Didier Deschamps rappelle du monde

Yanga-Mbiwa, Perrin, Trémoulinas, Costil, Lacazette, Guilavogui, Didier Deschamps a relancé du monde pour l'Albanie et la Suède. Surtout, il a laissé sur le côté les Espoirs, Stéphane Ruffier et Rémy Cabella.

Modififié
14 42

Gardiens

Hugo Lloris, Steve Mandanda, Benoît Costil


Titulaire et performant contre l'Arménie et le Portugal en octobre, Steve Mandanda est également au-dessus des nuages avec l'OM. Doit-il se satisfaire de ce poste de doublure éternellement en équipe de France ? Surtout qu'en ce moment, le Marseillais est dans la forme de sa vie. Hugo Lloris, titulaire du poste et habituel capitaine des Bleus, semble actuellement moins tranchant que le Marseillais. Si Didier Deschamps s'appuie sur « la forme du moment  » pour dégager une hiérarchie, Lloris peut s'inquiéter pour son statut. Une chose est certaine, les Bleus ont deux cracks dans les buts et c'est plutôt une bonne nouvelle. Dans le rôle de numéro 3, Stéphane Ruffier vient de perdre très gros avec le retour de Benoît Costil dans la liste – déjà dans le coup la dernière fois, mais uniquement dû au forfait du Stéphanois – puisque c'est un vrai choix opéré par Deschamps cette fois. Une grosse baffe dans la gueule pour l'ancien portier monégasque.

Défenseurs

Christophe Jallet, Bacary Sagna, Raphaël Varane, Eliaquim Mangala, Loïc Perrin, Mapou Yanga-Mbiwa, Lucas Digne, Benoît Trémoulinas


La Dèche est tranquille pour dix ans avec Raphaël Varane. Même si Carlo Ancelotti le voit plus comme un numéro 3 au Real Madrid, l'ancien Lensois est un génie du football. Le Mozart des défenseurs centraux. Contre l'Espagne, il a même hérité du brassard en fin de match, tout sauf un hasard. Les Bleus doivent maintenant lui trouver le partenaire idéal. Ça ne sera ni Sakho ni Koscielny, puisque les deux « Anglais » sont blessés. Par contre, Mangala est bien là et certains y voient d'ailleurs un signe pour une future charnière. Après tout, c'est plutôt complémentaire et quand il est chaud, le Citizen – défenseur le plus cher de l'histoire au passage – est assez intéressant sur un terrain. En back-up, la Dèche a procédé à des retours avec le Stéphanois Perrin et le Romain Yanga-Mbiwa. Le premier revient plutôt bien de blessure et stabilise la défense stéphanoise pendant que le second commence à se faire une place dans la ville éternelle avec des prestations plutôt cohérentes en Serie A, mais également en Ligue des champions. C'est sur les côtés que la France est plus en délicatesse. Patrice Évra blessé, Deschamps part à la guerre avec des bizuts ou des revenants. C'est ainsi que Benoît Trémoulinas fait son retour en équipe de France. Logique compte tenu de ses bonnes performances avec Séville (5e de Liga). L'ancien Bordelais sera en concurrence avec Digne, titulaire dans les petits matchs du PSG, mais qui apprend le métier sans ouvrir sa gueule. À lui de s'affirmer un peu plus, par contre, car la concurrence est là. À droite, Jallet est toujours dans le coup et devra se battre avec Bacary Sagna pour une place de titulaire en l'absence de Debuchy (toujours blessé). Dans les recalés, Layvin Kurzawa paye comme tous ses potes Espoirs l'élimination en Suède. Deschamps est resté droit dans ses bottes en s'expliquant plutôt clairement sur le sujet : « Je n'avais pas envie de promouvoir un joueur de cette génération après leur élimination  » . Quelque part, ça lui évite de faire des choix. Pour l'instant.

Milieux de terrain

Paul Pogba, Blaise Matuidi, Moussa Sissoko, Morgan Schneiderlin, Yohan Cabaye, Josuha Guilavogui


Ce qui vaut pour Varane vaut également pour Pogba. La Pioche est facile (parfois trop) en équipe de France. Avec Varane, il incarne cette nouvelle assise talentueuse qui a pour mission d'aller braquer l'Euro 2016. Dans le 4-3-3 installé par Didier Deschamps depuis un an, le Turinois est incontournable. Blaise Matuidi – bien moins talentueux – est tout aussi indispensable avec les Bleus que Pogba est dans la place. Capitaine contre l'Espagne et l'Arménie, le Parisien revient petit à petit à son meilleur niveau après un début de saison compliquée. En délicatesse au PSG, Cabaye va pouvoir souffler en équipe de France et se refaire un moral. En ce moment, rien ne va pour lui et ses dernières prestations en équipe de France vont en ce sens. Tout l'inverse d'un Schneiderlin qui, d'invité surprise en juin, est devenu un sérieux candidat à une place dans le onze. D'autant que son équipe des Saints affolent les compteurs en Premier League. Moussa Sissoko, lui, continue de s'inviter régulièrement en Bleu tant son profil de couteau suisse plaît au sélectionneur. La vraie surprise, c'est finalement le retour en grâce de Josuha Guilavogui. Après une saison 2013-2014 difficile à Madrid et Saint-Étienne (blessures, banc), le milieu revit à Wolfsburg où il est titulaire indiscutable dans une équipe qui joue plutôt bien au ballon et qui pointe à la seconde place derrière le Bayern Munich. Dans tout ça, on se demande encore comment le Lyonnais Maxime Gonalons n'arrive plus à être invité en Bleu…

Attaquants

Karim Benzema, Mathieu Valbuena, Antoine Griezmann, Dimitri Payet, André-Pierre Gignac, Alexandre Lacazette


Encore buteur contre Liverpool en Ligue des champions, Karim Benzema est injouable en ce moment. Le numéro 9 du Real Madrid a complètement éteint la fausse polémique autour de son niveau international. Rim-K est l'attaquant numéro 1 des Bleus et ça ne peut pas changer dans les mois qui viennent. Le Madrilène a mis la concurrence dans sa poche. Derrière, Valbuena est toujours là en dépit de son exil moscovite et Antoine Griezmann commence à se familiariser avec les exigences de Diego Simeone, son nouveau coach à l'Atlético Madrid. Le gaucher apporte une touche technique, des déplacements et une finesse unique, autant d'atouts indispensables aux Bleus. Derrière ce trio, les deux meilleurs buteurs de Ligue 1 sont logiquement appelés pour ces deux matchs. Entre Gignac et Lacazette, Deschamps table sur la forme du moment (difficile de faire sans eux, en même temps). Gignac est plus buteur alors que Lacazette a une palette plus large et technique. Les deux ne seront pas de trop pour la suite. Pour Dimitri Payet, tout baigne. Le meneur de jeu de l'OM a été ressuscité par Bielsa et redevient un joueur hors norme. Par contre, on a définitivement perdu Rémy Cabella. Alan Pardew compte moins sur lui à Newcastle (lui préférant même Obertan). Deschamps fait de même en Bleu. Loïc Rémy, lui, est blessé et donc absent. Comme Giroud.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Maître Kanter Niveau : DHR
"Dans le rôle de numéro 3, Stéphane Ruffier vient de perdre très gros avec le retour de Benoît Costil dans la liste – déjà dans le coup la dernière fois mais uniquement du au forfait du Stéphanois – puisque c'est un vrai choix opéré par Deschamps cette fois. Une grosse baffe dans la gueule pour l'ancien portier monégasque."

"Stéphane a un problème musculaire depuis le dernier match contre Lille, a justifié le sélectionneur. Il ne faisait pas les dégagements car il était limité. J'ai eu son entraîneur, les médecins, il va certainement jouer ce soir (contre l'Inter Milan en Ligue Europa, ndlr), peut-être dimanche mais ne s'entraîne pas. Il joue car Saint-Etienne a des matches importants à jouer mais il a besoin d'une période de cicatrisation."


du coup j'ai même pas été plus loin, ça vaut le coup de lire le reste de l'article ?
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 35


merci Arsène.
Il est gentil deschamps mais sa politique de com. me fatigue un peu .

Déjà à l'epoque de ukraine-france il prend evra , lequel evra fait une sortie ridicule dans les médias avant le match retour et il le conserve alors le coté donneur de leçons on peut s'en passer .

Un mec comme fekir qui honorait sa premiére selection , a joué 15 mn et chambré personne devrait payer pour une faute imaginaire .

C'est lamentable et au lieu de ça on prend ce tocard de guilavogui .
Dommage, j'aurais bien aimé voir Gonalons. Vu la forme actuelle de Cabaye, il aurait pu jouer en vraie sentinelle. De plus, il a l'habitude à Lyon de jouer seul à ce poste, ce qui offrirait plus de libertés offensives à Pogba et Matuidi. Didier là tu m'as vraiment déçu !
Stankonia Niveau : DHR
Pour Ruffier c'est expliqué. Pas besoin d'epiloguer.

Je suis un peu déçu de ne pas voir Kurzawa ou Laporte qui sont clairement le futur des Bleus avec Pogba et Varane.

Je regarde la Bundesliga et Guilavogui fait ses matches. Bon après, c'est pas non plus énorme. Dommage pour Gonalons. En forme et un leader.

Lacazette, logique.

Schneiderlin et Sissoko sont en très grande forme avec leurs clubs respectif.

Allez les Bleus !
Message posté par G-ladalle
Il est gentil deschamps mais sa politique de com. me fatigue un peu .

Déjà à l'epoque de ukraine-france il prend evra , lequel evra fait une sortie ridicule dans les médias avant le match retour et il le conserve alors le coté donneur de leçons on peut s'en passer .

Un mec comme fekir qui honorait sa premiére selection , a joué 15 mn et chambré personne devrait payer pour une faute imaginaire .

C'est lamentable et au lieu de ça on prend ce tocard de guilavogui .



Tu m'expliques le rapport entre le rôle de Fekir et celui de Guilavogui sur un terrain?
pascounet Niveau : DHR
Message posté par G-ladalle
Il est gentil deschamps mais sa politique de com. me fatigue un peu .

Déjà à l'epoque de ukraine-france il prend evra , lequel evra fait une sortie ridicule dans les médias avant le match retour et il le conserve alors le coté donneur de leçons on peut s'en passer .

Un mec comme fekir qui honorait sa premiére selection , a joué 15 mn et chambré personne devrait payer pour une faute imaginaire .

C'est lamentable et au lieu de ça on prend ce tocard de guilavogui .



c'est tout sauf un tocard !!!! tu regardes autres choses que munich ou dortmund en allemagne?
Corchia peut dire merci à Girard de lui avoir pourri sa carrière en bleu
Note : 1
Message posté par Stankonia
Pour Ruffier c'est expliqué. Pas besoin d'epiloguer.

Je suis un peu déçu de ne pas voir Kurzawa ou Laporte qui sont clairement le futur des Bleus avec Pogba et Varane.


Oui mais DD explique pourquoi (et c'est assez cohérent selon moi). Par ailleurs, Deschamps cherche plus à aller gagner l'Euro qu'à préparer l'avenir à LT, il ne veut pas intégrer trop de jeunes à mon avis.
Hormis Laporte et Kurzawa, voire Imbula quel espoir aurait pu postuler à la A ?
Pour Jallet, bien qu'étant supporter lyonnais je comprends pas trop pourquoi on essaie pas Corchia. Le reste est assez cohérent je trouve.
DD ne peut raisonnablement pas appeler Fekir!

Il a 9 matchs de L1 (selon l'équipe), alors oui, il est performant, mais DD va le griller s'il l'appelle déjà!

Après on râle pcq on met les jeunes trop vite en EDF, on se calme!

Réclamez plutôt un Gonalons, côté lyonnais!

Des anciens Espoirs, à part Laporte et Kurzawa, voire Thauvin, il n'y en a pas beaucoup qui sont en position de se faire sélectionner

La liste est pas si vilaine, à part Cabaye, voir Guilavogui (mais j'ai vu aucun de ses matchs).

Certains joueurs comme Jallet sont là, c'est pas le scandale du siècle, mais on fait avec

Clairement, sur les côtés, ça fait flipper. Digne doit s'affirmer et à droite, mieux vaut pas en parler...
kris prolls Niveau : CFA2
Message posté par G-ladalle
Il est gentil deschamps mais sa politique de com. me fatigue un peu .

Déjà à l'epoque de ukraine-france il prend evra , lequel evra fait une sortie ridicule dans les médias avant le match retour et il le conserve alors le coté donneur de leçons on peut s'en passer .

Un mec comme fekir qui honorait sa premiére selection , a joué 15 mn et chambré personne devrait payer pour une faute imaginaire .

C'est lamentable et au lieu de ça on prend ce tocard de guilavogui .



Je suis ultra fan de fékir mais le gars commence a peine sa carrière pro, l'équipe de France c'est très loin pour lui.
Par contre guilavogui c'est triste, guilavogui +cabaye , clairement Deschamps à un problème avec gonalons. Déja qu'il est énorme dans le jeu cette saison mais et c'est presque aussi important c'est devenu un vrai leader, je vois même pas l'explication. Tant mieux pour Lyon.
Vouloir garder un groupe et donner de la confiance aux joueurs même dans les moments difficiles c'est bien mais la les mecs sont trop tranquille, cabaye c'est pas une mauvaise passe c'est une longue période de nullité.
J'espère me tromper mais pour moi c'est impossible de gagner L'euro avec cabaye en 6 (m cabaye en pleine forme).
J'ai suivi la conf' de DD au bureau (oui, je...). Une question me turlupine, pourquoi on ne vous entend pas, vous, les journalistes de So Foot?

Vous faites les timides? Le vigil vous a refoulé? Vous avez peur de poser des questions trop décalées par rapport aux banalités envoyées par les autres journalistes?

Quand je vois que même le Petit Journal pose des questions, ça me chafouine de ne pas avoir des questions éclairées et qui parlent de fond de jeu
Liste plutôt cohérente.

J'aurai aimé voir ce que Gonalons vaut en équipe de France, et pourtant je suis pas supporter lyonnais. Ça aurait été le bon moment avec les doutes autour de Cabaye imo, dommage.
Ric Hochet Niveau : DHR
Et dire que Guilavogui est devant Jérôme Leroy dans la hiérarchie !

Bon et sérieusement, j'aimerais vraiment voir Benz en EDF en 442 à plat comme ces dernières semaines ou en 433 mais avec des ailiers finisseurs et repiqueurs comme CR et Bale (qui a dit Lacazette ?). Je suis le premier défenseur du Benz du RM, et je comprends totalement qu'il se fasse pourrir en EDF où il n'est pas bon clairement et à des années lumières de son vrai niveau.

"Le sélectionneur de l'équipe de France devrait profiter du match amical pour expérimenter"...
Taro Misaki Niveau : Loisir
Euh, Toulalan a un Gonalons dans chaque orteil... Il fait significativement plus de recups, securise donc l'arrière-garde et libère les play-maker du milieu, et sait relancer vers l'avant en une touche de balle, jeu court et même jeu long (90% de passes reussies... ) Cabaye n'est pas un 6 (faudra que qqn lui dise d'ailleurs), Guilavogui s'est trompé de sport, Gonalons manque (encore?) de lecture tactique aussi bien defensivement qu'offensivement, Schneiderlin constitue une alternative viable mais s'entraine à faire le box-to-box, avec succes. Mais merde, on ne peut pas sciemment se priver d'un des meilleurs 6 européens ( et même statistiquement parlant pour ceux qui réclament de l'objectivité) en invoquant le fait qu'il ne se sente pas apte à revenir. Trouve les mots Didier, c'est ton taf!
Enfin plus de cohérence dans la liste de Deschamps avec des mecs PERFORMANT et TITULAIRE en club depuis le début de saison ( Gignac, Lacazette, Tremoulinas, Schneiderlin, Guilavogui, Payet... ) ça permet de voir du monde et d'essayer des choses parce que les listes de remplaçants certes dans des plus gros club les Sagna, Digne, Evra, Cabaye, Cabella, Remy, Mangala... mais qui se la coulent douce depuis Rio pensant déjà que leur résa en 2016 est checké
ElSevillistaAndrésIniestaLuján Niveau : DHR
Y a pas mieux que Guilavogui ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ave José María
14 42