Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Didier Deschamps tacle sévèrement Rabiot

Modififié
S'il a envoyé quelques mots d'amour à Zizou, Didier Deschamps a été bien moins courtois avec Adrien Rabiot.

Ce dimanche matin dans l'émission Téléfoot, Didier Deschamps a admis ne pas avoir apprécié les explications d'Adrien Rabiot concernant son refus d'être suppléant. « Mais il n’a qu’à regarder de près les trois matchs qu’il a joués avec l’équipe de France. Peut-être qu’il a une analyse différente. Il a pris cette décision, qui est évidemment une erreur, il veut continuer... Je ne vais pas passer tout le temps avec Adrien Rabiot, j'ai les joueurs qui sont là... Tant pis pour lui  » , a ainsi sèchement répondu le sélectionneur des Bleus.


« Ce n'est pas qu'une question de niveau, c'est par rapport à un profil. J'ai pris Steven Nzonzi parce qu'il est dans un registre différent par rapport à une construction de mon groupe. Je ne fais que des choix sportifs. Qu'il se sente blessé parce qu'il estime qu'il est meilleur que les autres, pourquoi pas, il a le droit de le penser. Les trois matchs qu'il a joués avec nous cette saison, il n'a qu'à bien les regarder » , a-t-il ajouté.


Boum, prends ça Adrien. MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article