ce osé, mais Jardim pendant plusieurs saisons avait opté pour un jeu très défensif (d'ailleurs Monaco lors de sa jolie campagne de CL en 2014 était bien plus crainte pour sa défense que ses facultés offensives) et on a bien vu cette saison qu'il n'a pas hésité une seule seconde à s'ouvrir aux quatre vents en défense mais avoir la meilleure attaque d'Europe en terme comptable.

Bref, j'ai envie d'être optimiste, je sais que ce n'est pas notre spécialité en France...
Ce commentaire a été modifié.
Caribou West Niveau : CFA2
Ton commentaire est extrêmement juste Algiers, à lire les forumeurs Pogba et Griezmann étaient déjà des cracks en 2014 et on possède aujourd'hui une équipe qui n'a rien à envier à celles de 84 et 98/2000.

On a également l'impression, à les lire, que Mendy est meilleur que Lizarazu, M'Bappé, Dembélé et Lemar sont confirmés et Griezmann est un grognard qui propage la rage de vaincre dans les rangs bleus.

Un peu de réalisme et d'humilité ne seraient pas de trop.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Totalement d'accord avec toi. J'ai arrêté de frissonner pour les bleus malgré mon soutien toujours indefectible, de 2007 à 2013. Deschamps a remis cette equipe dans le bon sens au niveau du comportement, au niveau des resultats.. et meme au niveau du jeu! Ce n'est pas assez regulier mais il y a plein de matchs où les Bleus sont allés de l'avant et ont donné du plaisir. Ce n'etait pas le cas depuis 2007, jamais. L'euro 2012 meme si on passe les poules, quel manque de saveur..
6 réponses à ce commentaire.
pipi_kaladze Niveau : District
Deschamps reprend un groupe malade, se fait sortir en cdm contre le vainqueur la compétition et l'envoi en finale de l'euro.

PROGRESSION, n. f. : Emprunté du latin progressio, « progrès, accroissement », dérivé de progredi, « aller en avant, s'avancer », lui-même composé à partir de pro, « en avant, devant », et gradi, « marcher, s'avancer ». Accroissement, augmentation ; avancement, développement graduel et ininterrompu.
Fabrizio Salina Niveau : CFA
Franchement il suffirait de peu à Deschamps pour que son quinquennat reste marqué du sceau de la solidité. Virer Sissoko, montrer clairement qu'il peut se passer de Matuidi et roule jeunesse ! Au revoir les défaites infamantes contre la Suède.
DixDier Super Niveau : DHR
" la démonstration face à l'Allemagne " Hahaha ... C'est sûr qu'un but sur péno' et une semelle chanceuse de Griezmann (suite à un dribble de génie de Pogba, il est vrai), c'est une démonstration ... Alors que l'Allemagne nous martyrise allègrement pendant 70 minutes !

Mis à part ça, bon article qui dresse un bilan sans trop tomber dans le jugement de valeur.
Une bonne fois pour toute :

-"pragmatisme": Attitude de quelqu'un qui s'adapte à toute situation, qui est orienté vers l'action pratique.

Au sens footballistique, être pragmatique peut donc vouloir dire "je m'adapte à l'adversaire" ce que ne fait pas Deschamps qui, à la limite, copie l'adversaire ("c'est une équipe physique, il faudra répondre dans les duels"). Sa volonté de pragmatisme tactique ne se fait que par un prisme défensif même quand l'adversaire est plus faible (comment coincer ce redoutable ailier luxembourgeois virevoltant?).

On peut entendre pragmatisme, toujours au sens footballistique, par s'adapter au matériel à disposition. Et là, manque de bol, le matériel à disposition en EDF devrait tourner la réflexion d'un sélectionneur vers un pragmatisme offensif. Malheureusement, cela n'est ni dans la culture, ni dans les capacités de notre sélectionneur.

Considérer Deschamps comme un entraineur pragmatique, c'est valider qu'il faut s'adapter à une réalité qui serait celle d'un matériel humain à disposition en EDF sans grand talent offensif, ce qui est faux.

Relayer partout que Deschamps est un entraineur pragmatique, c'est relayer sa communication.
Denoueix-touch Niveau : CFA2
+10000
Le mot est tellement passé dans la culture sémantique actuelle comme mauvais synonymes d'austere que ce soit en sport ou en économie alors que le vrai pragmatisme n'a pas de forme définis puisqu'il est une adaptation constante.

Pragmatique c'est aussi prendre des risques quand le profil du pays où de l'équipe sportive le demande.

Tient un vrai entraîneur pragmatique dans un autre sport c'est Popovich en Nba, son équipe passe des boring Spurs des années Duncan Robinson, avec un jeu basé sur la taille et un jeu lent avec beaucoup d'isolation à un jeu plus mixte et rapide lorsque TP prend plus le contrôle de l'équipe et ensuite a un précurseurs des Warriors avec un jeu d'une flamboyance inégalé avec les Spurs du "beautiful game" entre 2013 et 2015 pour revenir depuis a un jeu plus mixte car plus de Duncan et un Kawhi en mode Mvp.

Sinon y'a aussi Sueaudeau qui explique le pourquoi de son Nantes des années mi 90, son équipe était ultra explosive et relativement moyenne techniquement donc transformation en équipe d'explosion rapide avec peu de touche de balle, er dire que Deschamps est passé entre ses mains c'est à croire qu'il a été à Bordeaux au lieu de Nantes.
frednorthlondon Niveau : DHR
Donc selon ton raisonnement, on doit jouer en 2-3-5 avec Mbappé Lemar, Giroud, Dembélé Payet. En défense Kos Varane étant les seuls générationnels, ils suffiront.

Stop. Certains, s'il vous plait allez jouer une fois à 11 ou changez de sport.

Deschamps n'est pas Cruyff ou Guardiola et donc tu ne verras JAMAIS la France jouer en tikitaka. Arretez de penser qu'on va battre les équipes 5-2.

Sa philosophie se base sur la solidité, et dans le domaine, regarde pourquoi l'Italie et l'Allemagne ont 4 CDM.

Pour voir des buts et des points change de sport. regarde les Warriors ca te ferait du bien
Faut arrêter avec les exagérations, on dit pas que Deschamps doit se jeter à l'attaque pour être réellement pragmatique.

On dit juste que titulariser Sissoko contre la Suède, quand on voit les joueurs à disposition, c'est pas du pragmatisme mais de l'austérité.
Verratti-fozzi Niveau : District
Merci pour cette définition du pragmatisme, tu l'as beaucoup mieux exprimé que moi quelques commentaires plus haut.
4 réponses à ce commentaire.
Si DD est prolonge avant la CDM, je prone une mobilisation devant la FFF pour faire tomber ces deux tue - l amour...
Qu on me dise pas qu il n y a pas d entraineur capable de diriger un groupe pareil...quitte a mettre un entraineur etranger de preference un Italien...
Vaut mieux gagner avec un rital que de saccager des generations de joueurs et demoraliser des passionnes pour qui l EDF est le joujou prefere..
Verratti-fozzi Niveau : District
T'y es fou, un entraîneur étranger à la tête de l'EDF ? Domenech et Girard vont organiser un sittin' devant Clairefontaine.
1 réponse à ce commentaire.
"avant la démonstration face à l’Allemagne"
Une démonstration? Vraiment?? Mais de quoi parle t-on??
Pas besoin de gagner, c'est moi qui a nettoyé cette racaille de l'équipe de France. Ou c'est noir ou c'est blanc. Une aure question ?
DD tu es le meilleur. On espère tous que tu gagnes un jour ou toujours puisque tu manges toujours. Par contre, c'est difficile de gagner au foot même avec une équipe comme la France. P-e que tu es juste un looser, qui sait?! L'avenir nous le dira. Toi au moins, t'a nettoyé cette racaille qui pollue le foot français
frednorthlondon Niveau : DHR
@modérateur, svp envoyez le lien vers maxifoot et l'équipe à cet individu. il s'est égaré.
1 réponse à ce commentaire.
Bah oui, on peut louer le pragmatisme de cet homme et s'en satisfaire. Pas moi. Quel ennui! Quelle tristesse! Quand Domenech s'aventurait vers un football romantique, il avait en face de lui Zidane et d'autres cadres pour contester son insupportable naïveté. Deschamps a les pleins pouvoirs et les joueurs ne peuvent plus s'exprimer ni se rebeller depuis l'histoire du bus. Génération bâillonnée en bleu. Une note d'espoir cependant : Griezmann semble peu à peu avoir le sens critique et pourrait être, dans un futur proche, l'empêcheur de tourner en rond.
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13